Biochimie Biologie Cellulaire - Analyse de la relation structure/fonction de la protéine humaine Dom3z par mutagenèse
Simon Boudreault
Biochimie Biologie Cellulaire - Analyse des partenaires d’interaction de MCM2 par spectrométrie de masse.
Patrick Asselin-Mullen
Biochimie Biologie Cellulaire - Analyse protéomique des partenaires d’interaction de Notch1: identification du complexe médiateur.
Maureen Thompson
Biochimie Biologie Cellulaire - Caractérisation de l'activité de Dom3Z, une composante du contrôle de qualité au noyau cellulaire
Maxime Beaudoin
Biochimie Biologie cellulaire - Caractérisation de la protéine Php4 en méiose chez Schizosaccharomyces pombe
Ariane Brault
Biochimie Biologie Cellulaire - Caractérisation de la régulation de la stabilité de l'ARNm αENaC
Jonathan Laperle
Biochimie Biologie Cellulaire - Caractérisation de la régulation de l’ARNm cysE par le petit ARN RyhB
Philippe Balthazar
Biochimie Biologie Cellulaire - Caractérisation d’un état de repliement intermédiaire chez le riborégulateur adénine
Samuel Jacques
Biochimie Biologie Cellulaire - Cellular localization of the Dom3z protein
Carolin Brand
Biochimie Biologie Cellulaire - Effet de l'indométacine et de l'ibuprofène sur la lipocaline-2 et TLR5
Elise Gullickson-Larouche
Biochimie Biologie cellulaire - Investigation, optimization et usage de la chemotaxis dans des couches des reconnaîssances de biocapteur en vue d’améliorer la sensibilité de détéction bacterienne
Manar Hammood
Biochimie Biologie Cellulaire - L'hyperglycémie et les mécanismes d'inhibition des facteurs de croissance dans la cellule endothéliale
Judith Paquin
Biochimie Biologie cellulaire - Mécanisme de régulation de l'autophagie par les Glycogène Synthase Kinases-3
Alexandre Raymond-Fleury
Biochimie Biologie Cellulaire - Modulation de la voie de signalisation de Galpha12 par le récepteur de la vasopressine de type 2
Marc-Olivier Boily
Biochimie Biologie Cellulaire - Repliements inhabituels de G-quadruplexes d'ARN humains
Jean-Michel Garant
Biochimie Biologie Cellulaire - Rôle de la protéine adaptatrice 3BP2 au cours de la différenciation des cellules intestinales humaines
Amélie Sallenbach
Biochimie Biologie Cellulaire - Rôle de la protéine SOCS1 dans la carcinogenèse colorectale
Claudia Beaurivage
Biochimie Biologie Cellulaire - snoRNA biogenesis and maturation
Fabien Dupuis Sandoval
Biochimie Biologie Cellulaire - Using the MapR technology to unveil new sRNA targets : discovery of potential prokaryotic sponge RNAs
Marie-Claude Carrier
Biochimie Biologie Cellulaire - Utilisation du système CRISPR II/Cas9 pour la création de mutants chez une souche de Mesoplasma florum
Lucas Leclerc
Biochimie Biologie Cellulaire- Dosage des protéines physisorbées sur polystyrène
Jean-Denis Coulombe
Biochimie Biologie Cellulaire-Formation of intra/interstrand cross-links by 5-hydroxy-5-methylhydantoin, an unstable product of DNA oxidation.
Anum Ali
Biochimie Biologie Cellulaire-MetaGlu: Comprendre le rôle des vitamines B9 et B12 dans le métabolisme des vaches laitières
Gloria Delgado
Biochimie – Biologie cellulaire – Prédiction des cibles des régions guides des snoRNAs de type « C/D box » avec RNAhybrid
Virginie Gosselin
Biochimie-Biologie Cellulaire- Régulation de l’Interleukine-18 et de son inhibiteur endogène (IL-18BP) dans la progression de l’athérosclérose diabétique
Catherine Morin
Chimie analytique-Pharmacologie-Une façon plus efficace d’identifiés des matières premières : Validation de la méthode pour Truscan
Kimberly Brochu
DG2A1: Rôles des adipokines en grossesse et dans le développement foetal.
Samuel Blais
Élucidation de la relation structure activité de l’Apéline : Influence d’acides aminés non naturels sur la signalisation du récepteur APJ
Trang Dinh
Human Neuroimaging : effects of cortical geometry on EEG signal
Russell Butler
Neuroscience - Découverte de nouveaux substrats et partenaires d’interaction de la Caspase 6
Mélissa Lessard-Beaudoin
Neurosciences - Effets d’une stimulation cutanée au niveau lombaire sur l’activité locomotrice chez le chat adulte avec une lésion complète de la moelle épinière
corinne desaulniers
Neurosciences - Etude de la coordination droite gauche chez les chats adultes ayant une lésion complète de la moelle épinière
Charline Dambreville
Neurosciences - Étude du récepteur NTS2 chez le rat en contexte de douleur aiguë et tonique à l’aide d’un nouvel outil d'interférence de l'ARN
Mélisange Roux
Neurosciences - Mise au point d’un nouveau modèle animal d’exposition gestationnelle au Streptocoque de groupe B vivant.
Marie-Julie Allard
Neurosciences - Synthesis of Caspase-6 ligands for PET imaging.
Sania Sanji
Neurosciences – Caractérisation du déclin du système olfactif présymptomatique dans la maladie de Huntington
Mélissa Laroche
Neurosciences-Méthylation du promoteur du gène O6-méthylguanine-méthyltransférase (MGMT) dans les glioblastomes
Khawla Labaali
Physiologie et pharmacologie - Détection de l’hormone de croissance (GH) et de l'érythropoïétine (EPO)
Andréanne Loiselle
Physiologie Pharmacologie
Sébastien Dion
Physiologie Pharmacologie - A 3D spheroid model to evaluate migratory behaviour of NSCLC cells in response to stimulation with growth factors.
Emanuel Pare
Physiologie Pharmacologie - Caractérisation d’analogues modifiés de la leucine-enképhaline en tant qu’agoniste du récepteur opioïde delta
Annie Roy
Physiologie Pharmacologie - Contribution des acides aminés (AA) à la synthèse du glucose et du lactose chez la vache laitière.
Benoit Mailhot
Physiologie Pharmacologie - La leptine, le statut pondéral et la régulation glycémique maternels sont associés à l’adiposité du nouveau-né.
Julie Patenaude
Physiologie Pharmacologie - Synthèses de nouveaux analogues de la Leu-Enképhaline
Richard Chamberland
Physiologie Pharmacologie- Molecular signature of human Neurotensin receptor subtype 1
Andrea Brumwell
Science Cliniques et Application Biomédicales
Tristan Martineau
Sciences Cliniques et Application Biomédicales - Endoscopic versus open carpal tunnel release surgery: A retrospective short-term comparative study
Laurence Des Ormeaux
Sciences Cliniques et Applications Biomediacles- DNA damage on ribosomal genes treated with the chemotherapeutic drug cisplatin
Jennifer McDade
Sciences Cliniques et Applications Biomédicales
Soriya Phin
Sciences Cliniques et Applications Biomédicales
maha elidrissi elawad
Sciences Cliniques et Applications Biomédicales
shekeba nazari
Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Douleur et incapacité : est-ce que la relation est la même chez les individus jeunes et les individus plus âgés?
Francis Houde
Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Effet thérapeutique de l’ajout de la stimulation transcrânienne par courant direct (tDCS) à l’imagerie motrice progressive (IMP) pour le traitement du syndrome douloureux régional complexe (SDRC)
Laurence Beaulieu-Boire
Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Evaluation de radiotraceurs antagonistes du GRPR pour l’imagerie TEP
Marie Frappier
Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Évaluation des niveaux de l’acide ascorbique et l’α-tocophérol chez les femmes avec grossesse normale ou compliquée
Amélie Frégeau
Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Évaluer la douleur chez la clientèle non-communicante et présentant une démence – Résultats préliminaires d'une étude descriptive corrélationnelle
Sarah Laroche
Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Fidélité et validité d’un nouvel instrument de mesure de la douleur chez les femmes atteintes de vestibulodynie provoquée
Marie-Pierre Cyr
Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Recherche sur de nouvelles protéines impliquées dans la transcription du VIH
Audrey Daigneault
Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - The Gastro-Esophageal Refluxes among Newborn Lambs in PSV and NAVA Ventilation
Carolanne Caron
Sciences cliniques et applications biomédicales – Évaluer la douleur chez les aînés présentant des troubles de communication et souffrant de démence à l’aide d’échelles comportementales : résultats préliminaires
Mélanie Ruest
Sciences cliniques et Applications Biomédicales-Dépister pour mieux intervenir en ergothérapie chez les 0-5ans : Recherche-action impliquant les éducateurs en CPE et la CURE
Virginie Côté-Paquette

Biochimie Biologie Cellulaire - Analyse de la relation structure/fonction de la protéine humaine Dom3z par mutagenèse


Simon Boudreault1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de Biochimie, Université de Sherbrooke

Introduction : L’objectif de l’étude est de mieux comprendre les déterminants moléculaires de la structure tridimensionnelle de la protéine Dom3z lui conférant une activité spécifique pour les ARNs possédant une structure coiffe incomplète, ce qui lui permettrait de jouer son rôle dans le contrôle de leur qualité.
Méthodes : Nous avons cloné trois mutants de Dom3z, préalablement déterminés à partir des structures obtenues par cristallographie, soit R145A/E146A/E147A, R177A/M185A et D236A/E253A que nous avons exprimés dans E. coli et purifiés par colonne d’affinité. Des essais avec des ARNs radiomarqués arborant une coiffe incomplète ont été réalisés afin de déterminer l’impact de ces mutations chez Dom3z par rapport à la protéine de type sauvage.
Résultats : Le mutant D236A/E253A est incapable d’hydrolyser un ARN avec un cap non-méthylé sur le N-7 alors que les deux autres le sont encore, mais aucune quantification de cette activité n’a été réalisée. La permissivité pour un ARN ayant un cap fonctionnel reste aussi à être étudiée pour ces trois candidats.
Conclusion : L’inactivité du mutant D236A/E253A confirme notre hypothèse de départ qui était que celui-ci ne pourrait lier l’ion (Mg^(2+) ou Mn^(2+)) nécessaire à son activité catalytique. De plus amples essais sont en cours pour quantifier l’activité des deux autres mutants par rapport à différents types de structure coiffe.

Biochimie Biologie Cellulaire - Analyse des partenaires d’interaction de MCM2 par spectrométrie de masse.


Patrick Asselin-Mullen1
1Faculté de Médecine et Sciences de la Santé, Département d'Anatomie et de Biologie Cellulaire, Université de Sherbrooke

Les protéines MiniChromosome Maintenance(MCM) forment un complexe qui possède une activité hélicase impliquée lors de la réplication de l’ADN. Des résultats ont démontrés qu’il y avait un changement de localisation cellulaire du cytosol au noyau des protéines MCM suite au traitement à l’étoposide, un inhibiteur de la topoisomérase II, causant des dommages à l’ADN double-brin. L’objectif de cette étude est d’identifier les partenaires d’interaction des MCM dans les différentes phases du cycle cellulaire à l’aide de la spectrométrie de masse. Des cellules d’ostéosarcome (U2OS) transfectées avec une construction étiquetée GFP de MCM2 ont été cultivé dans milieu SILAC medium et lourd afin de changer leurs acides aminés lysine et arginine pour des variantes ayant des carbones 13 et azote 14. Ces cellules, en plus de contrôle U2OS non-transfectés et cultivés en milieu SILAC léger ont été synchronisé par double bloquage à la thymidine. Les cellules en milieu lourd ont été traitées à l’étoposide lorsque synchronisés, puis les cellules synchonisés en phase G1, S et G2 ont été lysé avant immunoprécipitation avec des billes anti-GFP. Les protéines interagissant avec les protéines MCM à différents stages du cycle cellulaire ont ensuite été identifiées par spectromètre de masse.

Biochimie Biologie Cellulaire - Analyse protéomique des partenaires d’interaction de Notch1: identification du complexe médiateur.


Maureen Thompson1
1FMSS, Département d'Anatomie et biologie cellulaire, Université de Sherbrooke

Suite à la liaison de son ligand, le récepteur Notch1 subit un clivage protéolytique par le complexe gamma-sécrétase menant à la libération d’un fragment intracellulaire actif nommé NIC1. NIC1 transloque au noyau où il s’associe à des co-facteurs transcriptionnels tels CSL et mastermind-like 1 (MAML1) afin d’initier la transcription de gènes cibles. Nous possédons très peu d’informations sur les différents partenaires transcriptionnels de NIC1. L’objectif de l’étude était d’établir un système permettant d’identifier de nouveaux partenaires d’interaction du complexe transcriptionnel formé par NIC1. Suivant des transfections transitoires dans les cellules pancréatiques tumorales humaines, nous avons exprimé une forme transmembranaire du récepteur de Notch1. Nos résultats démontrent que cette version tronquée du récepteur est constitutivement activée par clivage via le complexe gamma-sécrétase, et mène à l’expression de NIC1. Tout comme le NIC1 endogène, ce NIC1 exogène subit des modifications post-traductionnelles incluant la phosphorylation. L’immunoprécipitation du NIC1 exogène suivie d’analyses par spectrométrie de masse ont permis l’identification de NIC1, ainsi que plusieurs partenaires d’interaction connus soient MAML1 et p300. De façon novatrice, les analyses suggèrent l’interaction possible de NIC1 avec les protéines de la famille du complexe médiateur (Med1,15,17,24). Nos résultats permettent ainsi de mettre en évidence de nouveaux partenaires d'interaction de NIC1.

Biochimie Biologie Cellulaire - Caractérisation de l'activité de Dom3Z, une composante du contrôle de qualité au noyau cellulaire


Maxime Beaudoin1
1Faculté des Sciences, Département de Biochimie, Université de sherbrooke

Les ARNm cellulaires eucaryotes subissent plusieurs modifications post-transcriptionnelles essentielles, tels que l’ajout d’une structure coiffe en 5’. Cette structure est essentielle pour la stabilité, l’épissage, l’export et la traduction des ARNm. Tous ARNm s’avérant mal coiffés sont altérés dans leur stabilité. La structure coiffe est formée d’un pont 5’-5’ phosphotriester suivie de l’ajout d’une guanosine inversée et méthylée en position N7. Chez les organismes eucaryotes supérieurs, une méthylation additionnelle appelée la 2’OMe est possible sur le premier et parfois sur le deuxième nucléotide suivant la coiffe à l’extrémité 5’. Chez l’humain, plusieurs protéines interviennent au cours des modifications post-transcriptionnelles, dont la protéine Dom3z. Cet enzyme est localisé au noyau cellulaire et possède plusieurs caractéristiques dont une activité de decapping, une activité pyrophosphohydrolase et une activité 5’-3’ exonucléase. Objectif : Ma section de projet consistait à déterminer si la 2’OMe présente sur l’ARNm bloquait l’activité exonucléase de Dom3z. Cela suggèrerait un contrôle qualité au niveau du noyau cellulaire par celle-ci sur les ARNm mature. Méthode : Effectuer une réaction enzymatique In vitro dans laquelle l’ARNm sera marqué en 3’ par du 32p. Le substrat radiomarqué permet de détecter sur gel d’ARN polyacrylamide 20% l’activité exonucléase de Dom3z en comparant les ARNm méthylé versus non-méthylé en 2’. Résultat : La 2’OMe bloque effectivement l’activité exonucléase de la protéine Dom3z empêchant la dégradation de l’ARNm. De plus, en absence de cette 2’OMe l’ARNm ce retrouve entièrement dégradé. Conclusion : La présence d’une 2’OMe sur le premier nucléotide suivant la coiffe d’un ARNm bloque l’activité de Dom3z et suggère fortement un contrôle qualité la structure coiffe effectué par la protéine Dom3z au niveau du noyau cellulaire. Ces résultats sont également en accord avec la d’autres résultats de la littérature que la 2’OMe bloquerait également la dégradation de la structure coiffe.

Biochimie Biologie cellulaire - Caractérisation de la protéine Php4 en méiose chez Schizosaccharomyces pombe


Ariane Brault1
1Faculté des Sciences, Département de Biochimie, Université de Sherbrooke

Le but est de caractériser la fonction et les propriétés de la protéine Php4 en méiose chez S. pombe.
Des souches ont été construites pour déterminer le profil d’expression méiotique de php4+ et d’un gène cible, isa1+. L’ARN provenant de cultures en méiose a été extrait, puis des protections à la RNase ont été effectuées pour voir les profils. Pour localiser Php4, le gène a été enlevé du génome puis réintégré avec une étiquette GFP, permettant de suivre son produit par microscopie. Des souches sans php4+ ont servi afin de trouver à quelle étape la méiose est bloquée sans la protéine. Pour ce faire, le gène de Sad1 marqué avec la « cherry » a été introduit pour suivre la méiose.
Le profil d’expression de php4+ est assez constant, avec une augmentation entre 3 et 5 heures. Comme en mitose, le gène est plus transcrit sans fer. Sa cible, isa1+, répond à Php4 de la même façon qu’en mitose : elle est réprimée en carence de fer et exprimée en présence de fer. La microscopie a montré que Php4 est nucléaire en carence de l’ion et pancellulaire dans les autres cas. Finalement, la méiose est bloquée au début : les cellules restent à un seul noyau, mais le matériel génétique semble être passé à 4n.
Ainsi, l’hypothèse est que Php4 a le même rôle en méiose qu’en mitose : protéger les cellules en cas de carence en fer. Déterminer la raison de l‘augmentation de l’expression à certains temps et trouver pourquoi la méiose arrête en absence du gène php4+ sont les prochaines étapes du projet.

Biochimie Biologie Cellulaire - Caractérisation de la régulation de la stabilité de l'ARNm αENaC


Jonathan Laperle1
1Faculté de médecine et sciences de la santé, Département de Biochimie, Université de Sherbrooke

Le but du projet était d’investiguer les régions impliquées dans la régulation de l’expression de l’ARNm du canal épithélial sodique, plus précisément les éléments qui régulent sa stabilité. Le transfert des ions sodium par ENaC crée un gradient osmotique qui entraîne l’eau situé dans l’espace alvéolaire vers l’interstitium et permet de maintenir les alvéoles libres de liquide et de résoudre l’œdème pulmonaire. Il a été démontré que des molécules inflammatoires diminuent l’expression et l’activité d’ENaC et que conséquemment la résorption de l’œdème pulmonaire est retardée dans ces conditions ce qui contribuerait à aggraver le SDRA. Nous avons observé les changements dans la demi-vie de l’ARNm αENaC sous différentes conditions et avons déterminé l’implication de différentes régions dans les séquences 3’ non traduites du messager (3’UTR) responsables des changements dans la stabilité de l’ARNm.

Pour ce faire nous utilisons le système Tet-off afin de régulé notre gène d'intéret. Suite aux stimulations, les cellules sont lysées et l’ARN est extrait par la méthode phénol-chlorofome. L’ARN est traité à la DNase pour éliminer l’ADN contaminant, puis l’ARN est rétro-transcrit en ADN complémentaire (ADNc). Celui-ci est par la suite dosé par amplification par PCR en temps réel (qPCR).

Nous avons identifié deux domaines dans le 3'UTR qui régulent la stabilité de l'ARNm et avons démontré que le TNF-α diminue la demi-vie de l'ARNm αENaC alors que l'actinomycin D l'augmente.

Biochimie Biologie Cellulaire - Caractérisation de la régulation de l’ARNm cysE par le petit ARN RyhB


Philippe Balthazar1
1Faculté des sciences, Département de Biochimie, Université de Sherbrooke

Depuis plusieurs années, il a été démontré que le petit ARN RyhB jouerait un rôle très important dans la régulation de l'homéostasie du fer chez Escherichia coli. Une des cibles de ce petit ARN serait l'ARNm cysE, qui code pour une sérine acétyltransférase, qui est impliquée dans la biosynthèse de la cystéine. Sachant que la sérine est un substrat nécessaire pour la synthèse de sidérophores, RyhB permettrait ainsi d'établir un équilibre entre les sidérophores et la cystéine lorsque la bactérie se retrouve dans un milieu carencé en fer. Les cibles négatives de RyhB connues et étudiées jusqu'à maintenant sont réprimées suite à la liaison de RyhB et du recrutement de la RNase E à l'aide de la protéine chaperonne Hfq. Le recrutement de la RNase E cause une dégradation rapide et active de l'ARNm cible. Des résultats antérieurs démontraient une dégradation moins rapide de cysE par RyhB. Cela pourrait suggérer un mécanisme de régulation différent pour cette cible. L'hypothèse de départ était que cysE était une cible indépendante de Hfq donc, sans recrutement de la RNase E. La caractérisation de la régulation par RyhB de l’ARNm cysE par Northern Blot et par des analyses In vitro a mené à une toute autre hypothèse. Nos résultats démontrent que l'ARNm cysE serait en fait une cible dépendante de Hfq. De plus, sa répression par RyhB serait tout autant rapide que les cibles connues. En fait, cet ARNm se retrouverait sous plusieurs formes, c'est-à-dire monocistronique et polycistronique.

Biochimie Biologie Cellulaire - Caractérisation d’un état de repliement intermédiaire chez le riborégulateur adénine


Samuel Jacques1
1Faculté des Sciences, Département de Biologie, Université de Sherbrooke

Certains ARN messagers, surtout chez les procaryotes, possèdent des structures appelées riborégulateurs dans leurs régions 5' non-codantes. Ces riborégulateurs sont composés de deux régions : l'aptamère et la plate-forme d'expression. Selon les conditions du milieu, l'aptamère peut se replier de plusieurs façons, ce qui aura pour effet de réguler l'ARN messager à plusieurs niveaux, selon le riborégulateur. Pour être en mesure d'étudier un de ces riborégulateurs, le riborégulateur adénine add, une technique qui emploie des fluorophores, le single molecule Förster Resonance Energy Transfer a été grandement utile pour suivre le repliement de son aptamère en temps réel. Cela a permis d'identifier trois états possibles dans lesquels pouvait se trouver l'aptamère, soit l'état replié, intermédiaire et non replié. C'est donc en utilisant des ligands comme l'adénine ou la 2,6-diaminopurine qu'il a été possible d'étudier chacun de ces états. Afin d’étudier la structure de l’intermédiaire, le mutant L2, où les interactions boucle-boucle ne pouvait plus se faire, a été utilisé, car l’aptamère de type sauvage ne permettait pas d’étudier cette structure facilement. En voulant stabiliser l'intermédiaire, il a été démontré que le ligand peut induire le repliement complet de l'aptamère, sans que l’interaction boucle-boucle puisse se faire . Jusqu'à maintenant il était accepté que la seule présence du magnésium suffisait pour induire le repliement de de l'aptamère.

Biochimie Biologie Cellulaire - Cellular localization of the Dom3z protein


Carolin Brand1
1FMSS, Département de biochimie, Université de Sherbrooke

Introduction: The project’s goal was to localize the Dom3z protein in human cells in order to help determining its biological role. There were two hypotheses concerning the protein’s function: either it is involved in the degradation of viral mRNA in the cytoplasm or it plays a role in quality control of human mRNA in the nucleus.
Methods: In order to localize Dom3z, two different fusion proteins were created: Dom3z with GFP in the vector pEGFP-C1 and Dom3z with Flag in the vector pcDNA3.1+. To analyze a potential nuclear localisation signal, the protein has been mutated (lysine 7 and arginine 8 were each replaced by an alanine) and introduced into the vector pcDNA3.1+. The plasmids were transfected into HeLa cells and the protein’s localization was determined by immunofluorescence.
Results: The immunofluorescence images show that Dom3z is localized in the nucleus. When the nuclear localisation signal is mutated, most of the protein is in the cytoplasm.
Conclusion: Dom3z is localized in the cells’ nuclei. This result suggests that it is implicated in the quality control of human mRNA. Furthermore, the presence of a nuclear localisation signal in Dom3z has been confirmed. In order to better define the protein’s function, its interaction partners will be determined using SILAC (stable isotope labeling by amino acids in cell culture). In addition, a cell line with Dom3z knockdown will be created and the effects will be analyzed.

Biochimie Biologie Cellulaire - Effet de l'indométacine et de l'ibuprofène sur la lipocaline-2 et TLR5


Elise Gullickson-Larouche1
1Faculté des Sciences, Département de Biochimie, Université de Sherbrooke

L’ibuprofène et l’indométacine sont des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) utilisés chez les nouveau-nés prématurés pour prévenir ou contrer la persistance du canal artériel (PDA). Ils inhibent non spécifiquement les cyclooxygénases COX-1 et COX-2, des enzymes responsable de la production d’eïcosanoïdes, des régulateurs d’inflammation et de contraction musculaire. Des expériences sur des cellules T84 (carcinome colorectal) et Caco-2 (carcinome adénocarcinome) ont permis l’observation des effets de ces AINS au niveau de plusieurs gènes impliqués dans la réponse immune, tel que la lipocaline-2 (LCN-2) et le toll-like receptor 5 (TLR-5). D’après les résultats, l’indométacine ne change pas les niveaux d’expression de la LCN-2 ni de TLR-5 dans les deux lignées cellulaires. L’ibuprofène entraînerait dans les Caco-2 la diminution de l’expression de LCN-2 et de TLR-5 tandis que dans les T84, l’augmentation de l’expression de LCN-2 et la diminution de celle de TLR-5. Lorsqu’il y a traitement avec flagelline, l’expression de LCN-2 est diminuée et celle de TLR-5 est augmentée dans les Caco-2, mais l’expression ne change pas dans les T84.

Biochimie Biologie cellulaire - Investigation, optimization et usage de la chemotaxis dans des couches des reconnaîssances de biocapteur en vue d’améliorer la sensibilité de détéction bacterienne


Manar Hammood1
1Médecine et sciences de la santé, département de pharmacologie, université de sherbrooke

le projet porte sur l'étude de l'effet de la chemotaxis sur le nombre de bactéries immobilisées sur une surface d'Au et de GaAs ainsi que l'étude de la specificté de fixation des bactéries sur la surface
le but c'est de savoir comment être capable d'augmenter le nombre de bacteries détéctées (E.coli) sur la surface en ayant des attachements specifiques avec les anticorps

Biochimie Biologie Cellulaire - L'hyperglycémie et les mécanismes d'inhibition des facteurs de croissance dans la cellule endothéliale


Judith Paquin1
1Faculté de Médecine et sciences de la santé, Département de biochimie, Université de Sherbrooke

Chez le diabétique, la création de nouveaux vaisseaux sanguins est entravée par un processus angiogénique anormal, causé par une réduction des facteurs de croissance. Il a été démontré que l'hyperglycémie entraîne une augmentation de l'expression de SHP-1, menant à l’inhibition des voies de signalisation du VEGF. Cette étude vise à déterminer les mécanismes d'inhibition des facteurs de croissance VEGF et insuline, causée par l'hyperglycémie. Les cellules endothéliales (BAEC) ont subi une exposition en milieu NG (5.6 mM de glucose) ou HG (25 mM de glucose) et certaines ont subi un traitement en hypoxie, avant d'être stimulées au VEGF (10 ng/ml) et à l'insuline (10 nM). Les niveaux de phosphorylation de Akt ont été quantifiés par immunobuvardage Western. Les protéines ont été immunoprécipitées à l'anticorps IR-β, avant d'être analysées par immunobuvardage dirigé contre un anticorps qui reconnait les résidus tyrosines phosphorylés (pTyr). Des échantillons humains diabétiques de muscle ischémique ont aussi été analysés. La baisse du facteur de survie pAkt n'est pas significative en hyperglycémie en normoxie, mais elle l'est en hypoxie. En hyperglycémie, le récepteur IR-β a montré une plus faible phosphorylation. Le muscle ischémique diabétique présente une activation de PKC-δ, une hausse de l'expression de SHP-1 et une baisse de l'expression de VEGF. En conclusion, nos données montrent que les niveaux élevés de glucose préviennent les effets de l'insuline et du VEGF en hypoxie.

Biochimie Biologie cellulaire - Mécanisme de régulation de l'autophagie par les Glycogène Synthase Kinases-3


Alexandre Raymond-Fleury1
1Faculté des Sciences, Département de Biochimie, Université de Sherbrooke

Introduction: Les résultats obtenus dans le laboratoire ont démontré que l’inhibition des Glycogène Synthase Kinases-3 (GSK-3) promeut l’autophagie dans les cellules pancréatiques tumorales humaines. L’objectif de la présente étude était d’identifier des voies de signalisation, contrôlées par les GSK-3, pouvant être impliquées dans l’autophagie.
Matériels et Méthodes: Les expériences ont été réalisées à l’aide de différentes lignées pancréatiques tumorales humaines. L’activité des GSK-3 a été inhibée à l’aide d’un inhibiteur spécifique, le CHIR99021.
Résultats: Suite au traitement des cellules avec l’inhibiteur des GSK-3, nous avons observé une baisse d’activité de protéines en aval de mTORC1, bien connu pour son rôle dans l’autophagie. Plus particulièrement, nous avons observé une diminution de l’activité de la 70S6K suite à l’inhibition des GSK-3. De plus, le traitement au CHIR99021 a entrainé l’accélération de la migration sur gel SDS-PAGE du facteur de transcription TFEB, laissant croire à une réduction du niveau de phosphorylation de cette protéine.
Conclusion: Les GSK-3 influencent deux joueurs importants décrits pour avoir des rôles clés dans le contrôle de l’autophagie soit la signalisation mTORC1 et le facteur de transcription TFEB. Des expériences complémentaires sont nécessaires afin de déterminer les mécanismes par lesquels les GSK-3 modulent mTORC1 et TFEB en plus de déterminer l’implication de ces joueurs dans l’autophagie induite suivant l’inhibition des GSK-3.

Biochimie Biologie Cellulaire - Modulation de la voie de signalisation de Galpha12 par le récepteur de la vasopressine de type 2


Marc-Olivier Boily1
1Faculté de médecine, Département de Pharmacologie, Université de Montréal

Objectif : Le récepteur de la vasopressine de type 2 (V2R) est essentiel à l’homéostasie hydrique en menant à la translocation des aquaporines de type 2 (AQP2). Bien qu’il soit reconnu que son action principale est médiée par la protéine Gαs, le récepteur peut aussi interagir avec la protéine Gα12. Des expériences préliminaires en BRET avaient proposé dans le passé que le récepteur V2R pourrait causer une inhibition de la protéine Gα12. L’objectif de mon stage était donc de mieux comprendre l’effet de l’activation du récepteur V2R sur la voie de signalisation de la protéine Gα12.

Méthodes : La technique du BRET (Bioluminescence Resonance Energy Tranfert) a été utilisée pour observer les interactions entre Gα12 et ses différents effecteurs suite à la stimulation du V2R. Le récepteur du thromboxane α (TPαR) et le récepteur β1 adrénergique (β1AR) ont été utilisé comme contrôle positif.

Résultats : La stimulation du V2R par la vasopressine mène à une variation de BRET différente que lors de la stimulation du TPαR ou du β1AR.

Conclusion : Ces résultats supportent l’hypothèse de départ d’inhibition de la protéine Gα12 par le V2R puisque la dynamique moléculaire est différente. Par contre, il ne faut pas exclure la possibilité qu’il y ait bien une activation puisqu’il se pourrait que les différences observées en BRET soient causées par des complexes différents sous les récepteurs, ce qui pourrait changer les mouvements des protéines.

Biochimie Biologie Cellulaire - Repliements inhabituels de G-quadruplexes d'ARN humains


Jean-Michel Garant1
1Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Département de Biochimie, Université de Sherbrooke

Les acides nucléiques riches en guanine sont connus pour se replier en G-quadruplexes, une structure formée par l’empilement de plusieurs guanines organisés en G-quartets. L’algorithme classique de recherche de G-quadruplexes potentiels est conçu pour trouver des séquences répondants à la forme Gx–N1–7-Gx-N1–7-Gx-N1–7-Gx, où x≥3 et N est un des quatre nucléotides (A,U,C,G). Il s’agit donc de 4 séries de guanines successives séparé par des boucles de 1 à 7 nucléotides. L’analyse des G-quadruplexes d’ARN connu, a mené à la proposition que des G-quadruplexes pourraient posséder des boucles plus longues. Des G-quadruplexes potentiels à longue boucle 2 ont été identifiés dans le 5’-UTR de gènes humains à l’aide d’outils bio-informatiques. La structure de plusieurs candidats a été élucidée par cartographie in-line afin d’observer le repliement intramoléculaire des séquences d’ARN. Plusieurs séquences parmi les candidats ont été identifiées comme étant en mesure d’adopter une structure G-quadruplexe in vitro avec des boucles 2 variant entre 11 et 32 nucléotides. Nous avons observés des interactions entre les séries de guanines et des doublets de guanosines présents dans la boucle 2, ainsi que des interactions entre deux G-quadruplexes potentiels situés l’un près de l’autre sur le même ARNm. Il s’agit d’une démonstration originale et sans ambiguïté que les G-quadruplexes avec de longue boucle 2 peuvent se replier. Il faudra assurément revoir la définition usuelle d'un G-quadruplexe.

Biochimie Biologie Cellulaire - Rôle de la protéine adaptatrice 3BP2 au cours de la différenciation des cellules intestinales humaines


Amélie Sallenbach1
1Faculté des Sciences, Département de Biochimie, Université de Sherbrooke

La protéine adaptatrice 3BP2 a été identifiée comme une protéine interagissant avec la proto-oncoprotéine kinase c-Abl, puis comme un partenaire des kinases de la famille Syk et Src. Le rôle de 3BP2 a été principalement étudié dans la signalisation par les immunorécepteurs et dans la différenciation des ostéoclastes. Notre laboratoire a récemment montré un rôle original de la kinase Src dans le contrôle de la différenciation des cellules intestinales humaines et dans ce contexte nous avons tenté d’évaluer le rôle de 3BP2, via son interaction avec Src, au cours de ce processus de différenciation. Nous avons utilisé les cellules Caco-2/15 qui se différencient spontanément en entérocytes, à différents stades de confluence, ainsi que des HIEC. Le patron d’expression de 3BP2 a été vérifié par qPCR, western blot ainsi qu'in vitro. La technique des siRNA nous a permis d’éteindre l’expression endogène de 3BP2 dans les cellules Caco2/15. Les HIEC présentent un niveau d’expression très faible de 3BP2 en comparaison avec les cellules Caco2/15. L’expression de l’ARN messager et de la protéine 3BP2 augmente de façon significative au cours du processus de différenciation des Caco2/15. L’inhibition de 3BP2 a révélé une diminution importante de la phosphorylation de la tyrosine 416 de la kinase Src. La diminution de l'expression de Src activé laisse entrevoir une régulation de Src par 3BP2 qui par conséquent contrôlerait le processus de différenciation des cellules intestinales humaines.

Biochimie Biologie Cellulaire - Rôle de la protéine SOCS1 dans la carcinogenèse colorectale


Claudia Beaurivage1
1Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Anatomie et Biologie cellulaire, Université de Sherbrooke

Depuis sa découverte, SOCS1 est bien connu en tant que suppresseur de tumeur dans de nombreux cancers. Son expression est fréquemment perdue suite à des modifications épigénétiques et il est aussi démontré que SOCS1 est requis pour les fonctions du suppresseur de tumeur p53. Plus récemment, nous avons identifié que SOCS1 inhibait la signalisation et les fonctions du récepteur MET dans les hépatocytes. Néanmoins, son rôle dans le cancer colorectal (CCR) demeure peu caractérisé. Dans cette étude, nous avons modulé l’expression de SOCS1 dans un modèle de la progression tumorale colique, soit les cellules CT26 et CT36. Puis, le comportement oncogénique de ces lignées a été évalué in cellulo et in vivo. Étant donné l’influence reconnue de l’épigénétique, de p53 et de MET dans le CCR, SOCS1 serait présumé d’agir en tant que suppresseur de tumeur. Contre toute attente, la surexpression de SOCS1 s’est avérée promouvoir la croissance cellulaire, la croissance et la survie en absence d'ancrage à la matrice extracellulaire et la capacité de ces cellules à former des tumeurs in vivo. À l’inverse, sa diminution par ARN interférent s‘est avérée diminuer le comportement oncogénique de ces cellules. Nos analyses préliminaires indiquent que SOCS1 conserve l’aptitude à inhiber la signalisation des cytokines et du récepteur MET ainsi qu’à promouvoir l’activité de p53. Quoique les mécanismes sous-jacents restent à être élucidés, ces résultats suggèrent un rôle protumoral pour SOCS1 dans le CCR.

Biochimie Biologie Cellulaire - snoRNA biogenesis and maturation


Fabien Dupuis Sandoval1
1Faculté des Sciences et Arts, Biochimie, Université Bishop's

SnoRNAs (13-150nt) are a family of conserved small non coding RNAs that are significant due to their participation in the biogenesis of ribosomes through modifications of rRNA. Even though their function is conserved, the location of snoRNAs has been shown to vary between species. Human snoRNAs are mainly located within introns (>90%) whereas yeast’s are predominantly found to be in independent coding units. The location of the sequence is believed to affect the snoRNA’s processing through the splicing of the host gene in the human genome. However, the full complement of proteins involved with the snoRNA biogenesis remains unidentified. In addition, it was discovered that small RNAs derived from snoRNAs (sdRNA) accumulate in a stable fashion from many different snoRNAs in diverse cell types. To better understand the pathways involved in human snoRNA processing, cells of the SKOV3IP1 ovarian cancer cell line were deep-sequenced (RNA-seq) to generate small RNA datasets (<200nt). Furthermore, publically available datasets were mined to identify the proteins involved in the snoRNA maturation pathway. These sets include knockdowns of proteins such as the various components of the spliceosome, XRN1/2, RRP40, overexpression of DGCR8 and pull-downs of snoRNA-associated proteins NOP56, NOP58, fibrillarin, dyskerin and AGO2, a functional interactor of miRNAs. After preliminary analyses, it appears that some snoRNA are substrates to enzymes of the miRNA processing pathway.

Biochimie Biologie Cellulaire - Using the MapR technology to unveil new sRNA targets : discovery of potential prokaryotic sponge RNAs


Marie-Claude Carrier1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de Biochimie, Université de Sherbrooke

Prokaryotic small regulatory RNAs (sRNAs) are usually short non-coding molecules that play an important role in regulating the expression of genes. The transcription of a sRNA is generally induced during a particular stress condition. For example, the sRNA RyhB is present in Escherichia coli during iron starvation conditions and actively helps re-establishing iron homeostasis in the cell. Indeed, RyhB regulates a pool of genes that encode non-essential proteins that use iron as a cofactor. For instance, RyhB will up-regulate shiA, encoding a shikimate transporter, and will down-regulate sodB, encoding an iron superoxide dismutase.
To discover new sRNA targets, a new technology is used in our laboratory: the MS2 Affinity Purification coupled with RNAseq(MapR). Recent MapR data suggest the presence of putative RyhB targets that do not possess regular characteristics of known targets such as sodB or shiA. Those particular RNAs, such as the rpsO mRNA, are neither up-regulated nor down-regulated in the presence of RyhB. Similar RNAs are found in eukaryotic cells and are called sponge RNAs. Sponge RNAs sequester small regulatory RNAs and therefore decrease the sRNA-dependent modulation of target mRNAs.
Thus, we hypothesize that in E. coli, the rpsO mRNA could act as a prokaryotic sponge RNA to modulate the response induced by the presence of RyhB. We sought to determine the regulating role of the rpsO mRNA and also elucidate the mechanism by which it fulfills its sponge RNA role.

Biochimie Biologie Cellulaire - Utilisation du système CRISPR II/Cas9 pour la création de mutants chez une souche de Mesoplasma florum


Lucas Leclerc1
1Faculté des Sciences, Département de biologie, Université de Sherbrooke

Objectif: Grâce à un ARN guide d’une vingtaine de nucléotides, la protéine Cas9 du système CRISPR II reconnaît une séquence d’ADN homologue dans le génome et y effectue une coupure double-brin qui doit ensuite être réparée par recombinaison homologue afin d’assurer la survie de la cellule. L’objectif est de tester cette technologie en recombinant un gène de résistance à la tétracycline dans la bactérie M. florum, une bactérie à très petit génome qui sert de point de départ pour la création d’un châssis cellulaire simple en biologie synthétique.

Méthodes: Un premier plasmide contenant le gène codant Cas9 a été construit avec une origine de réplication pour M. florum. À partir du premier plasmide, un deuxième a été construit avec le gène recA un gène aidant la recombinaison homologue. Un plasmide de réparation contenant des séquences homologues aux régions se trouvant de part et d’autre du site de coupure ainsi que le gène de résistance à la tétracycline a aussi été construit. Des techniques de PCR, assemblage Gibson, ligation et clonages dans E. coli ont été utilisées.

Résultats: Les plasmides ont été vérifiés par séquençage Sanger, et les deux plasmides Cas9 ont bien été intégrés dans M. florum. L’expression de Cas9 a été vérifiée par Western-Blot, mais le mutant résistant à la tétracycline n’a pu être obtenu dans les délais.

Conclusion: Cas9 est bel et bien exprimée dans M. florum, mais très faiblement. L’abondance et l’intégrité du petit ARN guide restent à évaluer.

Biochimie Biologie Cellulaire- Dosage des protéines physisorbées sur polystyrène


Jean-Denis Coulombe1
1Faculté des sciences, Département de Biochimie, Université de Sherbrooke

Les méthodes de détection des pathogènes actuelle sont lentes et coûteuses. Le développement d’outils de diagnostiques rapides des pathogène est devenu un enjeu national. Un biocapteur est un outil d’analyse sur lequel est fixé sur une surface un composé biologique. Celui-ci à la capacité de fixer une molécule d’intérêt. Enfin, un signal biochimique peut être transformé en signal physique quantifiable.Le projet visait la validation d’une méthode de quantification de la protéine G présente sur une surface. L’immobilisation de la protéine G a été réalisée sous forme d’un transfert de type Langmuir Schaëfer. La protéine immobilisée a été quantifiée par mesure de bioactivité grâce à un couplage de type ELISA. Les images AFM démontrent une monocouche relativement uniforme. De plus, les images AFM démontrent que la protéine G reste immobilisée malgré différents traitements effectués sur la surface. Les valeurs obtenues pour la bioactivité étaient élevées, peu répétables et peu reproductibles. Les raisons identifiées étaient dues à des artéfacts de méthodes telles les étapes de rinçage, la formation de bulles à l’interface échantillon/solution aqueuse et la quantités relativement grandes de protéine G immobilisée dans une orientation appropriée. Les mesures de bioactivité peu reproductibles ne peuvent être expliquées par l’état de la monocouche de protéine G. Les étapes du protocole restent donc à être optimisés pour la quantification par bibioactivité.

Biochimie Biologie Cellulaire-Formation of intra/interstrand cross-links by 5-hydroxy-5-methylhydantoin, an unstable product of DNA oxidation.


Anum Ali1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de médecine nucléaire et radiobiologie, Université de Sherbrooke

Cellular genomes are generally a target for exogenously agents and endogenously generated reactive species. The endogenously generated reactive species include free radicals such as hydroxyl radicals and which can induce one-electron oxidation. A major product of oxidation of 2'-deoxythymidine is the (5R*) and (5S*) diastereomers of 1-[2-deoxy-β-D-erythro-pentofuranosyl]-5-hydroxy-5-methylhydantoin (5-OH-5-Me-Hyd). Studies have shown that 5-OH-5-Me-Hyd acts a lesion that blocks DNA polymerization and therefore can be considered as a potential lethal lesion. In this work we first show that the beta-furanose form of 5-OH-5-Me-Hyd isomerizes in part to the alpha-furanose form in calf thymus DNA. We also show that 5-OH-5-Me-Hyd is involved in the formation of interstrand cross-links within double-stranded DNA. This is proposed to occur because 5-OH-5-Me-Hyd undergoes ring-chain tautomerism into an open chain making it vulnerable to nucleophilic reactions with other nearby bases in double-stranded DNA. These interstrand cross-links are very dangerous because they block replication, i.e., can lead to collapse of the replication fork, and with the presence of only a few cross-links in the cell can lead to cell death. Failure to repair these cross-links can also induce mutations and genetic instability. For these reasons, it is essential to understand the properties of these cross-links within cellular DNA.

Biochimie Biologie Cellulaire-MetaGlu: Comprendre le rôle des vitamines B9 et B12 dans le métabolisme des vaches laitières


Gloria Delgado1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de Biochimie, Université de Sherbrooke

Introduction : Cette étude vise à déterminer quels gènes dans le foie et la glande mammaire de la vache laitière sont exprimés différentiellement lors d’une augmentation de vitamine B dans l’alimentation, de façon à comprendre l’effet global d’une telle augmentation dans l’organisme.
Méthodes : Suite à une analyse sur micropuce par GenomeQuebec, la PCR en temps réel (QPCR) a été utilisée pour quantifier l’expression des gènes identifiés par la micropuce. Les amorces des gènes d’intérêt sont conçues puis testées sous différentes conditions (concentration d’échantillon, concentration d’amorces et courbe standard) puis les gènes sont dosés dans l’ADN complémentaire (cDNA) extrait sous forme d’ARN dans le foie et la glande mammaire des vaches ayant reçu le traitement enrichi en vitamine B.
Résultats : À ce jour, une vingtaine de gènes ont été testés dans le foie. Plusieurs autres, notamment ceux de la glande mammaire, sont à l’étape de conception ou d’optimisation. Les résultats finaux seront obtenus suite à un traitement statistique des données.
Conclusion : Le traitement statistique n’ayant pas été effectué à ce jour, aucune conclusion ne peut être émise, mais les résultats préliminaires semblent démontrer une grande influence de la vitamine B dans l’organisme global de la vache laitière.

Biochimie – Biologie cellulaire – Prédiction des cibles des régions guides des snoRNAs de type « C/D box » avec RNAhybrid


Virginie Gosselin1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de Pharmacologie, Université de Sherbrooke

Objectif : Les petits ARN nucléolaires (snoRNAs) sont connus pour jouer un rôle dans la biogénèse des ribosomes en servant de guides pour la modification post-transcriptionnelle de l’ARN ribosomal (ARNr). Toutefois, plusieurs box C/D snoRNAs sont dits orphelins puisqu’ils ne ciblent pas l’ARNr. D’autres substrats des snoRNAs ont récemment été découverts tels que certains ARN pré-messagers (pré-ARNm). Il est donc pertinent de s’interroger si ces snoRNAs orphelins ciblent de nombreux pré-ARNm et jouent ainsi un rôle fondamental dans la régulation de l’épissage alternatif.

Méthodes : Afin d’investiguer cette hypothèse, les régions guides classiques des box C/D snoRNAs ont été identifiées. Puis, le prédicteur de duplex ARN-ARN RNAhybrid a permis de déterminer les cibles des snoRNAs par complémentarité de séquence entre les régions guides des snoRNAs et tous les transcrits du génome humain.

Résultats : L’analyse des résultats des cibles prédites en tenant compte des caractéristiques propres à chaque snoRNA a permis de déterminer que la région guide en amont de la boîte D' semble s’apparier à davantage de transcrits. De plus, les snoRNAs qui s’apparient sur la jonction intron-exon semblent démontrer un enrichissement pour les fonctions d’épissage alternatif.

Conclusion : Suite à ces résultats, il sera pertinent de comparer les cibles des snoRNAs et celles des fragments dérivés des snoRNAs (sdRNAs) afin de déterminer lesquels régulent l’épissage alternatif.

Biochimie-Biologie Cellulaire- Régulation de l’Interleukine-18 et de son inhibiteur endogène (IL-18BP) dans la progression de l’athérosclérose diabétique


Catherine Morin1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de médecine, Université de Sherbrooke

L’athérosclérose est une complication majeure survenant pendant le diabète. Les risques de formation d’athéromes et leur progression augmentent de 2 à 4 fois chez l’individu diabétique. Les mécanismes impliqués dans cette progression accélérée restent non résolus. Des travaux ont montré que l’IL18, une cytokine proinflammatoire, est augmentée dans l’athérosclérose et le diabète. L’IL18 est majoritairement produite par les macrophages (Mφ) activés. Elle a pour inhibiteur l’IL18BP. L’objectif était de caractériser les effets de l’hyperglycémie et de la dyslipidémie sur la dérégulation de la voie IL18/IL18BP au sein des Mφ.
Une lignée de Mφ (RAW 264.7) a été traitée en présence de niveaux de glucose élevés (HG: 25mM) et d’acides gras libres (AGL: 300μM) pendant 24h. Les expressions protéiques et les niveaux en ARNm de l’IL18 et de L’IL18BP ont été vérifiés par immunobuvardage de type Western blot et PCR quantitative. La sécrétion d’IL18 a été évaluée par immunoprécipitation avec le milieu de culture.
Nous avons démontré que la concentration élevée de HG suffit à induire l’augmentation de l’expression de l’IL18. Par contre, la sécrétion d’IL18 nécessite la combinaison d’une concentration élevée de glucose et d’AGL.
Pour la première fois, nous avons mis en évidence la dérégulation de la voie de l’IL18 induit par un environnement riche en HG et en AGL au sein des Mφ. Cette dérégulation de la production et de la sécrétion d’IL18 dans le milieu crée un environnement pro-athérogène.

Chimie analytique-Pharmacologie-Une façon plus efficace d’identifiés des matières premières : Validation de la méthode pour Truscan


Kimberly Brochu1
1faculté de médecine, département de pharmacologie, université de sherbrooke

Chimie analytique-Pharmacologie-Une façon plus efficace d’identifier des matières premières : Validation de la méthode pour Truscan

Université de Sherbrooke

Résumé :
L’appareil Truscan thermo scientifique, est un spectromètre Raman, c’est un appareil de vérification rapide de matières premières, il minimise des contaminations d’échantillons et identifie des matières à travers des emballages. Il est de plus en plus, populaire dans les compagnies Pharmaceutiques. Il identifie des matières solides autant que liquides et en gels. Une certaine méthode a été utilisée pour identifier des matières. La méthode consiste à prendre des échantillons du même code mais de trois lots différents et voir s’ils ont bien été identifiés. Des vérifications de sélectivité ont été faites ainsi que des vérifications négatives pour valider la méthode. Cette méthode a été validée pour pouvoir commencer l’utilisation du Truscan quotidiennement. En conclusion, le Truscan est un appareil fiable, il a permis d’identifié certaine matières premières beaucoup plus efficacement et plus rapidement, par conte, il y a aussi certaine faiblesses qui ont été révélées. Certaine matières, n’ont pas pu être identifiées a cause de spectre similaire a d’autre échantillons.

DG2A1: Rôles des adipokines en grossesse et dans le développement foetal.


Samuel Blais1
1Médecine et sciences de la santé, Pharmacologie, Université de Sherbrooke

Le diabète gestationnel (DG) est une condition pouvant augmenter de risque de plusieurs complications autant chez la mère que chez l’enfant. Les fluctuations des niveaux de leptine et d’adiponectine sont soupçonnées de participer au développement du diabète gestationnel et à la résistance à l’insuline en grossesse. Cette étude prospective vise à évaluer les associations entre les niveaux d’adipokines aux différents trimestres de grossesse et l’incidence de diabète chez les femmes enceintes ainsi qu’avec la composition corporelle des nouveaux-nés et le taux d’insuline dans le sang de cordon ombilical.
Les femmes sont recrutées entre la 6e et 16e semaine de grossesse (V1) et subissent une hyper glycémie orale provoquée (HGOP) entre la 24e et 28e semaine de grossesse (V2) ce qui permet d’établir un diagnostic de DG. Des prélèvements sanguins sont effectués chez la mère aux visites du 1er et 2e trimestre et le sang de cordon ombilical est prélevé à l’accouchement ce qui permet d’effectuer les mesures de la leptine, l’adiponectine, l’insuline, TNF-α et le peptide-C. Des questionnaires de mode de vie ainsi que des mesures anthropométriques sont remplis pour déterminer et corriger pour des facteurs confondants. Les résultats attendus sont qu’une hausse des niveaux de leptine et une baisse des niveaux d’adiponectine devraient corréler avec une hausse de l’incidence de DG, un poids corporel plus élevé à la naissance et une hausse du taux d’insuline dans le sang de cordon ombilical.

Élucidation de la relation structure activité de l’Apéline : Influence d’acides aminés non naturels sur la signalisation du récepteur APJ


Trang Dinh1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de Pharmacologie, Université de Sherbrooke

L’Apéline 13 est un des trois ligands endogènes du récepteur APJ, membre de la famille des récepteurs couplés aux protéines G (GPCR) de classe A. Les GPCR sont la cible de près de 50% des médicaments actuellement sur le marché. L’axe Apéline/APJ est impliqué dans divers processus physiologiques et pathophysiologiques tels que la régulation des fonctions cardiovasculaires (pression artérielle), ou encore l’homéostasie des fluides biologiques. Des études de localisation du récepteur APJ dans le système nerveux central (SNC) ont montré que ce récepteur était présent dans le noyau du raphé dorsal, l’amygdale et la substance grise périaqueducale. Ces régions, impliquées dans différents processus biologiques, sont aussi des lieux de modulation de la douleur. Des études menées dans le laboratoire ont démontrées que des analogues de l’Apéline 13 peuvent avoir un effet dans la modulation de la douleur. L’axe apélinergique dans la modulation de la douleur montre un intérêt grandissant, notre étude vise à déterminer les voies de signalisation impliquées dans l’effet analgésique observé chez les rats dans des essais de douleur tonique (Test à la formaline). Pour cela, nous avons synthétisé des analogues de l’Apéline 13 en incorporant des acides aminés non naturels à des positions considérées comme clés dans le peptide naturel ; ces composés ont ensuite été testés dans des essais de signalisation in vitro. Notre étude s’est intéressée aux voies de signalisation Gi et Go ainsi qu’au recrutement des β-arrestines 1 et 2.

Human Neuroimaging : effects of cortical geometry on EEG signal


Russell Butler1
1Science, Computer, Bishops

healthy human electroencephalography (EEG) was investigated in relation to cortical geometry. We wanted to explain the differences in EEG through differences in anatomy. We recorded EEG and MRI scans from 17 healthy humans, and looked at cortical thickness, surface area, and curvature. I will present the effects of these three measures on EEG, and explain why the respective measures exert the effects that they do.

Neuroscience - Découverte de nouveaux substrats et partenaires d’interaction de la Caspase 6


Mélissa Lessard-Beaudoin1
1Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Département de Pharmacologie, Université de Sherbrooke

Objectif : Une suractivation de la Caspase 6 est observée dans diverses maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer et d’Huntington. Par contre, très peu de régulateurs et de substrats de la Caspase 6 sont actuellement connus. Un Yeast two hybride a donc été effectué afin d’investiguer ces différents partenaires d’interaction. L’objectif du projet est de confirmer certains des partenaires d’interaction trouvés en Yeast two hybride, comme Daxx et MLH-1, afin de mieux comprendre pourquoi cette enzyme est suractivée dans les maladies neurodégénératives et en quoi cette suractivation affecte la progression de ces maladies.

Méthode : Un essai de clivage de Daxx et MLH 1 par la Caspase 6 a été réalisé. L’interaction de MLH-1 et de Caspase 6 est testée par immunoprécipitation dans des lysats tissulaires de souris C57BL/6.

Résultats : Des fragments de Daxx d’environ 20, 30 et 64 kDa ont été observés par essai de clivage. Bien que l’essai de clivage de MLH-1 par la Caspase 6 n’ait soulevé la présence d’aucun fragment, une co-immunoprécipitation de MLH-1 avec la Caspase 6 a été obtenue.

Conclusion : Ces résultats préliminaires supportent les résultats obtenus précédemment en Yeast two hybride pour Daxx et MLH-1. Daxx serait un nouveau substrat de la Caspase 6 et MLH-1, bien que ce ne soit toujours pas confirmer, pourrait être un nouveau partenaire d’interaction de Caspase 6.

Neurosciences - Effets d’une stimulation cutanée au niveau lombaire sur l’activité locomotrice chez le chat adulte avec une lésion complète de la moelle épinière


corinne desaulniers1
1faculté des sciences, département de biochimie, université de sherbrooke

INTRODUCTION :
Suite à une lésion complète de la moelle épinière, la marche des membres postérieurs peut récupérer suite à un entrainement locomoteur. Des études sur le chat décérébré avec une lésion spinale complète de la moelle épinière (Frigon et al. 2012) et chez le blessé médullaire humain (Nadeau et al. 2010) ont démontrées qu’un pincement de la peau lombaire pouvait réduire ou abolir l’activité rythmique. Toutefois, une meilleure compréhension de l’effet de cette stimulation sur la locomotion demeure nécessaire.

METHODE :
Une lésion complète de la moelle épinière a été effectuée chez un chat adulte au niveau thoracique T12-T13 suivi d’un entraînement sur un tapis roulant à 0.4 m/s pour retrouver la locomotion des pattes postérieures. L’effet sur la marche d’un pincement de la peau au niveau lombaire L4, à l’aide d’une clampe bulldog (pression de 520 g), et d’une stimulation électrique (100 Hz, 1.5T) a ensuite été évalué.

RÉSULTATS :
Les résultats préliminaires suggèrent que les deux types de stimulations causent une perturbation de l’activité locomotrice. Il y a une diminution du support de poids et de l’activité des extenseurs (ex. vastus lateralis), ainsi qu’une perte du placement de la patte au début de la stimulation. Toutefois ces paramètres semblent s’améliorer en fonction du temps.

CONCLUSION :
Une étude plus poussée pourrait aider à comprendre l’effet du retour sensoriel en provenance de la peau du dos sur les CPGs locomoteurs.

Neurosciences - Etude de la coordination droite gauche chez les chats adultes ayant une lésion complète de la moelle épinière


Charline Dambreville1
1Faculté des Sciences, Département de Physiologie et Biophysique, Université de Sherbrooke

Suite à une lésion complète de la moelle épinière, le chat peut retrouver une locomotion efficace après un entraînement. Le but de l'étude est d’évaluer les ajustements réalisés au niveau des deux pattes arrière lors d’une locomotion sur tapis roulant partitionné (dissociation des vitesses droites et gauches) chez un chat spinalisé adulte. Suite à une lésion complète de la moelle épinière au niveau thoracique, des analyses électromyographiques et cinématiques ont été réalisées chez deux chats. Les ajustements droits gauches ont été évalués lors de la marche avec des vitesses allant de 0.1 m/s à 1 m/s lors d'une locomotion non-partitionnée et partitionnée. Les résultats ont démontré un ajustement de chaque patte pour différentes vitesses. En effet, lorsque l'écart de vitesse entre les deux pattes ne dépasse pas 0.6 m/s, un même rythme pour les pattes droites et gauches est conservé. A l'inverse, quand l'écart est supérieur à 0.6 m/s, on observe une nette différence d’adaptation entre les deux animaux afin de maintenir leur coordination. Pour l’un, la patte rapide a effectué plus de pas que la patte lente. Il y a donc eu une dissociation du rythme. Pour l’autre, ses pattes ont conservé un même rythme droit-gauche malgré l’écart de vitesses. Cela montre que les réseaux locomoteurs droits et gauches situés dans la moelle épinière d'un chat adulte peuvent ajuster l’activité locomotrice pour maintenir une coordination stable, et qu'il y a une importante variabilité inter-animale.

Neurosciences - Étude du récepteur NTS2 chez le rat en contexte de douleur aiguë et tonique à l’aide d’un nouvel outil d'interférence de l'ARN


Mélisange Roux1
1Faculté des Sciences, Département de Biologie, Université de Sherbrooke

La neurotensine (NT) est un neuropeptide reconnu pour induire des effets antinociceptifs au niveau du système nerveux central. Les deux principaux récepteurs à la NT, NTS1 et NTS2, sont des récepteurs couplés aux protéines G qui représentent des cibles potentielles pour des thérapies analgésiques. Afin de caractériser leur mode d’action in vivo, différents outils d’interférence de l'ARN (ARNi) ont déjà été employés par le passé. Par contre, les molécules interférentes sont souvent instables et nécessitent d’être complexées à un vecteur de transfection qui peut s’avérer néfaste pour l’organisme. Dans cette étude, nous montrons qu’une nouvelle génération d’oligonucléotides antisens (ASO) contenant des modifications LNA (pour Locked Nucleic Acid) peut être injectée sans agent de transfection chez le rat. Ainsi, lorsque dirigés contre le récepteur NTS2, ces-derniers pourraient avoir la capacité de diminuer l’expression du récepteur au niveau central. Aux tests de tail flick et de formaline pour la douleur aiguë et tonique, l’absence d’analgésie normalement induite par le JMV-431, un agoniste spécifique de NTS2, confirmerait alors l’efficacité de notre technique d’ARNi. Nos résultats préliminaires montrent que cet outil moléculaire est simple à utiliser et sans effets secondaires apparents. Cette technique est ainsi fort prometteuse pour l’étude des neuropeptides et de leurs récepteurs, tout en proposant une alternative aux approches pharmacologiques et génétiques.

Neurosciences - Mise au point d’un nouveau modèle animal d’exposition gestationnelle au Streptocoque de groupe B vivant.


Marie-Julie Allard1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Pédiatrie, Université de Sherbrooke

Le Streptocoque de groupe B (SGB) colonise 10-30% des femmes enceintes. Lors d’un dépistage positif de la bactérie, une dose d’antibiotique est administrée à la femme à l’accouchement afin de prévenir l’infection du nouveau-né. Cependant, un modèle animal (rat) d’inflammation gestationnelle a montré que la présence du pathogène inactivé peut mener à des dommages cérébraux. Afin de mieux représenter la réalité clinique, un modèle animal d’exposition au SGB vivant en fin de gestation est en développement au laboratoire. L’hypothèse du projet est que la présence du SGB durant la gestation a un impact neuro-développemental sur la progéniture. MÉTHODES: Au jour de gestation 19, une dose unique de SGB (10^8 UFC/100µl) ou de saline (contrôles) est administrée à la rate par voie intra-péritonéale. Plusieurs paramètres physiologiques des rates gestantes et des ratons sont ensuite étudiés. Des tests comportementaux ont été effectués sur la progéniture jusqu’au jour post-natal (P)40. Les cerveaux ont été prélevés à la fin des expériences en vue de l’histologie. RÉSULTATS: On observe une tendance à un défaut de gain de poids des rates exposées au SGB durant la gestation et une diminution significative du poids, à P1, des ratons mâles exposés au SGB, comparativement aux animaux contrôles. DISCUSSION: Les résultats acquis à ce jour sont préliminaires, mais supportent l’hypothèse de recherche. L’analyse des tests comportementaux et l’histologie des cerveaux sont à poursuivre ultérieurement.

Neurosciences - Synthesis of Caspase-6 ligands for PET imaging.


Sania Sanji1
1sciences, pharmacologie, universite de sherbrooke

Caspase-6 (Casp6) enzyme plays a key role in Alzheimer’s disease (AD) progression. Indeed, several Casp6 ligands have been developed to study AD by positron emission tomography (PET) imaging. The goal of this work is to synthesize the tetrapeptides 16 and 17 (Casp6 ligands) by using specific techniques in organic chemistry (Scheme 1). The intermediates 7 and 9 were obtained by different types of reactions; deprotection, coupling, oxidation and reduction. Their purification and characterization were achieved by chromatography, nuclear magnetic resonance (NMR) and mass spectrometry (MS). Compound 7 was achieved in 5 steps with an overall yield of (13-19%). However, compound 9 was obtained in one step with a high yield of 83%. Both intermediates 7 and 9 will be used to synthesize the tetrapeptides 16 and 17. The next step of this project consists of labeling of Casp6 ligand with 18F and 11C for its use in PET-imaging.

Neurosciences – Caractérisation du déclin du système olfactif présymptomatique dans la maladie de Huntington


Mélissa Laroche1
1Faculté des sciences, biologie, Université de Sherbrooke

Objectif : À un stade présymptomatique, un déclin précoce de l’odorat de gens atteints de maladies neurologiques est observé. Chez les patients atteints de la maladie de Huntington (MH), une diminution de la neurogénèse est étroitement liée au déclin olfactif. Une augmentation de la neurogénèse dans la zone subventriculaire du cerveau et une diminution de la neurogénèse dans les bulbes olfactifs (BO) sont observées. Par conséquent, l’investigation de différentes structures du cerveau liées à l’olfaction chez des modèles de souris de la MH était requise.

Méthodes : Réalisation d’immunohistochimies (IHC) sur 3 souris C57BL/6 du type sauvage (WT) et 3 autres du modèle de souris de la MH, YAC128. Les anticorps utilisés pour cette investigation sont impliqués dans la neurogénèse (Dcx, Tyrosine Hydroxylase) et d’autres dans la différenciation neuronale (NeuN, Iba-1) sur des sections fraîches de BO des souris.

Résultats : D’abord, la mise au point d’anticorps primaires a été réalisée. Les conditions optimales obtenues, l'étude sur les souris WT et YAC128 a été réalisée. Des différences sont observées subjectivement avec les anticorps utilisés sur les BO de souris WT et YAC128. Toutefois, avant de se prononcer davantage, une quantification doit être réalisée : ceci est la prochaine étape.

Conclusion : Les résultats observés suggèrent qu’il y a possiblement altération de la neurogénèse dans les BO de souris YAC128 en comparaison avec les souris WT.

Neurosciences-Méthylation du promoteur du gène O6-méthylguanine-méthyltransférase (MGMT) dans les glioblastomes


Khawla Labaali1
1Faculté de médecine et sciences de la santé, Département de Pharmacologie, Université de Sherbrooke

Le glioblastome (GBM) est la tumeur cérébrale la plus répandue et la plus maligne. Il est souvent associé à une forte résistance aux traitements de radiothérapie et/ou de chimiothérapie alkylante. Ainsi, l’identification de biomarqueurs a été l’objet de plusieurs études cliniques où leur intérêt comme marqueur prédictif et pronostic dans le GBM est évalué. Le statut de méthylation du promoteur du gène de l’enzyme de réparation O6-méthylguanine méthyltransférase (MGMT) est un biomarqueur prometteur dans le choix du traitement des GBM. En effet, la méthylation de MGMT a été associée à une meilleure réponse au traitement de chimiothérapie et ainsi, à une survie plus prolongée chez les patients atteint d’un glioblastome (GBM). Ce projet avait pour but d’optimiser la technique de PCR méthylation spécifique (MSP) pour déterminer l’état de méthylation du promoteur MGMT dans des échantillons de cellules et de biopsies de patients diagnostiqués avec un GBM. Pour ce faire, l’ADN a été extrait et converti par un traitement au bisulfite de sodium. Ensuite, une amplification par PCR a été réalisée en utilisant des amorces spécifiques à l’ADN méthylé et non méthylé. La méthylation du promoteur MGMT a été retrouvée dans tous les échantillons de cellules et de biopsies analysés. Par ailleurs, les spécimens de biopsies montrent une présence simultanée d’ADN méthylé et non méthylé qui peut être due à l’hétérogénéité intratumorale qui caractérise les GBM ou à la présence de cellules normales. De plus, lorsque le promoteur du gène MGMT est méthylé, une espérance de vie plus élevée a été retrouvée chez les patients ayant reçu des traitements de radiothérapie et de chimiothérapie alkylante. En conclusion, ces résultats préliminaires ont permis de montrer que la méthylation du promoteur MGMT est un bon marqueur prédictif associé à une meilleure réponse thérapeutique.

Physiologie et pharmacologie - Détection de l’hormone de croissance (GH) et de l'érythropoïétine (EPO)


Andréanne Loiselle1
1Faculté de science, Département de Biochimie, Université de sherbrooke

L’un des objectifs visé par l’agence mondiale antidopage (WADA) est de détecter si les athlètes, autant du côté professionnel qu’amateur, utilisent l’érythropoïétine (EPO) et l’hormone de croissance (GH) comme substance dopante. Méthodes : La détection de l’EPO dans l’urine se fait par la séparation des isoformes de l’EPO selon leur point isoélectrique sur un gradient de pH. Pour la détection de la GH dans le sang, les échantillons sont incubés dans des tubes ayant des anticorps reconnaissant toutes les isoformes de GH (essai Pit) et des tubes reconnaissant la forme recombinante 22 kDa (essai Rec). Analyses : L’EPO recombinante est détectée selon le pourcentage d’isoformes basiques, le ratio d’intensité de ces isoformes et la ressemblance avec la migration des standards positifs tels que CERA, BRP et NESP se retrouvant dans la partie acide et basique du gel. La GH est analysée selon le ratio [rec]/[pit] obtenus avec les essais Rec et Pit. Ces ratios doivent être supérieurs à des valeurs déjà préétablies par la WADA, pour l’homme et la femme, soient respectivement 1,81 et 1,46. Conclusion : Après plusieurs analyses, aucun positif pour la GH n’a été détecté et il n’a été démontré que des suspects concernant l’EPO. Malgré l’absence de résultats concluants, il ne faut pas oublier qu’il y a déjà eu présence de positifs dans le passé et que plusieurs recherches sont en cours afin d’améliorer la spécificité des méthodes de détections.

Physiologie Pharmacologie


Sébastien Dion1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de Pharmacologie, Université de Sherbrooke

Vers la détermination de la structure tertiaire de TMPRSS6, une cible potentielle dans les maladies associées au métabolisme du fer.

TMPRSS6 (matriptase-2) est une sérine protéase transmembranaire de type II exprimée dans les hépatocytes et est impliquée dans la régulation du taux de fer sanguin. Effectivement, TMPRSS6 agit comme régulateur négatif de l’hepcidine. Lors de désordres où il y a une surcharge en fer, comme dans l’hémochromatose ou la beta-thalassémie, on croit que le développement d’inhibiteurs de la TMPRSS6 pourrait permettre d’abaisser les niveaux de fer. Un nouvel inhibiteur a été testé sur des cellules de carcinomes hépatocellulaires (HepG2). Des immunobuvardages ont été effectués pour vérifier si l’inhibiteur empêchait le clivage de l’hémojuvéline par TMPRSS6 dans ces cellules. Des tests de cytotoxicité et d’activité enzymatique ont également été effectués. Le composé testé n’est pas cytotoxique et inhibe l’activité protéolytique de TMPRSS6. Aussi, il semble qu’il empêche partiellement le clivage de l’hémojuvéline par TMPRSS6. Afin d’obtenir la TMPRSS6 en quantité suffisante pour des études de cristallographie, la séquence codant pour TMPRSS6 a été insérée dans un plasmide exprimant chez la levure (pPink-HC). Deux différentes constructions plasmidiques ont été réalisées et séquencées avec succès. Elles ont ensuite été transformées dans trois souches de la levure Pichia pastoris et des tests d’expression, qui ne furent pas concluants, ont été réalisés.

Physiologie Pharmacologie - A 3D spheroid model to evaluate migratory behaviour of NSCLC cells in response to stimulation with growth factors.


Emanuel Pare1
1Faculté de Médecine et Sciences de la Santé, Pharmacologie, Université de Sherbrooke

Lung cancer is still by far the deadliest type of cancer for humans. Last year in the United States, it caused more deaths than colon, breast, pancreas and prostate cancer together. Conventional chemotherapy fails to treat Non-Small Cell Lung Cancer (NSCLC) due to the appearance of resistance. Many recent studies regarding the use of EGF receptor and IGF-1 receptor inhibitors in NSCLC treatment have shown promising results in early phases of development but failed to show efficiency in Phase 3 clinical trials. In order to get a better understating of the relationship between EGFR and IGFR1 in NSCLC cells, we used spheroids as a complex 3D in vitro tumor model. We stimulated spheroids with different growth factors (EGF, IGF, HGF and TGF-B) and analysed their migration, invasion and proliferation in a time resolved manner with bright field live cell imaging and confocal microscopy. We also used the data obtained to start validating a new bioinformatics approach to automate the data analysis and increase the number of parameters. We have observed that 1) The spheroids treated with starvation medium sprouted more than the ones treated with Complete medium (containing FBS. 2) Treatment with starvation medium containing TGF-B almost completely inhibited sprouting and growth of the spheroids. In conclusion, we were able to establish a responsive 3D spheroid model of NSCLC cells and use an automated analysis tool to obtain a high number of parameters for modelling purposes.

Physiologie Pharmacologie - Caractérisation d’analogues modifiés de la leucine-enképhaline en tant qu’agoniste du récepteur opioïde delta


Annie Roy1
1Medecine et sciences de la santé, Biochimie, Université de Sherbrooke

Objectif : L’enképhaline est un pentapeptide endogène ciblant le récepteur DOP connu pour son absence d’effets secondaires et son effet analgésique. Par contre, les enképhalines ne possèdent pas de propriétés pharmacocinétiques appropriées pour une éventuelle utilisation clinique. Ainsi, l’idée est venue d’obtenir un peptide plus lipophile et pouvant résister à la dégradation par des modifications chimiques au sein du squelette de la leucine-enképhaline. Le but de ce projet est de déterminer si les peptides avec plus d’une modification arrivent à activer le récepteur DOP par l’observation de la phosphorylation des mitogen-activated protein kinases (MAPK) p42 et p44 (ERK1/2). Méthodes : Des cellules DRGF11 exprimant de façon stable le récepteur DOP de souris fusionné à la protéine GFP ont été utilisées. Pour mesurer le niveau de phosphorylation de p42 et p44, nous avons procédé par immunobuvardage de type western avec les protéines cytosoliques. Résultats : Les résultats illustrent le ratio normalisé d'activation en fonction de la concentration de deux analogues de la leu-enképhaline, soit Tyr-Gly-Gly-F//-Phe-Leu et Tyr//Gly-CSNH-Gly-Phe-CSNH-Leu. Les résultats démontrent que l’un des analogues modifiés peut activer le récepteur DOP. Conclusion : La pharmacodynamie du peptide Tyr//Gly-CSNH-Gly-Phe-CSNH-Leu ne semble pas être altérée par les modifications visant à améliorer la pharmacocinétique de la leu-enképhaline.

Physiologie Pharmacologie - Contribution des acides aminés (AA) à la synthèse du glucose et du lactose chez la vache laitière.


Benoit Mailhot1
1Faculté des Sciences, Biochimie, Université de Sherbrooke

Un supplément protéique augmente la production de protéines et du lactose du lait: le but de cette recherche était de déterminer la contribution des AA à la synthèse de glucose et de lactose chez la vache laitière. Six vaches munies de cathéters permanents ont été utilisées en dispositif de double carré latin. Les traitements consistaient en 14 jours de perfusion abomasale d’eau (T-, 10L/j), un supplément d’AA avec le profil de la caséine (AAT; 1262g/j) ou un supplément ayant seulement les AA essentiels du AAT (AAE; 617g/j). Aux j 14, du D-[U-13C6] glucose a été perfusé dans une veine jugulaire (6.5 h) et 6 prélèvements horaires de sang et de lait ont été effectués afin de déterminer, par GC/MS, les concentrations et enrichissements isotopiques (EI) du glucose plasmatique artériel, portal, hépatique et mammaire ainsi que l’EI du glucose et du galactose du lactose du lait. Comparé au T-, le traitement AAT augmente la production de lait et de protéines laitières et le taux d’apparition corporel de glucose (P<0,01), l’augmentation de ce dernier étant semblable à l’augmentation du flux réel splanchnique de glucose. De plus, le glucose artériel n’est pas le seul précurseur du lactose et d’autres sources de carbone contribuent à la synthèse de galactose; cette contribution, affectée par un supplément protéique, suggère que les AA contribuent à la synthèse de lactose dans le lait.

Physiologie Pharmacologie - La leptine, le statut pondéral et la régulation glycémique maternels sont associés à l’adiposité du nouveau-né.


Julie Patenaude1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de Pharmacologie, Université de Sherbrooke

Introduction : La leptine, une hormone sécrétée par les adipocytes, circule en proportion de la masse adipeuse d’un individu. Elle est aussi sécrété par le placenta ce qui suggère un rôle particulier pendant la grossesse. Objectif : Déterminer si les niveaux de leptine, de glucose et d’insuline de la mère pendant la grossesse influencent l’adiposité des nouveau-nés. Méthodes : Une cohorte de 1040 femmes enceintes de la région de Sherbrooke a été recrutée au début de la grossesse. Des mesures anthropométriques ont été prises et un prélèvement sanguin a été effectué à jeun au 2e trimestre pour mesurer le glucose (hexokinase) et la leptine et l’insuline (ELISA Luminex, Millipore Canada). Chez 208 nouveau-nés, les plis cutanés, représentant l’adiposité, ont été mesurés dans les 72h après la naissance, à l’aide d’une pince prévue à cet effet. Les plis mesurés sont le triceps, le biceps, sous-scapulaire et supra-iliaque et la somme a été utilisée pour les analyses. Résultats : L’adiposité des nouveau-nés est associée aux niveaux à jeun de leptine (r=0.16; P=0.03), de glucose (r=0.16; P=0.02) et d’insuline (r=0.19; P=0.006) maternels du 2e trimestre. L’adiposité des nouveau-nés est aussi associé à l’indice de masse corporelle (IMC) de la mère au 1er (r=0.15; P=0.03) et au 2e trimestre (r= 0.17; P=0.01). Conclusion : Ces résultats suggèrent que l’adiposité des nouveau-nés est influencée par la régulation glycémique de la mère durant la grossesse et par le statut pondéral maternel.

Physiologie Pharmacologie - Synthèses de nouveaux analogues de la Leu-Enképhaline


Richard Chamberland1
1Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Département de Pharmacologie, Université de Sherbrooke

Dans le système nerveux, la douleur est transmise par les récepteurs opioïdes Delta (DOR) et Mu (MOR). La majorité des analgésiques utilisés pour traiter la douleur, dont les opiacés comme la morphine ou l'oxycodone, agissent sur MOR et entrainent de nombreux effets secondaires indésirables, comme la sédation, la nausée et la constipation. Quant au récepteur Delta, l'étude de celui-ci en tant que nouvelle cible thérapeutique a pour but de trouver de nouveaux antidouleurs dépourvus de ces effets secondaires. Cela dit, au même titre que les endorphines sont les ligands endogènes de MOR, les enképhalines sont produites par l'organisme pour activer DOR. Composés de cinq acides aminés, leur séquence est toujours débutée par Tyr-Gly-Gly-Phe et terminée par soir la Leucine, pour la Leu-enképhaline, soit la Methionine dans le cas de la Met-enképhaline. Cependant, ces molécules en question activent partiellement MOR et présentent un mauvais profil pharmacocinétique, car en plus de posséder une très courte demie-vie, ils ne peuvent pas traverser la barrière hémato-encéphalique. Ainsi, dans le but d'activer plus sélectivement DOR, la séquence de la leu-enképhaline est altérée en variant le cinquième résidu pour d'autres acides aminés hydrophobes. La méthode utilisée pour la synthèse des analogues d'enképhaline étudiés est la synthèse peptidique en phase solide. Ces molécules sont ensuite testées par l'étude de l'activation de la voie des MAP Kinases par immunobuvardage type Western.

Physiologie Pharmacologie- Molecular signature of human Neurotensin receptor subtype 1


Andrea Brumwell1
1Faculty of Science, Biochemistry, Bishop's University

G-protein coupled receptor regulation is a prominent area of study in pharmacology, with the molecular signature being a starting point in the drug development field. The human Neurotensin Receptor subtype 1 is known to have beneficial therapeutic effects, including analgesia, and is therefore a useful target for its signalling pathways to be quantified. Recent advancements in functional assays such as the monitoring of G-Protein dissociation and β-arrestin recruitment by BRET-based assays and the production of second messengers, such as IP1 production or the phosphorylation of ERK, have allowed for the molecular signature to be established. In this study we utilize assays involving protein-protein interactions to determine the potency and the efficacy of three endogenous ligands of hNTS1:Neurotensin 1-13, Neurotensin 8-13, the minimal biologically active fragment of Neurotensin, as well as Neuromedin N, an endogenously produced agonist of neurotensin receptors. Using the recently described method of bias quantification by Kenakin et al. we quantified the bias between the different signalling pathways using Neurotensin 1-13 as the reference agonist. Biased agonism can lead to medications with fewer side effects and lower toxicity,valuable traits in drug development and improvement. The molecular signature of the human Neurotensin Receptor subtype 1 is essential to the understanding of downstream signalling, as receptor modulation is fundamental in development of therapeutics.

Science Cliniques et Application Biomédicales


Tristan Martineau1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de Biochimie de la santé, Université de Sherbrooke

Dépistage de plus de 200 drogues, dans l’urine des athlètes, par le développement du processus de MRM

L’objectif de cette technique est de détecter et d’identifier précisément les stimulants, diurétiques, agents masquant, glucocorticoïdes, narcotiques, antagonistes, modulateurs hormonaux, Beta bloquant, cannabinoïdes et autre agent anabolisants selon les normes de la WADA (world anti-doping agency) dans l’urine des athlètes. Cette astuce fonctionne grâce à l'adaptation d'un LC/MS/MS dans le processus. Un LC/MS/MS est un processus de chromatographe liquide(LC)(HPLC série 1200) rattaché à un spectromètre de masse en tandem(MS/MS)(4000 QTRAP).

Cet instrument permet de séparer les différentes molécules par leur polarité et leur masse moléculaire. En premier lieu, le LC va permet la séparation des molécules organiques à l’aide d’une colonne C18 (non polaire) avec un radiant d’élution particulier. Par la suite, les molécules sont ionisées par la source Turbo V en mode négatif ou positif (selon la méthode nécessaire et la polarité des molécules). Les ions résultants du processus sont, ensuite, fragmentés dans la cellule de collision de l’appareil. Au final, le MS va détecter les transitions de masse (MRM ou SRM (multiple ou selected reaction monitoring)) acquisitionnées pour chaque substance. Chaque drogue a un ratio de transitions de masse caractéristique , ce qui assure une analyse unique et précise jusqu'à l'ordre du picogramme.

Sciences Cliniques et Application Biomédicales - Endoscopic versus open carpal tunnel release surgery: A retrospective short-term comparative study


Laurence Des Ormeaux1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de chirurgie (orthopédie), Université de Sherbrooke

Aim:
Open carpal tunnel release (OCTR) for treatment of carpal tunnel syndrome has various complications which have led to the development of endoscopic carpal tunnel release (ECTR). Such alternative was to provide greater surgical precision and control, as well as decreasing overall complications. The aim of this study is to assess short-term benefits provided by ECTR compared to OCTR.

Methods:
84 hands were separated in two groups, namely OCTR (N=23) and ECTR (N=61) performed by the same surgeon. ECTR was performed using a modified Agee method. Average age of the subjects was 55 (25-92), 47 female hands and 37 male hands. Patients were invited to complete the same follow-up questionnaire 2, 4 and 7 days post-surgery to evaluate the outcome. Pain, symptoms (paresthesia & dysesthesia) and functionality were assessed.

Results:
2 days post-surgery, ECTR patients reported significantly less dysesthesia than OCTR patients (p<0.05). 4 days post-surgery, ECTR patients reported significantly less swelling and tingling sensations than OCTR patients (p<0.05). Other results did not meet our significant threshold (p<0.05) due to the small sample used for this study.

Conclusion:
Current results already show some significant short-term benefits of ECTR compared to OCTR. Other promising results could become significant if more subjects were to be added to the sample. Therefore, ECTR should be considered as a serious alternative to OCTR.

Sciences Cliniques et Applications Biomediacles- DNA damage on ribosomal genes treated with the chemotherapeutic drug cisplatin


Jennifer McDade1
1Natural Sciences, Department of Biology, Bishop's University

The goal of this project was to treat ribosomal DNA with cisplatin, in vitro, and then map the locations of the adducts created. Naked rDNA fragments were isolated from Saccharomyces cerevisiae and then were treated with the chemotherapeutic agent. Cytotoxicity from cisplatin is thought to be due to the interstrand and intrastrand cross-links created within the DNA; this damage can then be mapped by P32 radiolabelled primer extension. Further analysis of the DNA was performed by electron microscopy and DNA melting curves.

Sciences Cliniques et Applications Biomédicales


Soriya Phin1
1des sciences, biochime, université de sherbrooke


La plate forme PhenoVar génère de faux patients pour diagnostiquer un patient avec un maximum d’exactitude. Notre projet consiste à intégrer des fréquences plus proches de la réalité afin de voir si cela améliore le diagnostic donné. Pour ce faire, nous avons fait une simulation bio-informatique en modifiant les fréquences des traits de phénotypes de 2 syndromes dans la base de données. Le rendement diagnostique a peu varié après l’introduction des fréquences pour les 2 syndromes. Le logiciel est déjà robuste.

Sciences Cliniques et Applications Biomédicales


maha elidrissi elawad1
1des sciences, biochime, université de sherbrooke

Determination de la variation diurne des biomarqueurs urinaires Gb3, lysoGb3 et ses analogues chez un patient Fabry non traité avec l'enzyme de thérapie.L'analyse du Gb3 a été faite par LC-MS/MS,et celle du lyso Gb3 et analogues avec des cartouches en phase solide ,par UPLC-XEVO-TQ-S.Les resultats obtenues montrent une stabilité dans la concentration matinal de Gb3,lYSO Gb3 et ses analogues, ce qui oriente vers une collecte urinaires matinal pour le patient Fabry non traité.

Sciences Cliniques et Applications Biomédicales


shekeba nazari1
1des sciences, biochime, université de sherbrooke

Les dosages quantitatifs de la progestérone et de la testostérone constituent un aide au diagnostic et au traitement des maladies due à ces androgènes. Dans ce projet la performance analytique de ces deux tests sur l’analyseur automatisé, l’IMMULITE 2000 de Siemens a été évalué. L’étude permet de valider les méthodes avant leur mise en marché.

Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Douleur et incapacité : est-ce que la relation est la même chez les individus jeunes et les individus plus âgés?


Francis Houde1
1FMSS, Département de Pharmacologie, CDRV, Université de Sherbrooke

Introduction : Les études réalisées au cours des dernières années montrent qu’il existe une association modérée entre la douleur et les incapacités physiques. Cependant, aucune étude n’a encore étudié comment cette relation était affectée par l’âge.
Objectifs : L’objectif de la présente étude était d’étudier et de comparer la relation entre la douleur et l’incapacité chez les individus jeunes (< 50 ans) et plus âgés (> 50 ans) souffrant de lombalgie chronique.
Méthodologie : Vingt-deux patients lombalgiques âgés de 15 à 49 ans (moyenne d’âge = 39 ± 8 ans) et 21 patients lombalgiques âgés de 51 à 87 ans (moyenne d’âge = 64 ± 9 ans) ont participé à la présente étude. Les patients étaient recrutés à la clinique de lombalgie du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS). Lors de leur visite avec le médecin traitant, les patients étaient invités à évaluer leur douleur lombaire à l’aide d’une échelle visuelle analogue (EVA) de 0 à 10 et à remplir l’Échelle d’incapacité fonctionnelle d’Oswestry. Des analyses corrélationnelles bivariées ont été utilisées afin d’évaluer la relation entre la douleur et l’incapacité dans les deux groupes d’âge.
Résultats : Les analyses bivariées ont permis de révéler la présence d’une corrélation entre la douleur et l’incapacité chez le groupe de patients âgés de moins de 50 ans (r = 0,51;p = 0,01). Aucune corrélation ne fut toutefois observée entre ces deux mêmes variables chez les patients âgés de plus de 50 ans (r = 0,36; p = 0,11).
Conclusion : Les présents résultats confirment la présence d’une association modérée entre la douleur et l’incapacité chez les jeunes adultes. Cependant, ils suggèrent que cette association est beaucoup moins forte, voir absente, chez les adultes plus âgés. De futures études sont nécessaires afin de mieux comprendre ce phénomène.

Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Effet thérapeutique de l’ajout de la stimulation transcrânienne par courant direct (tDCS) à l’imagerie motrice progressive (IMP) pour le traitement du syndrome douloureux régional complexe (SDRC)


Laurence Beaulieu-Boire1
1Faculté des Sciences de la santé, Réadaptation, Université de Sherbrooke

Objectif: Cette étude de cas vise à évaluer l’effet thérapeutique de la stimulation transcrânienne par courant direct (tDCS), une méthode de neuromodulation non-invasive, combinée à l’imagerie motrice progressive (IMP), la modalité ayant le meilleur niveau de preuve scientifique, dans le traitement du syndrome douloureux régional complexe (SDRC).

Méthode: Femme de 27 ans, droitière, avec SDRC de type 1 chronique du membre supérieur (Msup) droit, ayant reçu le traitement IMP + tDCS. Le programme d’IMP comprenait 3 phases d’une durée de 2 semaines chacune combinées à 5 jours consécutifs de tDCS durant les 1ère et 5e semaines d’IMP et 1x/sem pendant les autres semaines. La tDCS a été appliquée pendant 20 min à une intensité de 2mA au-dessus du cortex moteur. L'efficacité thérapeutique a été évaluée avec: 1)Impression globale de changement; 2)Douleur et fonction physique; 3)Intensité de la douleur; 4)Qualité de vie; 5)Perception de la fonction du Msup; et 6)Force de préhension.

Résultats: Aucun changement cliniquement significatif des symptômes douloureux n’a été observé suite aux traitements IMP + tDCS. Toutefois, une amélioration cliniquement significative a été notée quant à la fonction physique, la qualité de vie et la force de préhension après traitement et 1 mois plus tard.

Conclusion: Cette étude de cas est la première à noter un effet thérapeutique de l’IMP combinée à la tDCS dans le traitement du SDRC et confirme la pertinence de mener une étude à plus grande échelle.

Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Evaluation de radiotraceurs antagonistes du GRPR pour l’imagerie TEP


Marie Frappier1
1Sciences, Biochimie, Université de Sherbrooke

Selon de récentes études d’imagerie TEP, le Demobesin 1, un antagoniste du récepteur de peptide libérant la gastrine (GRPR), est efficace pour cibler les tumeurs exprimant GRPR. L’objectif de ce projet est d’étudier l’effet de l’espaceur (LK) sur la captation tumorale et la cinétique d’excrétion des composés NOTA-LK-Demobesin 1 marqués au 64Cu. Trois types d’espaceurs—neutre, dicationique et dianionique—seront comparés. Méthode : Les traceurs ont été synthétisés sur phase solide et marqués au 64Cu. Leur affinité pour GRPR a été évaluée par une étude de compétition in vitro sur les cellules du cancer de la prostate PC3. Des biodistributions ont été effectuées sur des souris Balb/c. L’imagerie TEP a été effectuée avec des souris nues inoculées avec des PC3. Résultats : La constante d’inhibition des traceurs est de l’ordre du nanomolaire, démontrant leur grande affinité pour GRPR. Les biodistributions effectuées 30 minutes après injection ont montré que la captation pancréatique dépend de la liaison au récepteur. Les études d’imagerie ont montré que les trois traceurs possèdent un ratio tumeur/muscle semblable, cependant l’antagoniste dicationique présente des captations hépatique et rénale plus faibles. Conclusion : La nature de l’espaceur modifie la cinétique d’excrétion des traceurs. Celui portant l’espaceur dicationique semble plus prometteur car il présente une plus faible accumulation dans le foie et les reins, ainsi qu'une excellente captation tumorale.

Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Évaluation des niveaux de l’acide ascorbique et l’α-tocophérol chez les femmes avec grossesse normale ou compliquée


Amélie Frégeau1
1Faculté de médecine et de sciences de la santé, Département d'OBS-GYN, Université de Sherbrooke

-

Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Évaluer la douleur chez la clientèle non-communicante et présentant une démence – Résultats préliminaires d'une étude descriptive corrélationnelle


Sarah Laroche1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de Réadaptation, Université de Sherbrooke

Bonjour,

Je vous écris afin de vous dire que ce projet de recherche (Évaluer la douleur chez la clientèle non-communicante et présentant une démence – Résultats préliminaires d'une étude descriptive corrélationnelle) sera présenté par moi et ma collègue Mélanie Ruest lors de la journée scientifique du 1er cycle. Ma collègue ayant déjà déposé le résumé, je voulais vous en faire part afin de ne pas déposer le même résumé deux fois de suite. Un courriel a été avisé à Mme Mylène Côté afin de lui faire part de la situation.

Merci beaucoup,

Sarah Laroche

Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Fidélité et validité d’un nouvel instrument de mesure de la douleur chez les femmes atteintes de vestibulodynie provoquée


Marie-Pierre Cyr1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de réadaptation, Université de Sherbrooke

La vestibulodynie provoquée (VP) se caractérise par une douleur lorsqu’une pression est exercée à l’entrée du vagin. L’étude vise à évaluer la fidélité test-retest d’un nouvel instrument de mesure, l’algomètre, et sa validité en corrélant ses mesures à celles prises avec le vulvagésiomètre afin d’objectiver l’évaluation de la douleur par pression chez les femmes atteintes de VP. 26 femmes (18-45 ans) atteintes de VP ont participé à l’étude comprenant deux séances d’évaluation des seuils de douleur et de tolérance mesurés avec les deux dispositifs à trois sites du vestibule vulvaire et ce, deux fois : 3, 6 et 9h. La fidélité a été évaluée grâce au coefficient de corrélation intra-classe (CCI). La validité a été investiguée en utilisant la corrélation de Spearman. L’algomètre a une excellente fidélité intra-séance pour mesurer les seuils de douleur et de tolérance pour tous les sites (CCI=0,859-0,988; p<0,001). La fidélité inter-séance calculée par les données du premier essai se révèle de bonne à excellente (CCI=0,661-0,922; p≤0,005). Des corrélations significatives ont été obtenues entre les deux instruments pour tous les sites pour les seuils de douleur (r=0,425-0,614; p≤0,034) et de tolérance (r=0,809-0,842; p<0,001). Ces résultats suggèrent que l’algomètre est fidèle et valide pour mesurer la douleur au vestibule chez les femmes atteintes de VP. Cette technologie est très prometteuse pour mieux investiguer les mécanismes pathophysiologiques et l’efficacité des traitements.

Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - Recherche sur de nouvelles protéines impliquées dans la transcription du VIH


Audrey Daigneault1
1Faculté des Sciences, Département de biochimie, Université de Sherbrooke

Le VIH est un virus latent, et cela crée l’obstacle majeur contre son éradication. Les études du laboratoire visent à trouver une solution contre la latence du virus. Le projet porte sur l’étude de protéines impliquées dans l’expression du VIH au niveau de son promoteur. Les protéines ont étés choisies à la suite d’une analyse au spectromètre de masse. Une chromatographie d’affinité à l’ADN avait préalablement été faite, et ensuite les protéines ont été déposées sur un gel d’acrylamide. Certaines bandes spécifiques au type sauvage, mais pas aux mutations et aux autres promoteurs, ont été découpées pour l’analyse en spectrométrie de masse. Le but était de découvrir le rôle de six nouvelles protéines impliquées dans l’expression du VIH. Pour ce faire, une suppression par ARN interférant de ces protéines est effectuée dans des cellules HeLa. Une méthode de design de shRNA a été mise au point pour comparer l’efficacité de la suppression avec des shRNa et des siRNA. La transfection d’un plasmide contenant le promoteur du VIH et un gène rapporteur GFP permet de quantifier le taux d’expression du virus par une analyse en cytométrie de flux. La production de virus contenant les shRNA est commencée, il reste à comparer leur effet à celui des siRNA.

Sciences Cliniques et Applications Biomédicales - The Gastro-Esophageal Refluxes among Newborn Lambs in PSV and NAVA Ventilation


Carolanne Caron1
1Faculty of Science, Biology, Bishop's University

Gastro-esophageal refluxes are responsible for certain severe pathologies among newborns, in particular by the event triggering cardiorespiratory responses (apneas and/or bradycardia). Moreover, apneas/bradycardia of the premature newborn are often treated with the application of a positive pressure to the respiratory system with a nasal mask, despite the consequence of potential gastro-esophageal refluxes.

Three recordings of 6 hours each (esophageal impedancemetrie-pHmetrie, respiration, SatO2 and ECG) will be performed using the lamb model: 1) one day without the nasal mask; 2) one day using PSV (pressure support ventilation); 3) and one day using NAVA (neurally adjusted ventilatory assist), according to a randomized, crossover design. The level of PSV and of NAVA being set to 15/4, which is a level often used in clinic with newborns. The impedancemetrie probe will, if possible, be kept in place during 72 hours (this probe, of fine caliber, is introduced through the nostril; this type of probe is well supported in the newborn human for several days, even weeks, once it is introduced and secured).

After every recording, there will be a complementary night recording (approximately 8 hours) to help see if the effects are continued during the night.

Hypothesis: The esophageal swallowing (primary peristalsis), which is an important element of esophageal motor movement will be less affected during NAVA, then PSV.

Sciences cliniques et applications biomédicales – Évaluer la douleur chez les aînés présentant des troubles de communication et souffrant de démence à l’aide d’échelles comportementales : résultats préliminaires


Mélanie Ruest1
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Département de réadaptation, Université de Sherbrooke

Introduction : Le «Pain Assessment Checklist for Seniors with Limited Ability to Communicate» (PACSLAC) est un outil d’évaluation comportementale de la douleur spécifiquement conçu pour les aînés ayant des difficultés de communication. Malgré ses excellentes qualités psychométriques, le PACSLAC est peu utilisé en clinique, principalement en raison des nombreux critères devant être évalués (60 items).

Objectifs : L’objectif de cette étude était de déterminer la validité de critère de deux outils d’évaluation comportementale comportant peu d’items [nommément le PAINAD (5 items) et la version courte du PACSLAC (31 items)] afin de déterminer si ces deux outils pourraient être une bonne alternative à la version originale du PACSLAC.

Méthode : Vingt patients souffrant de démence et présentant des troubles de communication (cote -2 ou -3 au dernier item de communication du SMAF) ont été observés lors d’un transfert ou d’une mobilisation (2 procédures potentiellement douloureuses). Lors du transfert ou de la mobilisation, 3 évaluatrices indépendantes ont évalué les comportements douloureux des patients à l’aide d’une des 3 échelles (version originale du PACSLAC, version courte du PACSLAC et PAINAD). Pour chaque patient, l'outil d’évaluation était attribué au hasard aux évaluatrices à l’aide d’une liste de randomisation préétablie. Les coefficients de corrélation entre la version originale du PACSLAC et les deux autres outils d’évaluation ont été déterminés en utilisant des analyses bivariées (corrélations de Pearson).

Résultats : Les résultats préliminaires indiquent qu’il existe une association modérée entre la version originale du PACSLAC et la version courte du PACSLAC (r = 0,60; p < 0,01) et entre la version originale du PACSLAC et le PAINAD (r = 0,50; p < 0,01). De façon intéressante, des analyses exploratoires montrent qu’une sous-section de la version courte du PASCLAC (section « Expressions faciales ») est fortement corrélée avec la version originale du PASCLAC (r = 0,70; p < 0,001).

Conclusion : La version courte du PACSLAC et le PAINAD montrent une association modérée avec la version originale du PACSLAC, questionnant du coup la capacité de ces 2 outils à remplacer la version originale du PACSLAC en clinique. La sous-section « Expressions faciales » pourrait, en revanche, être une alternative intéressante pour évaluer la douleur chez les aînés ayant des difficultés de communication. La poursuite de la présente étude (taille d'échantillon visée = 114 participants) est nécessaire afin de confirmer ces résultats.

Sciences cliniques et Applications Biomédicales-Dépister pour mieux intervenir en ergothérapie chez les 0-5ans : Recherche-action impliquant les éducateurs en CPE et la CURE


Virginie Côté-Paquette1
1Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Département de Réadaptation, Université de Sherbrooke

INTRODUCTION Le dépistage précoce chez l’enfant d’âge préscolaire (3 à 5 ans) vise à offrir des services en ergothérapie afin de faciliter le cheminement scolaire. Les Centres de la Petite Enfance (CPE) constituent un lieu propice au dépistage et à la prévention. Or, les éducateurs utilisent des outils maison dont les propriétés psychométriques sont inconnues, entraînant un dépistage sous-optimal.
OBJECTIF Le but est d’implanter l’Ages and Stages Questionnaires 3 (ASQ-3), un outil de dépistage fidèle et valide.
MÉTHODE Cette recherche-action implique 6 participants: 4 éducateurs (>10 ans d’expérience) et 2 stagiaires en ergothérapie. Phase 1: formation des éducateurs à l’ASQ-3 et administration par les 6 participants de l’ASQ-3 auprès de 16 enfants ne bénéficiant pas de services. L’analyse des données de la phase 1 permettra d’identifier les divergences de cotation entre les participants. Phase 2: discussion des divergences reliées à la cotation de l’ASQ-3 dans le but d’uniformiser l’administration de l’ASQ-3. Phase 3: finaliser l’ASQ-3 des 16 enfants. Phase 4: groupe de discussion avec les éducateurs pour déterminer les forces et les défis liés à l’implantation de l’ASQ-3 dans un CPE.
RETOMBÉES L’implantation de l’ASQ-3 en CPE devrait mieux outiller les éducateurs dans le dépistage précoce. Les enfants ainsi dépistés pourront bénéficier du partenariat entre les CPE et le service de l’ergothérapie de la Clinique Universitaire de Réadaptation de l’Estrie(CURE)