Adaptation franco-canadienne de l’intervention Lifestyle Redesign® pour la gestion de la douleur chronique : Étude pilote pré-expérimentale.
Raphaël Pagé
Agent de changement social efficace : résultats préliminaires d’une recherche participative auprès d’ergothérapeutes
Michaël Beaudoin
Amino acid composition of alternative proteins
Hasan Raad Al Saedi
Analyse bio-informatique de données de séquençage ARN-ARN à haut débit impliquant des snoRNAs.
Tommy Duval
BMP9 inhibits hepatic gluconeogenesis via Alk3/BMP4 signaling
Victor Bisson
Caractérisation de l'An2-4d-NT
Martin Resua Rojas
Caractérisation de l'influence des protéines Pop1, Pop6 et Pop7 dans/sur la télomérase
Gabriel St-Larent
Caractérisation de la voie d’internalisation et du trafic intracellulaire de la protéine SEZ6 possiblement impliquée dans la maladie d’Alzheimer
Laura Croteau
Characteristics, barriers, and facilitators to initiatives designed to develop interprofessional collaboration amongst primary care professionals in rural or isolated areas: a scoping review
Karrie Parent
Characterization of new target mRNAs by the oxidative-stress specific sRNA, OxyS
Charles Sasseville
Comparaison de la locomotion à l'état intact et spinal chez le chat adulte
Johannie Audet
Comparaison de la mortalité à moyen terme des patients traités pour claudication intermittente des membres inférieurs par angioplastie avec ballons médicamentés ou par angioplastie avec ballons et stents non-médicamentés.
Amine Banine
Comparison of approaches to measure physiological variability in hemodialysis patients
Mingxin Liu
Detection of Gαs Activation using New BRET Biosensors: Preliminary Results
Vanessa Stevens
Détermination des cibles potentielles du petit ARN régulateur OxyS chez E. coli
Laurence Bellehumeur Lefebvre
Determining the importance of conserved regions of PDCD2’s sequence for maintaining interaction with Rps2
Breac Baker
Développement d'un nouvel agent IRM pour la détection de biomarqueurs de l'inflammation après l’irradiation du cerveau
Cloé Fontaine-Carbonneau
Développement d’un test de dépistage néonatal pour le rachitisme vitamino-dépendant de type 1
Carol-Ann Fortin
Développement d’une communauté virtuelle de pratique en support à la recherche en informatique infirmière au Canada
Josiane Provost
Développement et validation d’une méthode de dosage quantitatif de MMP9 et MMP2 plasmatique par zymographie
Elizabeth Boisvert
Distribution des récepteurs opioïdes delta et mu dans les ganglions de la racine dorsale chez le rat
Claudie Beaulieu
Effect of mechanically stimulating the lumbar skin on spinal reflexes after complete spinal cord injury in adult cats
Madalina Macovei
EFFECTS OF REPETETIVE TRANSCRANIAL MAGNETIC STIMULATION (rTMS) ON RETENTION OF A MOTOR LEARNING TASK
Matilda Gangl-Chartrand
Effet de la modulation de CD36 sur le métabolisme oxydatif et des acides gras non-estérifiés dans un modèle nutritionnel de résistance à l’insuline
Dany Dion
Effet de la protéine Rab21 sur la taille des gouttelettes lipidiques dans les cellules humaines HeLa
Laurence Gobeil
EFFICACITÉ DES STRATÉGIES DE RÉTENTION DANS LES ESSAIS CLINIQUES RANDOMISÉS EN GRAPPE PÉRINATAUX : UNE MÉTA-ANALYSE.
Daphnée Lopresti
Étude de portée multidisciplinaire sur le déploiement curriculaire du raisonnement clinique : Réflexions sur les défis rencontrés
Sarah-Maude Garneau
Étude de portée sur les définitions et les limites conceptuelles de l’évaluation pour l’apprentissage en pédagogie des sciences de la santé
Maude Lemay
Évaluation de l’intégration des sciences de base dans le nouveau curriculum
Julia Bruneau
Évaluation des mécanismes endogènes de modulation de la douleur avec la neurostimulation périphérique : une étude pilote
Monica Sean
Exploration des cadres de référence pour l’évaluation de la qualité des services
Hugo Seguin
Exposition à l’hyperglycémie maternelle in utero et leptine dans l’enfance
Kasandra Blais
Facteurs externes favorisant le maintien en emploi des travailleurs âgés dans le secteur de la santé : résultats préliminaires d’une étude de portée
Hugo Caron
Formation des mémoires et saturation de l'apprentissage
Lauranne Dallaire-Jean
Impact de pesticides agricole sur le transcriptome de cellules du cancer du sein
Nadia Côté
Impact des protéines virales oncogènes sur l’épissage alternatif des transcrits cellulaires
Carole-Anne Martineau
In contrast to PDBu, Bryostatin 1, a PKC activator, does not trigger sustained contracture in Oxytocin stimulated human myometrium.
Olivier Giard
Influencer l'inclusion des enfants présentant un TSA dans la communauté : interaction entre pairs et réponses en contexte - Point de vue des enfants TSA et de leurs pairs neurotypiques
Marie-Joëlle Vézina
Influencer l’inclusion des enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) : le point de vue des encadrants sur la divulgation préventive dans les camps de jour
Laurence Deslauriers
Inhibition de PACE4-altCT par ARN interférents dans le cancer de la prostate
Anabelle Ethier
La délétion de la protéine tyrosine-phosphatase SHP-1 au niveau des podocytes prévient le développement de la néphropathie diabétique
Jérémy Lamoureux
La protéine tyrosine phosphatase SHP-2 : une nouvelle cible potentielle dans les cancers BRAF-dépendants ?
Vouilloz A
La régulation différentielle de la stabilité des isoformes de HNF4alpha par l’ubiquitine ligase UBR5
Laurie Lavergne
Le chant choral : une approche novatrice dans la gestion de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)
Jonathan Landry
Le rôle de l’ADN recombinase RAD52 dans le maintien de la stabilité du génome mitochondrial
François Valiquette
Le rôle d’ASCL2 dans le maintien des cellules souches de l’œsophage
Maude Hamilton
Le système apelinergique rétablit la fonction angiogénique et la signalisation des cellules musculaires lisses en condition hyperglycémique et hypoxique.
Tristan Brazeau
L’enzyme MDE1 de S. cerevisiae accompli le même travail au niveau de la troisième étape du cycle du MTA que les deux protéines, Mde1 et mMta3, chez S. pombe
Marc-Olivier Larivière
L’évaluation de progrès : Une étude de portée sur un examen écrit
Vincent Dion
Medication transitional care in older adults at risk of medication problems - a study in Québec, Canada
Benjamin Piché
Mise au point d'un banc de test optique afin de caractériser des photodiodes avalanches utilisés dans les scanneurs TEP
Antonin Messing
Modélisation logique du programme québécois d’Accès priorisé aux soins spécialisés et des Centres de répartition des demandes de services – Résultats préliminaires
Camille Lebel
Mucines; Cause de l’inefficacité des neutrophiles chez les patients atteint de Fibrose Kystique
William Salvail
Où en est la littérature en ce qui concerne les classes flexibles en milieu scolaire?
Marie-Kristine Morin
Outiller les proches aidants de personnes en perte d’autonomie cognitive pour un maintien à domicile actif, valorisant et sécuritaire – perspective des proches aidants
Viviane Breton
PAR COMBINAISON ENTRE LA THÉRAPIE GÉNIQUE ET LE GÉNIE TISSULAIRE : VISONS UN TRAITEMENT PERMANENT DE L’ÉPIDERMOLYSE BULLEUSE DYSTROPHIQUE RÉCESSIVE
Anabelle Demers
Pharmacocinétique de trois différentes combinaisons de coenzyme Q10 et de transporteurs lipidiques
Sandrine Beaulieu
Qualité de vie subjective: Y a-t-il un instrument à privilégier auprès d'une clientèle ayant des problèmes de dépendance?
Rachèle Labbé
Régulation de l’ARNm zapB par le petit ARN régulateur DicF
Evelyne Ng Kwan Lim
Rendez-vous 10 ans plus tard - les défis de suivi des enfants recrutés dans une cohorte de grossesse en Estrie
Lindsay St-Cyr
Répertoire des valeurs associées à la profession d’ergothérapeute : adaptation transculturelle et validation de contenu auprès d’experts français
Godefroy Naud-Lepage
Révision du système de rendez-vous dans des GMF/GMF-U d'un point de vue de patients
Amira Benzina
Rôle des récepteurs aux opioïdes delta et mu dans le bulbe olfactif
Béatrice Quirion
Role of Laminin-2 in the Muscle Stem Cell Niche
Simon Dumontier
Sens donné à la participation sociale par des adultes ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) et des parents d’adultes ayant un TSA: une étude comparative
Marie Chrysagis
snoTHAW: Un outil visuel et interactif pour représenter des données d'expressions de snoRNAs
Clément Desjardins-Henri
Using Principle Component Analysis to Measure Variability in Hemodialysis Patients
Fatima Bouslimi
Validation de gènes candidats non caractérisés pour une fonction par rapport à la télomérase chez Saccharomyces cerevisiae
Joanna Augustin

Adaptation franco-canadienne de l’intervention Lifestyle Redesign® pour la gestion de la douleur chronique : Étude pilote pré-expérimentale.


Raphaël Pagé1, Julie Masse2, Andréa Dépelteau1, Mélanie Levasseur1, Yannick Tousignant-Laflamme1,3, Marie-Hélène Lévesque1, Anne-Marie Pinard4, Émilie Lagueux1,3
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, École de réadaptation, Université de Sherbrooke, QC, Canada 2Faculté de médecine, École de réadaptation, Université de Montréal, QC, Canada 3Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke 4Département d’anesthésiologie et de soins intensifs, Faculté de médecine, Université Laval, QC, Canada

Introduction : Développée par des experts de University of Southern California (USC) pour une clientèle aînée, l’intervention Lifestyle Redesign® vise à promouvoir la santé à travers l’occupation. Considérant que l’expérience de la douleur chronique (DC) limite l’engagement dans les activités signifiantes (EAS) et la qualité de vie (QV), cette intervention démontrée efficace auprès d’individus atteints de DC mérite d’être adaptée au contexte québécois. 

 

Objectifs : Explorer l’impact et l’expérience perçue d’une adaptation franco-canadienne de l’intervention Lifestyle Redesign® pour la gestion de la DC. 

 

Méthodologie : Une étude pilote pré-expérimentale, comportant des mesures pré- et post-intervention (n=15) ainsi que des entrevues téléphoniques semi-dirigées (n=5), a été menée auprès de personnes atteintes de fibromyalgie dans deux cliniques de gestion de la DC au Québec. L’adaptation franco-canadienne de l’intervention Lifestyle Redesign® pour la gestion de la DC d’une durée de 13 semaines incluait six séances de groupes et trois rencontres individuelles. 

 

Résultats : Des améliorations statistiquement significatives ont été observées sur le plan de l’EAS (p=0,002), l’équilibre de vie (p=0,003), la QV liée à la santé (p=0,008), les symptômes dépressifs (p=0,050) et le sentiment d’auto-efficacité face à la douleur (p=0,008). Des améliorations cliniquement significatives ont été observées chez une majorité de participants au niveau de la QV liée à la santé (9/15) et de l’impact de la douleur sur le fonctionnement (8/15). L’analyse qualitative a également permis de soulever que les participants ont apprécié rencontrer des individus vivant une réalité similaire, la complémentarité entre les séances individuelles et de groupe, l’accent mis sur leurs occupations et les changements occupationnels qu’a suscité leur participation à l’intervention. 

 

Conclusion : L’adaptation franco-canadienne du programme Lifestyle Redesign® pour la gestion de la DC est une intervention ergothérapique prometteuse pour favoriser l’engagement dans les occupations, la qualité de vie et l’équilibre de vie de personnes atteintes de DC.

Agent de changement social efficace : résultats préliminaires d’une recherche participative auprès d’ergothérapeutes


Michaël Beaudoin1,2, Denis Bédard3, Anne Hudon4,5, France Verville6, Emmanuelle Jasmin2,7, Alexandra Éthier1,8, Hugo Caron1,2, Sarah Rahimaly1,8, Annie Carrier1,2
1Centre de recherche sur le vieillissement (CdRV), Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie - CHUS 2École de réadaptation, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke 3Département de pédagogie, Faculté d’éducation, Université de Sherbrooke 4School of Public Health and Health Systems – University of Waterloo 5Faculté de droit, Section de droit civil – Université d’Ottawa 6Association Canadienne des ergothérapeutes – Québec 7Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux, CIUSSS de l’Estrie - CHUS 8École de travail social, Faculté des lettres et sciences humaines, Université de Sherbrooke

Contexte            

Le rôle d’agent de changement social (ACS) implique de défendre les droits des patients et d’influencer les décideurs. Malgré son importance, peu d’ergothérapeutes se sentent compétents à assumer celui-ci.

 

Objectifs

Cette étude visait à accompagner les ergothérapeutes dans l’acquisition des compétences nécessaires pour agir en tant qu’ACS. Les objectifs spécifiques étaient de :1) développer une formation au rôle d’ACS et une trousse de l’ACS; 2) les implanter; et 3) les évaluer selon les perceptions des participants.

 

Méthodes

Un processus cyclique, itératif et participatif de type design-based research a été utilisé. Ce processus permet de développer et d’adapter rigoureusement des formations dans une situation réelle par des phases successives de conceptualisation, d’implantation et d’évaluation. La formation et la trousse ont été conçues, puis, implantées. Afin de les évaluer et, ainsi, adapter leur conception initiale, un formulaire d’évaluation auto-administré a été complété après chaque formation par les participants. Un échantillon de convenance a aussi participé à un groupe de discussion focalisé. Les données quantitatives (questionnaires) ont été traitées par statistiques descriptives et les données qualitatives (entretiens), analysées thématiquement.

 

Résultats préliminaires

À ce jour, 82 ergothérapeutes, répartis en cinq groupes, ont participé à la formation. Majoritairement des femmes (89 %), les participantes avaient au moins six années d’expérience (71 %). De ce nombre, 16 ergothérapeutes ont participé aux quatre groupes de discussion focalisée. Selon les participantes (76 %), le contenu de la formation était nouveau pour elles. Toutefois, le contenu est jugé facile pour 14,6%. Les groupes de discussions ont permis de préciser que la formation répond aux besoins des ergothérapeutes moins expérimentés mais pas à ceux des plus expérimentés.

 

Conclusion

Ces résultats éclairent sur les besoins des ergothérapeutes différenciés selon le niveau d’expérience. Le développement d’une formation de deuxième niveau et d’une communauté de pratique est envisagé.

Amino acid composition of alternative proteins


Hasan Raad Al Saedi1, Sebastien Leblanc2, Marie Brunet2, Jean-François Jacques2, Xavier Roucou2
1Bishop's University 2Université de Sherbrooke


        mRNAs in eukaryotes are thought to be monocistronic meaning that they display a single functional open reading frame (ORF) which encodes one protein. Apart from rare previously characterized examples, the vast majority of annotated or reference proteins are larger than 100 amino acids (AAs) due to an arbitrary criterion that was initially used to predict protein-coding genes. Where more than one ORF longer than 100 codons is present in the same mRNA, the longest one is annotated. RNAs with no ORF longer than 100 codons are annotated as non-coding RNAs. However, many unannotated ORFs have been observed to be translated into proteins independently of their length. Such ORFs are termed alternative ORF (altORF) and all altORFs longer than 30 codons are now annotated in the proteogenomic resource OpenProt.org. However, what is the fraction of altORFs that has functional significance is unknown.

 

        Some studies have confirmed that present proteins are undergoing environmental pressure making them different from random ones. Our hypothesis is that the amino acids (AA) composition of alternative proteins is influenced by natural selection. We expected that the AA composition of alternative proteins is different from that of a random protein sequence and close to the AA composition of reference proteins. AA composition of alternative proteins were compared with the translation product of the corresponding randomized sequences. With the exception of alanine, we observed that AA composition of alternative proteins with multiple evidence of expression differed from their random counterparts, and tended towards that of reference proteins. This indicates that amino acid composition could be used as an informative feature to eliminate false positives in the set of predicted alternative proteins.

Analyse bio-informatique de données de séquençage ARN-ARN à haut débit impliquant des snoRNAs.


Tommy Duval1, Gabrielle Deschamps-Francoeur1, Michelle Scott1
1Université de Sherbrooke

Contexte : Les snoRNAs de type C/D sont des petits ARN nucléolaires qui ont comme fonction canonique la modification de l'ARN ribosomal par la 2'-O-méthylation via l'interaction de l'ARN cible avec les régions antisens du snoRNA. La majorité des snoRNAs sont encodés dans les introns d'un autre gène, appelé gène hôte.

 

Plusieurs snoRNAs sont considérés "orphelins" parce qu'ils n'ont pas de fonctions connues jusqu'à présent ou parce que les fonctions connues sont non-canoniques, telle la régulation de l'épissage alternatif et la régulation des sites de polyadénylation.

 

Le développement récent de méthodes de séquençage à haut débit d'interactions ARN-ARN par LIGR-seq, PARIS et SPLASH donne de nouvelles opportunités pour explorer ces interactions, incluant celles impliquant des snoRNAs.

 

Méthodes : Les données d’interactions ARN-ARN obtenues par PARIS, LIGR-seq et SPLASH ont été analysées en utilisant la méthodologie bio-informatique de PARIS. Les données des trois méthodes ont été combinées et filtrées pour conserver seulement les interactions impliquant les snoRNAs. Ces données ont ensuite été analysées par méthodes bio-informatiques par python, bedtools, le UCSC genome browser et Cytoscape.

 

Résultats : Les snoRNAs de type C/D ont un large éventail d’interacteurs, en particulier des ARN messagers (26.53%) et l’ARN ribosomal n’est pas l’interacteur principal (19.75%) malgré que ce soit la cible canonique selon la littérature. Certains snoRNAs interagissent avec leur gène hôte, comme SNORD32A qui interagit sur un site de 2-O-méthylation de RPL13A. Les snoRNAs encodés par RPL13A ont un enrichissement en ARN de transfert parmi leur interacteurs, une cible non-canonique des snoRNAs de type C/D.

 

Conclusion : Les modes d’action des snoRNA sur les interacteurs autres que l’ARN ribosomal reste à investiguer, mais cette analyse bio-informatique permet de cibler des nouvelles notions à propos des snoRNAs qui pourraient devenir le sujet d'un projet de recherche afin de vérifier expérimentalement les résultats.

BMP9 inhibits hepatic gluconeogenesis via Alk3/BMP4 signaling


Victor Bisson1, Dr. Bruno Larrivée2, Naoufal Akla2
1Université de Sherbrooke 2Université de Montréal

Excess hepatic glucose production is one of the hallmarks of chronic hyperglycemia associated diabetic multiple vascular complications. In diabetes, overly activated gluconeogenesis forms and releases de novo from noncarbohydrate sources like pyruvate. This metabolic process is chiefly regulated via AKT/FOXO1 signaling pathway inducing the transcription of key gluconeogenic enzymes. While an array of existing therapeutics are available with their non negligeable side effects, the discovery of novel strategies lowering liver glucose output would improve current treatments. TGF-b family member bone morphogenetic factor 9 (BMP9), secreted by the liver as a circulating factor, is known for its potent osteogenic and vascular stabilizing properties. Recent data have shown that BMP9 can regulate hepatic metabolism. However, little is known about the mechanisms by which BMP9 regulates hepatic function.

Caractérisation de l'An2-4d-NT


Martin Resua Rojas1, Jérôme Côté2
1Université de Montréal 2Université de Sherbrooke

 

L'An2-4d-NT est un conjugué formé par l'angiopep-2 et les 6 derniers acides aminés de la neurotensine. L'angiopep-2 est un peptide capable de traverser la barrière hémato-encéphalique par transcytose ce qui permet à la neurotensine d'atteindre ses cibles dans le cerveau pour produire ses effets analgésiques. De plus, la conjugaison de ces deux peptides permet d'augmenter la stabilité plasmatique de la neurotensine qui se dégrade normalement très rapidement. Également, quatres acides aminés de la partie angiopep-2 de l'An2-4d-NT sont en conformation D dans le but d'augmenter la stabilité plasmatique du peptide. Ce projet consiste à mesurer l'efficacité du peptide An2-4d-NT dans des modèles de douleur et de connaître les effets secondaires induit par ce peptide. 

 

Principalement, l'An2-4d-NT semble efficace dans un modèle de touleur tonique. Par contre, il ne semble pas très efficace dans un modèle de douleur aigu et le conjugué semble induire quelques effets secondaire. En effet, le peptide cause une importante chute de la pression artérielle et il induit une certaine motilité intestinale. Bref, le changement de conformation de quatres acides aminés dans la partie angiopep-2 du conjugué ne semble pas avoir changer les propriétés thérapeutiques de la molécule. 

Caractérisation de l'influence des protéines Pop1, Pop6 et Pop7 dans/sur la télomérase


Gabriel St-Larent1, Erin Bonnell1, Raymund Wellinger1
1Université de Sherbrooke

Les télomères sont des séquences répétitives d’ADN retrouvées aux extrémités des chromosomes linéaires. Ils les protègent et permettent d’augmenter la stabilité génomique. La télomérase est une transcriptase inverse qui permet la réplication des répétitions télomériques à partir d’une séquence d’ARN. Elle permet un maintien d’une longueur constante des télomèreset ainsi d’augmenter la stabilité des extrémités des chromosomes. L’enzyme télomérase est importante puisque sa réactivation est une des marques/signatures spécifiques des cellules cancéreuses et elle pourrait potentiellement être une cible pour un traitement contre le cancer. Pour comprendre comment l’enzyme est réactivé, il faut d’abord comprendre le rôle de toutes ses composantes. Les protéines Pop1, Pop6 et Pop7 étaient déjà connues pour avoir un rôle dans les RNaseP et RNaseMRP, mais il a été découvert qu’elles interagiraient aussi avec la télomérase chez la levure. L’objectif de ce stage était d’essayer de caractériser l’activité des protéines Pop1 , Pop6 et Pop7 reliée à la télomérase. D’abord, les levures (S. cerevisiae) ont été transformées avec un plasmide contenant une version mutante ainsi qu’un 2eplasmide contenant une version de type sauvage de la protéine étudiée. Ensuite, les cellules ont été exposées à des médias qui éliminent les levures ayant le plasmide de type sauvage. Donc, seules les cellules ayant une copie mutante du gène peuvent pousser. Les cellules spécifiques utilisées incorporaient aussi un système particulier qui les rend absolument dépendantes de l’activité télomérase. Ce système permet d’analyser l’influence d’un nombre de mutations des protéines sur l’activité de la télomérase. Les résultats obtenus lors des premiers essais n’ont pas été concluants, car trop peu de mutations étaient incorporées dans les gènes ciblés. L’optimisation de la mutagenèse aléatoire ainsi que l’utilisation d’un nouveau modèle moléculaire pourraient aider à caractériser le rôle des protéines Pop1, Pop6 et Pop7 au niveau de la télomérase.

Caractérisation de la voie d’internalisation et du trafic intracellulaire de la protéine SEZ6 possiblement impliquée dans la maladie d’Alzheimer


Laura Croteau1, Christine Lavoie1
1Université de Sherbrooke

Contexte : La maladie d’Alzheimer se développe notamment par l’accumulation de plaques amyloïdes. Celles-ci sont formées suite au clivage de la protéine APP (amyloid precursor protein) par une β-sécrétase formant donc les peptides amyloïdes-β (Aβ). Notre laboratoire a démontré que la matriptase (une sérine protéase) était impliquée dans le clivage d’APP permettant de diminuer la formation des peptides Aβ. La matriptase clive également SEZ6 (seizure-6), une protéine transmembranaire principalement exprimée dans le système nerveux central. SEZ6 est impliquée dans le développement des dendrites et, tout comme APP, sert de substrat à une β-sécrétase. Puisque SEZ6 n’est pas très bien caractérisée, notre but était de déterminer les voies de trafic intracellulaire et d’internalisation de SEZ6.

Méthodes : Des cellules HeLa exprimant la protéine HA-hSEZ6 de forme sauvage (WT) ou ayant une mutation dans la queue cytoplasmique (Y962A, Y976A ou Y962A-Y976A) ont été utilisées. Une baisse d’expression de clathrine ou cavéoline-1 a été réalisée par siRNA. Une immunofluorescence a été faite sur ces mêmes cellules soit par un marquage total de la protéine HA-hSEZ6 ou par le marquage des protéines membranaires suivi d’une internalisation sur divers temps. L’acquisition des images a été faite par microscopie confocale.

Résultats : On retrouve la protéine HA-hSEZ6-WT au niveau de la membrane cellulaire, dans les endosomes précoces ainsi que dans le réseau trans-Golgi. À la suite de son internalisation, HA-hSEZ6-WT se retrouve au niveau des vésicules recouvertes de clathrine (après 5 min), dans les endosomes précoces (après 15 min), dans la voie du recyclage (après 30 min) et dans des vésicules près du trans-Golgi (après 60 min). Nous avons montré une internalisation clathrine-dépendante de SEZ6 et son inhibition partielle lorsque que la double mutation Y962A-Y976A est présente.

Conclusion : Ces travaux nous ont permis de mieux caractériser le trafic intracellulaire ainsi que l’internalisation de SEZ6.

Characteristics, barriers, and facilitators to initiatives designed to develop interprofessional collaboration amongst primary care professionals in rural or isolated areas: a scoping review


Karrie Parent1, Dave A. Bergeron2, Isabelle Gaboury3
1Bishop's University 2Département des sciences infirmières, Université du Québec à Rimouski 3Département de médecine de famille et de médecine d’urgence, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke

Background:

Healthcare professionals in rural or isolated regions face particular challenges when providing primary care services to the local population.  Fostering interprofessional collaboration is a logical strategy employed to help improve the delivery of health services.

Objectives:

Explore the literature on interprofessional practice (IPP) and interprofessional education (IPE) specific to rural and isolated regions to determine the characteristics, barriers and facilitators to IPP in these regions, as well as any interventions implemented to promote interprofessional collaboration.

Methods:

In a scoping review, seven databases were consulted (Abstracts in Social Gerontology, Academic Search Complete, AMED, CINAHL, MEDLINE, SocINDEX, PsychINFO) to map the literature on IPP and IPE specific to rural or isolated areas.  NVivo was used to extract and analyse the data.

Results:

Out of 3545 articles, our review identified 21 articles related to IPP and IPE in rural or isolated areas.  Only nine articles discussed collaborative interventions which had been implemented in rural or isolated regions.  The main barriers to IPP were reported to involve resource constraints, lack of role or scope of practice understanding, tendency toward independent practice, and a lack of knowledge of the rural context.  Principal facilitators of collaboration were related to sound communication practices, a connection to the community, structural support offering leadership, resources and cohesion, and an overall atmosphere of respect.

Conclusion:

The reality of providing primary care services in rural or isolated regions is different than in an urban context and in fact, each community can present its own unique challenges.  Sufficient initiative and resources must be made available to ensure the creation of a backbone structure supportive of collaboration.  With leadership, coordination, and a respectful, open attitude, health professionals can develop their knowledge of the particularities of the rural context, of their respective roles in the community and engage in effective and meaningful communication.

Characterization of new target mRNAs by the oxidative-stress specific sRNA, OxyS


Charles Sasseville1, David Lalaouna1, Éric Massé1
1Université de Sherbrooke

Bacterial small regulatory RNAs (sRNAs) are well known regulators of genetic expression. In Escherichia coli, the OxyS sRNA was previously characterized as an essential part of the oxidative stress response in bacteria. In order to identify new targets of OxyS, we used the MS2-affinity purification coupled with RNA sequencing (MAPS). Enrichment of many putative interacting partners was observed after sequencing of the MS2-OxyS pulldown sample. These potential mRNA targets were then tested using various in vivo and in vitro methods and mepS,a murein (peptidoglycan) endopeptidase, was identified as a promising candidate. The interaction between OxyS and the mepS mRNA was experimentally validatedWe are currently trying to elucidate the mechanism by which OxyS regulates mepSexpression and understand the purpose of this regulation.

Comparaison de la locomotion à l'état intact et spinal chez le chat adulte


Johannie Audet1, Jonathan Harnie1, Alain Frigon1
1Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Département de Pharmacologie-Physiologie, Université de Sherbrooke

Introduction : Suite à une lésion complète de la moelle épinière, le chat adulte peut récupérer une marche involontaire de ses pattes arrière sur tapis roulant. Cependant, l’ensemble des recherches étudiant la marche spinale chez le chat comparent une marche quadrupède à l’état intact et une marche bipède à l’état spinal.

 

Objectif : Comparer les adaptations des membres postérieurs du chat à l’état intact en condition quadrupède, bipède et à l’état spinal en condition bipède.

 

Matériels et méthodes : 10 chats ont été implantés avec des électrodes afin d’enregistrer chroniquement l’activité musculaire (électromyographie, EMG) de plusieurs muscles des membres postérieurs. La cinématique et l’EMG ont été recueillies à différentes vitesses (0.4 m/s à 1.0 m/s) à l’état intact et suite à une lésion complète de la moelle épinière entre les 12e et 13e vertèbres thoraciques.

 

Résultats : Bien que l’analyse temporelle (durée du cycle de marche, phase d’appui et de balancement) n’ait montré aucune différence entre la marche quadrupède et bipède à l’état intact, des différences significatives avec l’état spinal ont été observées. Au niveau spatial, uniquement la longueur de pas présente des différences significatives entre l’état intact et spinal. De manière intéressante, l’ensemble des différences observées sont plus importantes entre la marche quadrupède à l’état intact et la marche bipède à l’état spinal. À noté que l’ensemble des paramètres mesurés évoluent similairement en fonction de la vitesse, indépendamment de l’état de l’animal. 

 

Conclusion : Les résultats préliminaires de ce projet suggèrent que la suppression de la coordination antéropostérieure à peu d’influence sur le patron de marche, bien que la marche bipède à l’état intact offrirait une meilleure comparaison pour l’état spinal.

Comparaison de la mortalité à moyen terme des patients traités pour claudication intermittente des membres inférieurs par angioplastie avec ballons médicamentés ou par angioplastie avec ballons et stents non-médicamentés.


Amine Banine1, Dr Samuel C. Phaneuf2, Jordan Lefebvre1, Kourosh Maghsoudloo1, Lois Luna Chen1, Martina Budimir1, Mathilde Cossette1, Dr Gérald Gahide3
1Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke 2Département de radiologie, Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Université de Sherbrooke 3Département de radiologie d’intervention, Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Université de Sherbrooke

Contexte : L’angioplastie est une technique endovasculaire moins invasive que la chirurgie ouverte qui permet de revasculariser les patients atteints de claudication intermittente sévère. En 2018, une méta-analyse affirme que les patients traités par angioplastie avec ballons médicamentés présentent une surmortalité à deux et cinq ans 1. Cependant, il y a un manque d’hypothèses scientifiques pour expliquer cette corrélation et ces résultats sont difficiles à extrapoler à la population traitée au CHUS-Fleurimont.

Objectifs : L’objectif de l’étude est de comparer la mortalité à deux ans chez les patients connus pour claudication vasculaire traités par angioplastie médicamentée avec ceux traités par angioplastie non médicamentée.

Méthodes : Une étude de cohorte rétrospective sur les patients traités par angioplastie pour claudication intermittente des membres inférieurs au CHUS-Fleurimont entre janvier 2008 et avril 2019 a été réalisé. Les patients traités pour ischémie critique sont exclus. Le protocole a été accepté par le comité d’éthique de l’Université de Sherbrooke. Les données ont été compilées à partir du dossier électronique des patients et de leurs angiographies. Les données portent sur la raison de consultation et les lésions vasculaires avant le traitement. Le résultat primaire de cette étude est le développement de complications à deux ans. Le résultat secondaire est l’étiologie du décès.

Résultats : 2223 artériographies de patients ont été inclues et 614 exclues. Les résultats ne sont pas encore disponibles.

Conclusion: À terme, l’usage de matériel médicamenté sera restreint s’il existe un risque de surmortalité. Dans le cas contraire, les patients pourront continuer à bénéficier du taux de resténose inférieur du matériel médicamenté.

1Katsanos K, Spiliopoulos S, Kitrou P, Krokidis M, Karnabatidis D. Risk of Death Following Application of Paclitaxel-Coated Balloons and Stents in the Femoropopliteal Artery of the Leg: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. J Am Heart Assoc 2018Dec 18;7(24):e011245

Comparison of approaches to measure physiological variability in hemodialysis patients


Mingxin Liu1, Véronique Legault1, Fatima Bouslimi11, Diana L.Leung1, Alan A. Cohen11
1Université de Sherbrooke

There is increasingly widespread use of biomarkers in epidemiological studies to quantify an organism`s physiological state, including the human aging process. Two years ago, a Japanese research team showed that albumin (Alb) variability increases before death in chronic hemodialysis (HD) patients. We hypothesized that multivariate statistical methods would allow us to better capture the increase in biomarker variability before death than using albumin alone. We selected 10 blood biomarkers of 763 patients hemodialyzed at the CHUS, who visit the hospital regularly (every two weeks) to perform the routine blood test. Patients were followed for up to 17 years. Here, we compared two methods to measure multivariate variability. First, we used Mahalanobis Distance (DM) to calculate how far the biomarker profile moved from one visit to the next. Biomarker values from one visit were used as the reference to calculate DM at the following visit. Second, we ran a principal component analysis on the coefficients of variation of all the biomarkers (CVPC). Both methods significantly predicted impending mortality, with higher variability indicating greater risk. For DM, HR95 =1.08 [1.02, 1.14], and for CVPC1 alone, HR95 =8.38 [6.21, 11.32]. CVPC provided a substantially stronger signal of impending death than DM. In both cases, graphical approaches also show increases prior to death. In conclusion, both methods show an increased multivariate variability impending death, indicating the elevated physiological dysregulation state prior to death. Methodologically, CVPC is more sensitive than DM to perform such quantification. 

Detection of Gαs Activation using New BRET Biosensors: Preliminary Results


Vanessa Stevens2, Antoine Désilets1, Brian Holleran1, Richard Leduc1, Christine Lavoie1
1Université de Sherbrooke 2Bishop's University

Today, G-Protein Coupled Receptors (GPCRs), represent crucial targets for drug therapeutics. Recent interest has grown about the unconventional intracellular signaling by the Gαs protein, a subunit of the heterotrimeric G proteins linked to GPCRs. Irannejad et al. (2013) developed a biosensor, more specifically, the nanobody 37 (Nb37), a single domain antibody, tagged with a green fluorescent protein (GFP), that recognizes Gαs activation. Our project aimed to construct two nanobody-based biosensors and determine their condition of use in Bioluminescent Resonance Energy Transfer (BRET) experiments. The biosensors constructed were Nb37 coupled with GFP10, a mutant of GFP, and Nb37 with Renilla Luciferase II (RLucII). These tags were chosen because the BRET technique requires an energy donor (luciferase) and energy acceptor (GFP). The BRET ratio (GFP measured fluorescence over luciferase luminescence) can be used to identify protein-protein interactions such as the interaction between Nb37 and Gαs, in this case.

 

 Upon immunoprecipitation, we confirmed the interaction between constitutively active Gαs mutants and each of the two biosensors. By immunofluorescence microscopy, the expression of Nb37-GFP10 and Gαs-RlucII in HEK 293 cells was validated. Preliminary BRET experiments were conducted using three GPCRs (VPAC, PTHR and DP1) and their according agonist ligands, focusing mainly on PTHR because of its plasma membrane and endosomal signaling capacity. It was expected that, upon PTHR stimulation, Gαs-RLuc would recruit Nb37-GFP10 and result in an increase in BRET signal. To detect Nb37-RLucII recruitment to Gαs at the plasma membrane and Nb37-RLucII recruitment to endosomes using the BRET principle, rGFP-CAAX and rGFP-FYVE were used respectively.

 

In the several attempted experimental conditions, there was no significant increase in the BRET ratio. Many aspects such as the location of the chromophore tags, the ratio of DNA transfected, and incubation times can be optimized to use these BRET biosensors to discover more about Gαs protein signaling.

Détermination des cibles potentielles du petit ARN régulateur OxyS chez E. coli


Laurence Bellehumeur Lefebvre1, Charles Sasseville1, Eric Masse1, David Lalaouna2
1Université de Sherbrooke 2Department of Biochemystry, Institute of Molecular and Cellular Biology (IBMC), Université de Strasbourg, Strasbourg, Grand Est, France

Contexte et objectif Les bactéries ont développé plusieurs mécanismes pour survivre à leur environnement et aux différents stress auxquels elles doivent faire face. Un de ces stress est, par exemple, un stress oxydatif. En réponse au peroxyde d'hydrogène, la bactérie Escherichia coli exprime un ARN régulateur, OxyS. Ce petit ARN régulateur (sRNA) ralentit la division cellulaire via la régulation d’ARNm spécifiques pour laisser plus de temps à la cellule de récupérer efficacement face au H2O2. L’objectif de ce projet de recherche était de déterminer de nouveaux ARNm cibles d’OxyS afin de mieux comprendre son rôle cellulaire. Méthodes  Pour ce faire, la technique MAPS été utilisée en association avec l’algorithme COPRA-RNA pour identifier des cibles potentielles de OxyS. Ensuite, des β-galactosidase en condition de surexpression d’OxyS ainsi qu’en induction physiologique d’OxyS par le H2O2 ont été effectuées sur des fusions traductionnelles. . Résultats Les données obtenues par β-galactosidase en surexpression indiquent que l’ARNm clsA serait une potentielle cible positive d’OxyS, tandis que l’opéron ftsA-ftsZ serait une potentielle cible négative. Pour ce qui est de la troisième cible potentielle, l’ajout de H2O2 dans une souche n’exprimant pas OxyS (ΔoxyS), cause une augmentation de l’activité β-galactosidase. Toutefois, lorsque la transcription d’OxyS est induite par l’ajout d’H2O2, une réduction de l’activité β-galactosidase est observée par rapport à la souche ΔoxyS. Conclusion . Pour vérifier que clsA et ftsA-ftsZ sont des cibles dans des conditions physiologiques, elles devraient être testées en β-galactosidase avec induction d’OxyS. Pour confirmer que ces ARNm sont des cibles réelles, il faudrait vérifier leurs interactions avec OxyS en utilisant un OxyS mutant et ses cibles mutées complémentairement. En confirmant ces cibles, le rôle d'OxyS dans le rétablissement de l'homéostasie de la cellule sera mieux compris.

Determining the importance of conserved regions of PDCD2’s sequence for maintaining interaction with Rps2


Breac Baker1
1Bishop's University

Context

Ribosomal proteins can be prone to aggregation and specific chaperone proteins have been discovered for certain ribosomal proteins. PDCD2 is likely a chaperone protein for Rps2. Rps2 is part of the small ribosomal subunit (40S), which comes together with the large ribosomal subunit (60S) to form complete ribosomes (80S) in eukaryotic cells. 

Methods

Mutations were separately generated in conserved regions of a GFP-tagged PDCD2 sequence. These mutations were generated using a variety of methods, including Gibson Assembly and QuikChange. Sequencing was used to confirm the mutations. Co-immunoprecipitation assays, followed by western blotting, were used to determine the interaction strength of each mutant version of PDCD2 with Rps2, relative to that of wild-type PDCD2.

Results

While not enough replicate assays were completed to get final data for all mutant versions of PDCD2, each of the desired mutants was successfully generated. Adequate replicates were performed for the ΔMYND, the C135S, and the C155S mutants. The ΔMYND mutant bound to Rps2 at 0.54±0.05 of the intensity of the wild-type, while the C135S and C155S mutants bound to Rps2 at 0.25±0.03 and 0.62±0.04 of the intensity of the wild-type, respectively.

Conclusion

Performing additional co-immunoprecipitation assays with the already generated mutants would allow for final data to be summarized for all of the mutants. The different conserved regions of PDCD2 showed varying levels of importance regarding its interaction with Rps2. The data obtained in this task, in conjunction with a separately performed rescue assay task, will be used to show that the strength of PDCD2’s interaction with Rps2 affects a cell’s ability to form ribosomes, outlining PDCD2’s role as a chaperone protein for Rps2.

Développement d'un nouvel agent IRM pour la détection de biomarqueurs de l'inflammation après l’irradiation du cerveau


Cloé Fontaine-Carbonneau1, Allison Hethrington1, Zahra Ghorbanzad Ghaziany1, Réjean Lebel1, Martin Lepage1
1Université de Sherbrooke

Contexte

Lors du traitement radio-chirurgical des tumeurs cérébrales, l’inflammation causée par l’irradiation des tissus sains autour de la lésion est le facteur principal menant aux pertes cognitives et à la démence pouvant être observées tardivement chez certains patients. Notre objectif de recherche est de mieux comprendre les étapes du développement de l’inflammation des tissus sains afin de guider une potentielle intervention.

 

Nous voulons donc mettre au point de nouveaux agents d’imagerie IRM basés sur des microparticules d’oxyde de fer (MPIOs) ciblant les molécules d’adhésion VCAM-1 et ICAM-1, marqueurs précoces de l’inflammation. La spécificité et la performance des MPIOs ont été testées in vitro puis in vivo.

 

Méthodes

L’expression des molécules d’adhésion VCAM-1 et ICAM-1 dans la lignée cellulaire RBMVEC après stimulation au LPS est mesurée par immunobuvardage. L’IHC et l’IF sont utilisées pour analyser des coupes de tissu.  

 

Les MPIOs ont été préparées avec des anticorps spécifiques, et leur liaison aux cellules exprimant ou non VCAM-1 et ICAM-1 a été évaluée par cytométrie de flux. L’IRM a été effectuée avant et après l’injection des ICAM-1-MPIOs chez le rat Sprague-Dawley à plusieurs temps post-irradiation.

 

Afin d’étudier l’inflammation dans son ensemble, deux autres biomarqueurs pertinents ont été étudiés dans un modèle d’irradiation cérébrale, VEGF et HIF-1.

 

Résultats

VCAM-1 et ICAM-1 sont détectés sur les RBMVEC après stimulation. VEGF et HIF-1 sont présents près du site de la lésion de manière tardive suite à l’irradiation des cerveaux de rats, alors qu’ICAM-1 y est de manière plus précoce. Les ICAM-1-MPIOs ont été validées in cellulo. In vivo, l’IRM détecte clairement les ICAM-1-MPIOs.

 

Conclusions

Nous avons mis au point une série d’IF et d’IHC qui permettront d’étudier l’inflammation cérébrale chez le rat. Les premiers résultats obtenus avec les MPIOs in vivo suggèrent que les MPIOs sont fonctionnels.

Développement d’un test de dépistage néonatal pour le rachitisme vitamino-dépendant de type 1


Carol-Ann Fortin1, Mathieu Desmeules2, Tania Cruz Marino3, Josianne Leblanc3, Annabelle Pratte3, Jessica Tardif3, Suzie Tremblay2, Luigi Bouchard3,4
1Département de pharmacologie-physiologie, Université de Sherbrooke 2Clinique des maladies métaboliques, CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean 3Département de biologie médicale, CIUSSS Saguenay-Lac-Saint-Jean 4Département de biochimie, Université de Sherbrooke

Introduction : Le rachitisme vitamino-dépendant de type 1 est une maladie héréditaire à transmission autosomique récessive ayant une prévalence élevée dans la population du Saguenay-Lac-Saint-Jean (SLSJ), de Charlevoix et de la Haute-Côte-Nord. Cette maladie est causée par une délétion dans le gène CYP27B1 ce qui engendre une déficience enzymatique causant un défaut de conversion de la vitamine D. À la naissance, les enfants atteints sont d’apparence normale puisque le métabolisme du calcium est dépendant du placenta. Actuellement, les premiers diagnostics peuvent se faire dès l’âge de 6 mois par manifestations clinique, radiologique et biochimique. Malheureusement, l’enfant présente souvent au diagnostic de graves conséquences telles que des fractures, un retard de développement et des convulsions hypocalcémiques. Malgré les conséquences engendrées par la maladie, elle est facilement traitable et réversible avec un traitement quotidien de calcitrol. Le développement d’un test diagnostique moléculaire appliqué à la naissance permettrait des soins précoces et éviterait l’apparition de manifestations et de complications inutiles. Objectif : L’objectif est de développer un test de dépistage néonatal par prélèvement de cellules buccales pour diagnostiquer le rachitisme vitamino-dépendant dès la naissance dans la population du SLSJ, de Charlevoix et de la Haute-Côte-Nord. Nous évaluerons également l’importance de l’effet fondateur pour le variant pathogène recherché (CYP27B1 c.262delG), le taux de porteur ainsi que l’incidence de la maladie. Méthodes : Le test de dépistage repose sur le génotypage à l’aide de la chimie TaqMan qui permet de détecter le variant recherché chez le participant. Deux ensembles d’amorces et de sondes ont été conçus afin de s’assurer de la validité clinique des résultats. Retombées anticipées: Ce projet permettra d’évaluer la pertinence d’offrir un test de dépistage néonatal pour le rachitisme vitamino-dépendant et permettra ensuite d’effectuer le diagnostic plus précocement afin d’offrir un traitement adapté et éviter des complications inutiles pour ces enfants.

Développement d’une communauté virtuelle de pratique en support à la recherche en informatique infirmière au Canada


Josiane Provost1, Éric Maillet1, Leanne M. Currie1
1Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Département des Sciences Infirmières, Université de Sherbrooke

Le but du projet était de développer des ressources web en systèmes et technologies de l’information destinées aux infirmières et infirmiers du Québec. Plus particulièrement en développant un site web complet pour l’AQIISTI (l’Association Québécoise des infirmières et infirmiers en systèmes et technologies de l’information). Ce site web, bâtit sur la plateforme Moodle, permait aux infirmières et infirmiers d’avoir accès rapidement à une base d’outils en support à la profession directement sur leur milieu de travail. Ce site peut également être consulté par les étudiant(e)s infirmiers et leur servir comme soutien à l’apprentissage technologique en leur offrant des ressources fiables et utiles pour leur pratique future et leurs stages.

 

Le projet a permis de produire une bibliographie des ressources pertinentes créées par les chercheurs en informatique infirmière au Canada entre 2007 et 2019, ainsi qu’un site web embryonnaire pouvant être testé auprès de certains professionnels membres de l’AQIISTI et de la CNIA (Canadian Nursing Informatics Association).

 

Une deuxième partie du projet consiste à développer des modalités web structurantes pour mener les travaux de recherche technologiques pancanadiens en collaboration avec le groupe de recherche de la CNIA. En effet, dans une deuxième phase, le site web deviendra une plateforme collaborative où travailleront les chercheurs canadiens qui s’intéressent à l’informatique infirmière. L’idée principale est d’offrir un espace comprenant des wikis, forums et autres outils permettant aux chercheurs spécialisés en informatique infirmière de débuter efficacement leurs projets de recherche et de trouver du support parmi leur pairs. Une façon de contribuer aux connaissances collectives tout en profitant de l’expertise de ses collègues à travers le Canada.

 

Développement et validation d’une méthode de dosage quantitatif de MMP9 et MMP2 plasmatique par zymographie


Elizabeth Boisvert1, ASMA LAROUI1, Luc Galarneau1, Artuela Çaku1
1Université de Sherbrooke

  Le syndrome X-fragile (SXF) est une condition génétique causée par une multiplication instable de trinucléotides CGG en aval du gène FMR1 du chromosome X. Cet ajout empêche la transcription du gène FMR1 provoquant l'absence de la protéine FMRP. Cette protéine est un régulateur de la traduction des ARNm et son absence mène à une augmentation de la synthèse de protéines, particulièrement dans les dendrites causant une diminution de la plasticité synaptique. Certains symptômes propres aux SXF peuvent inclure la déficience intellectuelle, le TSA, l'hypocholestérolémie et la surproduction des métalloprotéases de matrice 9 et 2.  

 

L'objectif de ce projet est de développer et valider une méthode capable de quantifier MMP9 et MMP2. Cette réalisation permettrait d'établir les valeurs de bases de ces enzymes, mais aussi de pouvoir suivre l'efficacité d'un traitement chez un patient et tenter de valider la relation entre MMP9 et la protéine PCSK9 ainsi que leur impact sur le profil lipidique. 

 

D'abord, la stabilité des échantillons plasmatiques a été vérifiée. Un pool de plasma de sept individus sains a été séparé en cinq groupes gardés à différentes températures (température pièce, 4°C, -20°C et -80°C). L'activité des échantillons a ensuite été mesurée par zymograpghie après une conservation de 24h, 48h et 7 jours. De plus, la stabilité des enzymes a été mesurée jusqu'à 3 décongélations de -20°C et -80°C.

 

Les résultats suggèrent que l'activité de MMP9 est réduite à partir de 48h de conservation à température pièce. L'activité de MMP9 n'a subi aucun changement significatif jusqu'à 3 décongélations. Pour MMP2, son activité après 24h à température pièce a diminué significativement. L'activité de MMP2 est mieux conservée à -20°C et -80°C. L'activité de MMP2 a maintenu son activité lors des 2 premières décongélations, mais semble avoir une diminution lors de la troisième décongélation. 

 

Distribution des récepteurs opioïdes delta et mu dans les ganglions de la racine dorsale chez le rat


Claudie Beaulieu1,3,4, Béatrice Quirion1,3,4, Véronique Blais1,3,4, Louis Gendron1,2,3,4,5
1Université de Sherbrooke 2Département d'anesthésiologie 3Département de pharmacologie-physiologie 4Institut de pharmacologie 5Centre de recherche du CHUS

Les opioïdes sont les analgésiques les plus souvent prescrits pour le traitement de la douleur modérée à sévère. Malheureusement, ceux-ci causent plusieurs effets secondaires comme la dépendance, la tolérance et la détresse respiratoire. Ceux-ci proviennent principalement de l’activation du récepteur opioïde mu (MOP), tout comme l’effet antidouleur des opioïdes. Il existe trois types de récepteurs aux opioïdes, soit le mu (MOP), le delta (DOP) et le kappa (KOP). Puisqu’il cause moins d’effets indésirables que MOP, notre laboratoire s’intéresse à étudier le potentiel thérapeutique du DOP. Pour ce faire, nous étudions les ganglions de la racine dorsale (DRG), le premier neurone impliqué dans la perception de la douleur, afin de déterminer quels neurones expriment le DOP, ce qui nous donnera une meilleure idée du potentiel analgésique d’un agoniste delta. Dans les DRG, trois familles de fibres sont présentes : les fibres de large diamètre, de diamètre moyen et de petit diamètre peptidergiques ou non-peptidergiques. La distribution des récepteurs DOP et MOP est étudiée par l’hybridation in situ à l’aide de la technologie RNAscope. Les fibres de grand et de petit diamètre non peptidergique sont ensuite marquées par immunofluorescence grâce aux marqueurs NF200 et IB4 alors que les fibres de petit diamètre peptidergiques sont aussi identifiées par RNAscope (preprotachykinine-1; Tac 1). Chez le rat, nos résultats montrent que le DOP est principalement situé dans les cellules NF200 positives, donc les fibres de large et moyen diamètre alors que le MOP est principalement dans les cellules IB4 et Tac 1 positives, soit les fibres de petit diamètre peptidergiques et non peptidergiques. De plus, DOP et MOP sont co-exprimés dans plusieurs neurones, principalement ceux NF200. Les perspectives du projet seraient de regarder l’effet d’une douleur chronique ou l’inflammation sur la distribution des récepteurs et de comparer les patrons de distributions chez différentes espèces.

Effect of mechanically stimulating the lumbar skin on spinal reflexes after complete spinal cord injury in adult cats


Madalina Macovei1, Angèle Merlet1, Jonathan Harnie1, Alain Frigon1
1Université de Sherbrooke

Context

Afferent inputs from mechanoreceptors located in the skin exert powerful effects on spinal neurons. Previous studies in cats with complete spinal injury have shown that mechanically stimulating the lumbar skin abolishes hindlimb locomotion and weight support (Frigon et al. 2012, Hurteau et al. 2015). A better understanding of this inhibitory effect could have clinical impact because it was shown that mechanically pinching the lumbar skin abolished uncomfortable rhythmic muscle spasms in a human with a complete spinal cord injury (Nadeau et al. 2010). Therefore, the goal of the project was to evaluate the effect of mechanical stimulation (vibration, pinch) of the lumbar skin on spinal reflexes evoked by stimulating the superficial peroneal (SP) or Tibial (Tib) nerves.

 

Methods

We used for this study 7 cats for the lumbar pinch and 5 cats for the vibration. For all the mentioned cats, the spinal cord was transected at the T12-13 level. For reflexes analysis, either the SP or the Tib nerve was stimulated each 2 seconds for 90 seconds, with the  pinch or vibration of the lumbar skin after 30 seconds from the start and removal after 60 seconds. This experiment was repeated each week for five consecutive weeks after the spinal transection.

 

Results

First, the application of lumbar vibration or pinch had similar effects with a reduction in the electromyography activity of most muscles. Second, for all selected muscles (semitendonosus, biceps femoris posterior, tibialis anterior, lateralis gastrocnemius), vibration or pinch increased reflex amplitude evoked by stimulating the SP or Tib nerves.

 

Conclusion

The results indicate that the inhibitory effect of mechanical stimulation of the lumbar skin on muscle activity is mediated by a direct effect on spinal motoneurons.

EFFECTS OF REPETETIVE TRANSCRANIAL MAGNETIC STIMULATION (rTMS) ON RETENTION OF A MOTOR LEARNING TASK


Matilda Gangl-Chartrand1,4, Raphael Hamel2,4, Jean-François Lepage1,2,3,4,5,6
1FMSS 2CHUS centre de recherche 3Instituts de recherche en santé du Canada 4Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Département de Pharmacologie, Université de Sherbrooke 5CRSNG 6Fonds de recherche santé Québec

Introduction:. rTMS protocols have shown in previous studies to change neuronal excitability This experiment tested the hypothesis that this saturation state could be modulated with two different repetitive transcranial magnetic stimulations (rTMS) protocol over the primary motor cortex (M1): one being excitatory and the other inhibitory.

Methods:

Two rTMS protocols were used:

•40 pulses in two-second burst (20Hz): excitatory stimulation, hypothetically augmenting the saturation state of the neurons = worse retention (1,2). 

• 1 pulse every second (1Hz): inhibitory stimulation, hypothetically lowering the saturation state of the neurons = better retention (1,2).

The participants were in a virtual environnement were they could only see the cursor and not their hand. A deivation was slowly applied between the hand mouvements and the cursor mouvements. Than the deviation was held at 18 degrees for 100 tries. After that the particpants lost vision of the cursor and the deviation was taken away. The retention were quantified by the number of trialsit took participants (n=24) to come back to non deviated movements

Discussion: Application of rTMS over M1 did not influence retention during the second task. Retention was impaired during the second task compared to the first one, replicating the results of the previous study. 

Conclusion:

Even though  results did not reveal an effect of rTMS on retention during the second task, it replicated the results of the previous study. 

It still remains an objective for future studies to determine if the neuron’s homeostatic state can be modulated by other safe and non invasive approaches.

 

Effet de la modulation de CD36 sur le métabolisme oxydatif et des acides gras non-estérifiés dans un modèle nutritionnel de résistance à l’insuline


Dany Dion1, Christophe Noll1, Hugo Giguère1, Geneviève Frégeau2, Otman Sarrhini3, Mannix Auger-Messier1, Huy Ong2, Sylvie Marleau2, André Carpentier1
1Département de médecine, service d'endocrinologie, Université de Sherbrooke, Sherbrooke, Québec, Canada 2Département de chimie, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, Montréal, Québec, Canada 3Département de médecine nucléaire et radiobiologie, Université de Sherbrooke, Sherbrooke, Québec, Canada

Introduction : Le diabète de type 2 est associé avec un risque accru de développer de l’insuffisance cardiaque. Une utilisation chronique excessive des acides gras par le myocarde joue un rôle important dans la susceptibilité de développer cette complication. À cet effet, le récepteur transmembranaire CD36 est un candidat intéressant comme cible thérapeutique, compte tenu de son rôle central dans le captage des acides gras dans le myocarde. Objectif : Étudier l’effet précoce d’une invalidation de CD36 sur le métabolisme oxydatif et le métabolisme des acides gras non-estérifiés (NEFA) du cœur et des autres organes dans un modèle nutritionnel de résistance à l’insuline. Méthode : Des souris sauvages (WT) ou invalidées pour le récepteur CD36 (CD36KO) ont été soumises à une diète riche en gras et en fructose (HFHF) durant 12 semaines. Une échographie a permis d’évaluer la fonction cardiaque après les 4 premières semaines du protocole. Le métabolisme oxydatif et le métabolisme des NEFA ont été mesurés par le radiotraceur [11C]-acétate et [11C]-palmitate respectivement, à l’aide de la tomographie d’émission par positron. Résultats : La fonction cardiaque et le captage des NEFA tendent à diminuer alors que l’estérification myocardique des NEFA est augmentée chez les souris CD36KO après 4 semaines de diète HFHF. En revanche, les reins et le foie de ces souris montrent une augmentation du captage et du métabolisme intracellulaire des NEFA en comparaisons des souris WT-HFHF. Conclusion : Nos résultats suggèrent que l’absence de CD36 s’associe à une canalisation excessive des NEFA vers les voies d’estérification dans le cœur et vers une augmentation de l’utilisation des NEFA par le foie et les reins et pourraient donc être associées à des effets lipotoxiques à long terme. Une stimulation pharmacologique de CD36 pourrait donc avoir des effets cardiométaboliques protecteurs.

Effet de la protéine Rab21 sur la taille des gouttelettes lipidiques dans les cellules humaines HeLa


Laurence Gobeil1, Marie-France Bossanyi1, Steve Jean1
1Université de Sherbrooke

Introduction : Les gouttelettes lipidiques (GLs) sont des organites cellulaires contenant les lipides et leur formation se fait au niveau du réticulum endoplasmique (RE). Des études précédentes ont démontré que la protéine Rab21 influençait la taille de ces gouttelettes. Aussi, chez la drosophile, Snz, l’orthologue de la protéine Snx25 chez l’humain, permet le maintien de la gouttelette en formation au réticulum endoplasmique et à la membrane plasmique.

Objectifs : Les objectifs de ce projet sont (1) de déterminer l’influence de trois formes de Rab21 (WT, CA, DN) sur la taille des gouttelettes lipidiques dans les cellules HeLa M, (2) de déterminer l’influence de la surexpression de Rab21 sur les GLs des cellules HeLa KOSnx25 et (3) de quantifier les triacylglycérols (TAG) dans les lignées de larves de drosophiles W1118, ΔSnz, Y et ΔRab21.

Méthodes : (1) et (2) Les gouttelettes lipidiques marquées par une sonde fluorescente ont été observées à l’aide de la microscopie confocale puis quantifiées à l’aide du logiciel CellProfiler. Les cellules ont préalablement été transfectées transitoirement avec Rab21 avant de subir un traitement à l’oléate pour induire la formation de GLs. (3) La spectrophotométrie a permis de quantifier les TAG et les protéines, par méthode BCA, dans les larves de drosophiles. Résultats : (1) On observe une diminution de la taille des GLs avec la forme Rab21 WT, CA et DN en comparatif avec des cellules non-transfectées. (2) Les cellules KOsnx25 présentent une diminution de la taille des GLs, mais le fait de surexprimer la protéine Rab21 n’a pas d’effet additif. (3) On mesure une diminution du ratio TAG/protéines pour les lignées de larves ΔRab21 selon les larves contrôles. 

Conclusion : La protéine Rab21 ainsi que Snx25 ont un effet sur la taille des gouttelettes lipidiques dans les cellules HeLa M.

EFFICACITÉ DES STRATÉGIES DE RÉTENTION DANS LES ESSAIS CLINIQUES RANDOMISÉS EN GRAPPE PÉRINATAUX : UNE MÉTA-ANALYSE.


Daphnée Lopresti1, Isabelle Hardy2, Félix Camirand Lemyre1,3, William Fraser1,2
1Centre de recherche du CHUS 2Département d’Obstétrique et Gynécologie, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke 3Département de mathématiques, Faculté des sciences, Université de Sherbrooke

Introduction

L’essai clinique randomisé en grappe (ECRG) est un devis souvent utilisé pour évaluer l’efficacité d'interventions complexes implantées en prénatal au niveau hospitalier pour améliorer la santé de la femme et de son enfant. Dans ce type d’étude, la perte au suivi de participants est un enjeux méthodologique important. Aucune revue systématique précédente n'a été réalisée en période de préconception ou en grossesse pour évaluer l’efficacité des stratégies de rétention.

 

Méthodologie

Une stratégie de recherche permettant d’identifier les ECRG d’adultes en période de préconception ou en grossesse, dont les publications précisaient des stratégies de rétention, a été conçue et effectué en se servant des bases de données Academic Search completeAMEDCINAHLMEDLINEPsycINFOSocINDEX, et SPORTDiscus. Les références obtenues ont été triées par deux réviseures indépendantes. Les conflits ont été résolus par consensus ou avec l’aide d’un troisième réviseur. 

 

Plan d'analyse

Vingt-quatre études correspondant à nos critères de recherche ont été identifiées. Les stratégies de rétention utilisées et les taux de rétention seront extraits par deux réviseures indépendantes. Une méta-analyse sera réalisée si la revue systématique identifie un nombre suffisant d’études. La qualité des études sera évaluée à l’aide duCochrane risk-of-bias tool for randomized trials.Le risque de biais de publication et l'hétérogénéité seront évalués à l’aide des tests d’Egger et du I2

 

Conclusion

Les résultats de cette étude permettront d’identifier les stratégies de rétention les plus efficaces dans le contexte des ECRG périnataux.

 

Étude de portée multidisciplinaire sur le déploiement curriculaire du raisonnement clinique : Réflexions sur les défis rencontrés


Sarah-Maude Garneau1, Annie Carrier1,2, Martine Chamberland3,4, Bernard Martineau3,5, Chantal Morin1,7, Isabelle Boulais4, Jean-Pierre Dumas1,3, Sarah Côté6, Chantal Viscogliosi1,2
11. École de réadaptation, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke 22. Centre de recherche sur le vieillissement (CdRV), Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – CHUS 33. Centre de pédagogie des sciences de la santé (CPSS), Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke 44. Département de médecine interne, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke 55. Département de médecine familiale, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke 66. École des sciences infirmières, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke 7Centre ostéopathique du Québec

Introduction : Le développement du raisonnement clinique (RC) chez les étudiants en santé est le fruit d’un processus longitudinal sur tout le curriculum universitaire. Or, un portrait complet de l’état des connaissances relatives au déploiement curriculaire en matière de développement du RC dans les formations initiales en sciences de la santé reste à faire. Pour obtenir un tel portrait, une étude de portée a été entreprise par une équipe multidisciplinaire (ergothérapie, médecine, ostéopathie, physiothérapie, sciences infirmières). Or, réaliser ce type d’étude multidisciplinaire comporte plusieurs défis.  

 

Objectif : Décrire les défis rencontrés dans la réalisation d’une étude de portée multidisciplinaire.

 

Démarche. Tout au long des trois premières étapes de l’étude de portée, les démarches, questionnements et points de désaccord ont été colligés dans un journal de bord. Ces sources de défis ont ensuite été regroupées en thèmes.

 

Résultat. Deux thèmes ont été identifiés : les défis liés aux conceptions divergentes et ceux liés à l’efficacité de la prise de décision. Outre la conception du RC, le défi le plus signifiant concerne la conception du déploiement curriculaire, amenant différentes interprétations au sein de l’équipe multidisciplinaire. Cette divergence conceptuelle a été le catalyseur d’autres défis tels que (1) d’établir une définition précise, non arbitraire et consensuelle du concept et (2) d’obtenir un niveau d’accord suffisant (90%) entre les membres lors de la sélection des articles. Pour ce qui est de l’efficacité de la prise de décision, les principales difficultés étaient rattachées au nombre de participants et à l’absence de définition claire des rôles de chacun.

 

Conclusion. Réaliser une étude de portée multidisciplinaire comporte des défis. Pour les rencontrer, il est important d’établir dès le départ le rôle des membres (leadership, secrétaire, etc.), de prévoir des rencontres d’équipe fréquentes et d’identifier une modalité de transmission de l’information qui convienne à tous.

Étude de portée sur les définitions et les limites conceptuelles de l’évaluation pour l’apprentissage en pédagogie des sciences de la santé


Maude Lemay1, Élise Vachon Lachiver2, Aliki Thomas3, Meghan McConnel4, Christina St-Onge2
1Université Bishop's 2Chaire de Recherche en pédagogie médicale Paul Grand’Maison de la société des médecins de l’Université de Sherbrooke. 3Université McGill 4Université d'Ottawa

Introduction :

L’approche de l’évaluation pour l’apprentissage (assessment for learning) a suscité un intérêt grandissant chez les chercheurs depuis les dernières années. Les principes clés de cette approche sont principalement les mêmes selon les auteurs, il existe cependant plusieurs définitions proposées. L’objectif de cette étude est de documenter les différentes définitions proposées dans la littérature pour mieux comprendre l’utilisation de cette approche évaluative en sciences de la santé.

 

Méthode :

Nous avons réalisé une étude de portée (scoping review) avec la méthodologie de Arksey et O’Malley (2005). Une stratégie de recension des écrits a été établie avec une bibliothécaire académique dans sept bases de données, puis une analyse thématique (Braun et Clarke, 2006) a été effectuée sur les études sélectionnées.

 

Résultats :

Notre procédure de recherche nous a permis d’identifier 5239 articles (après élimination des doublons) parmi lesquels 229 articles, triés grâce aux titres et résumés, répondaient à nos critères d’inclusion/exclusion. Jusqu’à présent 99 articles comportaient des définitions ne correspondant pas à l’utilisation du terme évaluation pour l’apprentissage. Pour 24 articles,les auteurs étaient cohérents avec les définitions et le langage utilisé pour décrire cette approche. 28 % provenait des écrits en pédagogie des sciences de la santé.

 

Conclusion :

L’approche de l’évaluation pour l’apprentissage fait intervenir des concepts plutôt complexes, ce qui rend difficile l’attribution d’une définition consensuelle. Cette étude nous a permis de clarifier les définitions employées et les limites conceptuelles de l’évaluation pour l’apprentissage en pédagogie des sciences de la santé, une première étape vers son opérationnalisation. 

Évaluation de l’intégration des sciences de base dans le nouveau curriculum


Julia Bruneau1, Ghislaine Houde2, Cécile Trochet3, Mandy Malick2
1Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, École de réadaptation, Université de Sherbrooke 2Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Département de médecine, Université de Sherbrooke 3Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, École des sciences infirmières, Université de Sherbrooke

Contexte : Avec l’implantation du Curriculum 2017, la FMSS se démarque en proposant une intégration horizontale, verticale et longitudinale des sciences de base (SB). Il est essentiel d’évaluer les retombées de ces changements. Objectifs : Les objectifs sont de cartographier les questions de SB pour déterminer leur proportion dans les examens et suivre la performance des étudiants pour ces questions. De plus nous visons à évaluer l’évolution de la perception des étudiants et des professeurs quant à l’intégration des SB dans le curriculum. Méthode : Les banques de questions d’examen ont été cartographiées. De plus, les taux de réussite des questions de SB utilisées depuis l’implantation ont été compilés. Des questionnaires mesurant la perception des étudiants et professeurs ont été administrés à l’automne et au printemps dernier. Résultats : Au total, une moyenne de 147 questions de SB ont été utilisées pour l’an 1 et 93 questions pour l’an 2. Ceci représente respectivement 31,5% et 21% de la constitution des examens. Nous constatons qu’en moyenne, le taux de réussite des questions de SB dans les examens est similaire à celui des autres questions. En général, la perception des étudiants et professeurs concernant l’intégration des SB est bonne, même si la première année d’implantation du curriculum est associée à une perception moins favorable des étudiants et des professeurs. Discussion : La perception des répondants de la première année d’implantation du curriculum est moins bonne que celle des autres groupes. Cela peut être expliqué par plusieurs facteurs confondants. Il est rassurant de constater que la moyenne du taux de réussite des questions de SB est similaire au taux de réussite des autres questions. Conclusion : Les questionnaires et la cartographie ont permis d’identifier les point forts et à améliorer afin d’émettre des recommandations concernant l’intégration des SB dans le  nouveau curriculum.

Évaluation des mécanismes endogènes de modulation de la douleur avec la neurostimulation périphérique : une étude pilote


Monica Sean1,2, Alexia Coulombe-Lévêque1,3, Laurence Chalifour1,3, Rosalie Maheu1,3, Maude Toupin1,3, Chloé Marcoux1,3, Eugénie Messier-Lamarche1,3, Louis Gendron1, Guillaume Léonard1,2,3
1Université de Sherbrooke 2centre de recherche sur le Vieillissement 3École de réadapation

Introduction: Une stratégie pour améliorer la prise-en-charge des patients souffrant de douleurs persistantes serait l’approche de traitement en fonction du profil des mécanismes endogènes de modulation de la douleur. Une stratégie possible serait avec la neurostimulation périphérique (TENS). Objectifs : Déterminer si le TENS pouvait évaluer les mécanismes excitateurs (sommation temporelle) et les mécanismes inhibiteurs (CPM) et de vérifier la corrélation entre le TENS et la méthode classique. Méthodologie : 30 sujets sains ont effectué deux protocoles de contre-irritation. Le premier, classique, reposait sur l’utilisation d’une thermode pour le stimulus test (TS) et d’un bain d’eau froide pour le stimulus conditionnant (CS). La perception de la douleur a été évaluée à l’aide d’une échelle visuelle analogique numérique. Le protocole alternatif (TENS) reposait sur l’administration de stimulations électriques transcutanée pour le TS et CS. La perception de la douleur a été évaluée à l’aide d’une échelle visuelle analogue. Pour les deux méthodes, l’amplitude de la sommation temporelle (mécanismes excitateurs) était mesurée en comparant le score de douleur au début et à la fin du premier ST, et l’amplitude des CPM (mécanismes inhibiteurs) était mesurée en comparant la douleur avant et après le CS. Résultats :Le score de douleur durant le premier ST était de 55±16/100 avec la thermode et de 38±22/100 avec le TENS montrant que la thermode engendrait davantage de douleur que le TENS. L’amplitude de la sommation temporelle était de 4±5/100 avec la thermode et de 5±3/100 avec le TENS mais aucune corrélation n’apparaît significative (r=0,28 ; p=0,14). L’amplitude des CPM était de -11±4/100 avec la thermode et de -1±2/100 avec le TENS. Aucune corrélation n’apparaît significative entre la thermode et le TENS (r=0,15 ; p=0,43). Conclusion : Le TENS ne semble pas pouvoir être une alternative valide pour mesurer ces mécanismes. Une nouvelle méthodologie doit être envisager. 

Exploration des cadres de référence pour l’évaluation de la qualité des services


Marie Beauséjour1, Hugo Seguin2
1Université de Sherbrooke 2Bishops University

Introduction : L’évaluation de la qualité des services de santé doit reposer sur une conceptualisation claire des dimensions de la qualité des soins selon les perspectives des patients.

 

Objectif : Le projet propose d'explorer les cadres de référence sur la qualité des services de santé, tels les Soins centrés sur le patient et les Services de santé axés sur la valeur.

 

Méthodologie : Nous avons effectué une revue de la littérature pour documenter les composantes de ces modèles et les concepts de la qualité qui y sont identifiés. Puis, les stratégies d’implantation de ces modèles ont été révisées afin d’identifier des indicateurs et méthodes validés pour la mesure de la valeur.

 

Résultats : Les grandes dimensions de la qualité des soins sont : equity, safety, effectiveness, efficiency, timeliness, patient centeredness. Les stratégies d’implantation des services axés sur la valeur comprennent : Care integration/continuity, Population Health Management Strategic Planning, Care Management and Clinical Collaboration, Episodic Care Management Strategy, Balance between Standardization and Flexibility, Care Network Development, Decentralization, Managerial efficiency. En lien avec les données, on retrouve : Artificial Intelligence, Analytics and Data Management, Measures/Monitoring of Performance. Et enfin, les caractéristiques des professionnels et des milieux : Collective Decision Making, Respect, shared Values and Vision.

 

Conclusion : Cette revue des modèles servira de base pour le développement et l’ajustement des indicateurs de résultats. Nous aimerions mettre à jour les outils de collecte de données pour améliorer leur capacité à couvrir l’ensemble des dimensions répertoriées. Cette recherche espère utiliser la littérature sur les soins de santé axés sur la valeur pour développer une méthodologie pour une évaluation des soins plus complète et qui met au cœur la perspective du patient.

.

Exposition à l’hyperglycémie maternelle in utero et leptine dans l’enfance


Kasandra Blais1, Myriam Doyon2, Mélina Arguin2, Patrice Perron1,2, Luigi Bouchard3,4, Marie-France Hivert1,2,5,6
1Département de médecine, service d’endocrinologie, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke, 3001 12e Avenue Nord, Sherbrooke, QC, Canada, J1H 5N4 2Centre de Recherche du Centre Hospitalier Universitaire de Sherbrooke, 3001 12e Avenue Nord, Sherbrooke, QC, Canada, J1H 5N4 3Département de biochimie, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke, 3001 12e Avenue Nord, Sherbrooke, QC, Canada, J1H 5N4 4Département de biologie médicale, CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, 305 rue Saint-Vallier, Chicoutimi, QC, Canada, G7H 5H6 5Department of Population Medicine, Harvard Pilgrim Health Care Institute, Harvard Medical School, 133 Brookline Avenue, Boston, MA, USA, 02215 6Diabetes Unit, Massachusetts General Hospital, 55 Fruit Street, Boston, MA, USA, 02114

Introduction : Le taux circulant de leptine, sécrété par les adipocytes, est associé positivement au niveau d’adiposité chez les adultes et les enfants. Certaines études ont suggéré que l’exposition à l’hyperglycémie maternelle durant le développement in utero est liée à un excès d’adiposité dans l’enfance. Nous avons testé l’association entre la glycémie maternelle en grossesse et le taux de leptine des enfants à 5 ans.

Méthodes: Nous avons suivi des femmes enceintes aux 1er et 2e trimestres. Pour chaque visite, nous avons amassé l’histoire médicale et des mesures anthropométriques (poids pré-grossesse rapporté, taille et poids mesures pour calcul d’indice masse corporelle [IMC]). Des prélèvements sanguins ont été faits aux 1er (post 50g de glucose) et 2e trimestres (à jeun, 1h et 2h post-75g) de grossesse pour  mesurer les taux de glucose. Lors du suivi 5 ans postpartum, nous avons amassé l’histoire médicale, des mesures anthropométriques (poids, taille, IMC) et une prise de sang à jeun chez les enfants.  

Résultats: Nous avons inclus 319 paires mère-enfant. La glycémie maternelle au 1er trimestre est associée au taux de leptine des enfants à 5 ans (β=0.09; SE=0.04; p=0.02 ajusté pour l’âge de la mère, IMC pré-grossesse, l’ethnie, parité, antécédent familial de diabète et sexe de l’enfant).  La glycémie maternelle à jeun au 2e trimestre semblait associée au niveau de leptine de l’enfant (β=0.28; SE=0.14; p=0.04 ajusté pour âge et sexe de l’enfant), mais cette association n’est pas significative lors d’ajout des facteurs confondants (p=0.18). Nous n’avons pas observé d’association entre le niveau de leptine des enfants et la glycémie maternelle 1h ou 2h post-75g.   

Conclusion : L’hyperglycémie maternelle en début de grossesse est associée au taux de leptine des enfants à 5 ans, suggérant que la programmation fœtale de l’adiposité de l’enfant reliée à l’exposition à l’hyperglycémie maternelle se ferait tôt en grossesse.

 

Facteurs externes favorisant le maintien en emploi des travailleurs âgés dans le secteur de la santé : résultats préliminaires d’une étude de portée


Hugo Caron1,2, Annie Carrier1,2
1. Centre de recherche sur le vieillissement (CdRV), Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Estrie - CHUS 2École de réadaptation, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke

Introduction. Une pénurie de main-d’œuvre est anticipée en santé et le maintien en emploi des travailleurs âgés pourrait être une solution. Des facteurs externes au travailleur, culturels (ex.: âgisme), physiques (ex.: transport), institutionnels (ex.: dispositions fiscales) ou sociaux (ex.: relations sociales), joueraient un rôle dans le maintien en emploi. Toutefois, il n’existe pas de portrait global de ces facteurs et de leur influence. Objectifs. Décrire les facilitateurs et les obstacles externes pouvant influencer le maintien en emploi des travailleurs vieillissants de la santé ainsi que leur influence. Méthodes. Validée par une bibliothécaire, une étude de portée (Arksey et O’Malley, 2005) a été réalisée dans 15 banques de données de domaines variés (ex : gérontologie, administration) à l’aide de 14 mots-clés (ex : older workers, job retention). Tous les écrits en français ou en anglais portant sur des travailleurs âgés de 45 ans et plus ont été retenus. Ils étaient exclus s’ils portaient sur un changement d’emploi plutôt que la retraite. Les écrits pertinents ont ensuite fait l’objet d’une analyse thématique. Résultats préliminaires. 64 des 468 documents identifiés au départ ont été retenus. À ce jour, 58 ont été traités. La majorité de ces documents sont des articles théoriques (62,1%) publiés aux États-Unis (56,9%) et portant sur les travailleurs âgés en santé (50,0%). Les documents s’intéressaient aux facteurs culturels (51,7%), physiques (17,2%), institutionnels (84,5%) et sociaux (34,4%) qui agissent sur le maintien en emploi. Parmi les facteurs plus signifiants, l’absence de discrimination liée à l’âge (Culturel), les adaptations de l’environnement de travail à leurs besoins (Physique), le support perçu (Social) ainsi que la flexibilité de leur horaire (Institutionnel) favorisent le maintien en emploi des travailleurs âgés. Conclusion. Les résultats de cette étude pourront orienter les décideurs afin d’élaborer des stratégies destinées à garder à l’emploi des travailleurs expérimentés.

Formation des mémoires et saturation de l'apprentissage


Lauranne Dallaire-Jean1
1Faculté des Sciences de l'Activité Physique, Département de kinanthropologie, Université de Sherbrooke

L’apprentissage prend rarement place indépendamment des expériences antérieures. En réalité, les réponses corticales en réponse à une perturbation environnementale dépendent de l’historique d’activités cérébrales. Jusqu’à présent, la littérature suggère que l’historique d’apprentissage sature la capacité de plasticité cérébrale, ce qui altèrerait les capacités subséquentes de rétention. L’objectif du présent travail consiste à tester l’hypothèse selon laquelle une session d’apprentissage initiale saturerait les capacités subséquentes de rétention.

 

Pour ce faire, des participants (n = 60) ont pris part à 2 séances distinctes dans lesquelles ceux-ci ont dû apprendre deux fois la même tâche motrice. Afin de déterminer si cet effet de saturation dépend de la passation du temps, l’intervalle de temps entre les 2 séances a été manipulé pour être d’une durée de 2min (n = 20), 1h (n = 20) ou 24h (n = 20). Les résultats ont révélé que lorsque les deux sessions d’apprentissage sont séparées par un intervalle de 2min, mais pas avec 1h ou 24h, la rétention de la deuxième session fût altérée par rapport à la première. Ceci suggère qu’un intervalle de 2min entre 2 sessions d’apprentissage saturerait les capacités subséquentes de rétention. 

 

En conclusion, les résultats suggèrent que les capacités de rétention du cerveau peuvent être altérées par les apprentissages antérieurs. Un intervalle de plus de 15 minutes entre 2 séances d'apprentissage serait nécessaire pour rétablir les capacités de rétention.

Impact de pesticides agricole sur le transcriptome de cellules du cancer du sein


Nadia Côté1, Luc Gaudreau1
1Université de Sherbrooke

Contexte : Les pesticides sont largement utilisés de nos jours et l’utilisation au Québec représente des ventes totales de 4 millions de kilogrammes. Plusieurs de ces produits sont suspectés pour avoir des effets très néfastes sur la santé, et malheureusement très peu d’études démontrent comment ils pourraient perturber les cellules humaines. Une des réponses cellulaires face à certains pesticides est l’activation de la voie du récepteur de la dioxine (AhR) qui a pour but de détoxifier les cellules. Cependant nous ignorons largement comment d’autres voies cellulaires pourraient être dérégulées par ces produits xénobiotiques. La présente étude vise une meilleure compréhension de ces effets par des analyses approfondies de transcriptomique.

Méthodes : Quatre pesticides ont été choisis pour notre étude, soit le chlorpyrifos, le carbaryl, le thiabendazole et le linuron. Des cellules issues d’un cancer de la glande mammaire (MCF-7) ont été traitées pendant 24h avec chacun des pesticides. Une analyse transcriptomique de type mRNA-Seq (séquençage Illumina paired-end) a été réalisée suite à ces traitements. Une analyse bio-informatique a été performée afin d’identifier les gènes activés et réprimés face aux différents traitements.

Résultats : Plusieurs gènes fortement induits ou réprimés ont été identifiés pour chacun des pesticides. En effet, l’expression de 12 gènes semble être affectée par les traitements. De façon très intéressante, ces gènes sont impliqués soit dans le processus métabolique des xénobiotiques, la réponse à une substance toxique et dans la régulation positive de l’apoptose. Parmi ces 12 gènes, HMOX1 est une hème oxygénase qui a un bon potentiel thérapeutique. C’est pourquoi l’implication de ce gène sera étudiée plus en profondeur.

Conclusion : Pour certains gènes, la réponse cellulaire semble être spécifique aux pesticides, mais peut aussi perturber un ensemble de gènes communs. Dans le but d’investiguer l’effet des pesticides sur la cellule, les gènes surexprimés seront premièrement étudiés.

Impact des protéines virales oncogènes sur l’épissage alternatif des transcrits cellulaires


Carole-Anne Martineau1, Simon Boudreault1, Carolin Brand1, Martin Bisaillon1
1Université de Sherbrooke

Les virus modifient une multitude de processus dans les cellules qu’ils infectent dont l’épissage alternatif. L’épissage alternatif est une modification post-transcriptionnelle de l’ARN qui permet la production de plusieurs protéines à partir d’un seul gène en gardant différentes parties de la séquence dans l’ARN mature. La modification de l’épissage alternatif est aussi une caractéristique des cellules cancéreuses dans lesquelles certains gènes sont épissés de façons différentes afin de promouvoir la carcinogénèse. De plus, sept virus sont connus pour leurs activités oncogènes chez les humains comme le virus du papillome humain (VPH) et le virus Epstein-Barr. Ces observations nous ont menés à étudier l’impact des protéines virales oncogènes sur l’épissage alternatif des transcrits cellulaires dans le processus de carcinogenèse virale. Des lignées stables de cellules HEK 293 exprimant individuellement une douzaine de protéines virales des sept virus oncogènes seront générées grâce à des lentivirus. L’insertion des gènes d’intérêts dans le plasmide pLIX_403 en aval d’un promoteur TRE a été réalisé en effectuant un clonage Gateway. Dans ce contexte, les protéines d’intérêts seront exprimées lors de l’ajout de doxycycline. Un séquençage d’ARN sera réalisé sur ces lignées cellulaires afin d’investiguer la modification d’épissage alternatif dans leurs transcrits. Comme preuve de concept, une immunofluorescence a été effectuée sur les cellules HEK 293T transfectées de façon transitoire avec la protéine E7 du VPH et montre sa localisation dans le noyau des cellules ce qui est favorable à la modification de l’épissage alternatif.

In contrast to PDBu, Bryostatin 1, a PKC activator, does not trigger sustained contracture in Oxytocin stimulated human myometrium.


Olivier Giard1,2,3, Daniela Villegas1,2,3, Éric Rousseau1,2,3,4
1Département d'Obstétrique-Gynécologie 2FMSS 3Université de Sherbrooke 4CR-CHUS

Introduction: A recent study demonstrates that a protein kinase C (PKC) activator, Phorbol 12,13-dibutyrate (PDBu), causes an inhibition of the phasic contractions, followed by a sustained contracture of the human myometrium, in vitro. Such myometrial contractures could help to limit postpartum hemorrhages. However, since this molecule is carcinogenic, it cannot be used in human beings. Thus, Bryostatin 1, a molecule already used in humans (Nelson et al. 2017) and described as a PKC activator, has been assessed in this work. Moreover, we have assessed the putative role of the Rho-kinase pathway in the presence of Y-27632, a selective Rho-kinase inhibitor.

Objectives:

  1. To demonstrate the effect of Bryostatin 1 on the contractile activity of human myometrial tissue.
  2. To quantify the effects of Bryostatin 1 and PDBu on contractile responses.
  3. To test the effect of Y-27632 on the tonic response triggered by PDBu.

Results:  Bryostatin 1 does not affect the frequency, nor the amplitude of the oxytocin-induced contractions. Hence, 100 and 300 nM Bryostatin 1 do not trigger sustained contracture of myometrial tissues. This result is at stake with the consistent effects of 1 µM PDBu.  To rule out the putative effect of PDBu on Rho Kinase, 1 µM Y-27632 was used prior to the phorbol ester compound. A 30 min incubation of the tissues with Y-27632 does not prevent the tonic effect of PDBu.

Conclusion: PDBu was shown to trigger sustained contractures as already demonstrated by Massenavette et al. AJOG 2017.  While Bryostatin 1, a well-known PKC activator, did not trigger tonic tension, addition of Y-27632 (a potent Rho-kinase inhibitor) did not modify the response to PDBu. Consequently, the tonic response triggered by PDBu appears to rely on a mechanism not yet identified in myometrial cells, but likely related to PKC activation.

Influencer l'inclusion des enfants présentant un TSA dans la communauté : interaction entre pairs et réponses en contexte - Point de vue des enfants TSA et de leurs pairs neurotypiques


Marie-Joëlle Vézina1, Laurence Deslauriers1, Élodie Hérault2, Mélanie Couture1,2, Sandra Hodgetts3
1École de réadaptation, Faculté de médecine et sciences de la santé, Université de Sherbrooke 2Laboratoire Grand-R 3University of Alberta

Introduction : Le trouble du spectre de l’autisme (TSA) est un trouble neurodéveloppemental affectant principalement les sphères de la communication et des compétences sociales. Ce faisant, ces enfants ont un risque plus élevé d’être laissé de côté et intimidés par leurs pairs. Ils participent aussi beaucoup moins aux programmes communautaires.

Objectifs :

L’objectif principal de cette étude est d’évaluer l’impact de la divulgation préventive sur l’inclusion et l’engagement des enfants TSA dans les camps de jour.

Méthode :

Cette étude utilise un devis mixte où les données seront recueillies sous forme de questionnaire, de prise de vidéo et d’entrevues auprès d’animateurs et accompagnateurs, d’enfants TSA et de pairs. Au total, cinq enfants TSA ont consenti à l’étude; quatre dans le groupe divulgation et un dans le groupe non-divulgation. Seuls les enfants du groupe de divulgation, leurs intervenants/animateurs et pairs se sont vus proposer l’entrevue. Ces entrevues seront analysées à l’aide du logiciel Nvivo par l’équipe de l’Université d’Alberta.

Résultats :

Une analyse sommaire des entrevues, allant être analysées plus en profondeur par l’équipe de l’Université d’Alberta, montre que les enfants TSA sont tous satisfaits de la méthode de divulgation utilisée et ils ont majoritairement noté que les comportements de leurs pairs n’ont pas changé. Les pairs ont aussi mentionné être satisfaits de la méthode de divulgation mais note, quant à eux, un changement dans leur comportement vis-à-vis des enfants TSA suite à la divulgation. 

Conclusion :

Bien que ce volet puisse laisser supposer un effet bénéfique de la divulgation, ces résultats sont limités par la faible taille de l’échantillon, par les difficultés de recrutement ayant retardé la divulgation et par la répartition des participants dans les groupes divulgation/non-divulgation. Ainsi, la poursuite des autres volets de l’étude ou des recherches futures à but similaire seront nécessaires pour confirmer l'existence du lien.

 

 

 

Influencer l’inclusion des enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) : le point de vue des encadrants sur la divulgation préventive dans les camps de jour


Laurence Deslauriers1, Marie-Joëlle Vézina1, Élodie Hérault1,2, Sandy Hodgetts3, Mélanie Couture1,2
1Université de Sherbrooke 2Centre de recherche du centre hospitalier du centre universitaire de Sherbrooke 3Université de l'Alberta

Introduction :

Le trouble du spectre de l’autisme (TSA) est un trouble neurodéveloppemental caractérisé par une altération de la communication et des interactions sociales, la présence de comportements répétitifs ou stéréotypés ainsi que des intérêts restreints. Les enfants présentant un TSA participent à moins de programmes communautaires que les enfants neurotypiques. Lorsqu’ils y participent, ceux-ci sont plus à risque d’exclusion sociale et d’intimidation par leurs pairs.

Objectif :

Étudier la perspective des encadrants (animateurs et accompagnateurs) des camps de jour concernant la divulgation préventive.

Méthode :

Cette étude utilise un devis mixte convergent où les données seront recueillies sous forme de questionnaire rempli par les parents, de prise de vidéo et d’entrevues semi-dirigées auprès des intervenants/animateurs, enfants TSA et leurs pairs. Au total, 5 enfants TSA ont consenti à l’étude; quatre étant dans le groupe divulgation et un dans le groupe non-divulgation. Il y a 8 entrevues effectués avec les animateurs des camps de jours.

Résultats :

Après une analyse sommaire, les résultats allant être analysés plus en profondeur par l’équipe de l’Université d’Alberta, montre que les animateurs des camps de jour mentionnent que la divulgation préventive a permis une meilleure compréhension du comportement de l’enfant TSA par les pairs. De plus, la majorité des animateurs ont aussi appréciés la manière dont le diagnostic a été formulé.

Conclusion :

Bien que ce volet puisse laisser supposer un effet bénéfique de la divulgation, ces résultats sont limités à cause de la taille de l’échantillon faible et les difficultés de recrutement auprès des camps de jours et des parents. Ainsi, la poursuite des autres volets de l’étude ou encore une recherche future avec un but similaire seront nécessaires afin de confirmer la présence de ce lien.

 

Inhibition de PACE4-altCT par ARN interférents dans le cancer de la prostate


Anabelle Ethier1, Anthony Dame1, Roxane Desjardins1,2, Robert Day1,2
1Médecine et sciences de la santé, Biochimie, Université de Sherbrooke 2IPS - Université de Sherbrooke

Le cancer de la prostate est le cancer le plus diagnostiqué chez les Canadiens et est troisième au niveau de la mortalité. Il est principalement pris en charge durant les premiers stades de la maladie, où les thérapies classiques, i.e. la prostatectomie radicale et la radiothérapie, ont un haut taux d’efficacité. Pour les cas de stade avancé, l’hormonothérapie est principalement utilisée. Néanmoins, celle-ci engendre souvent une résistance aux androgènes, ce qui permet au cancer de se développer vers un stade de résistance à la castration. À ce stade, peu d’agents ciblés sont disponibles. Récemment, le laboratoire a identifié la PACE4, une proprotéine convertase, comme potentielle cible thérapeutique. Cette dernière se retrouve surexprimée dans les tumeurs de prostate et est impliquée dans la progression tumorale. L’étude de cette protéine a ensuite révélé la présence d’une isoforme, la PACE4-altCT, qui serait à l’origine de cette surexpression et de cette croissance tumorale. L'hypothèse est donc, qu'une baisse d’expression de cette isoforme permettrait potentiellement de diminuer, voir stopper, la croissance tumorale.

 

Le but de ce projet est donc de développer une nouvelle thérapie contre PACE4-altCT et d'étudier les effets sur la progression tumorale dans le cancer de la prostate. Comme cette isoforme est obtenue par épissage alternatif, le développement d'inhibiteurs sélectifs est plus complexe vu la structure quasi-identique des deux isoformes. C'est pourquoi l'utilisation d'un système délivrant des « small interfering RNA, (siRNA) » a été favorisée. Ce système permet d'inhiber spécifiquement l'ARNm de PACE-altCT dans les cellules tumorales prostatiques. 

 

Le criblage in vitro de différents duplexes a permis de sélectionner les plus puissants inhibiteurs de l'expression et les plus sélectifs envers PACE4-altCT. Ensuite, l'évaluation de la cytotoxicité a permis d'éliminer les plus toxiques de notre sélection, puis la capacité à diminuer la croissance cellulaire a été montrée par test MTT.

 

La délétion de la protéine tyrosine-phosphatase SHP-1 au niveau des podocytes prévient le développement de la néphropathie diabétique


Jérémy Lamoureux1, Farah Lizotte2, Andréanne Guay2, Pedro Geraldes1
1Université de Sherbrooke 2Université de Sherbrooke

    L’hyperglycémie est un facteur de risque important dans le développement de la néphropathie diabétique (ND). Les podocytes, cellules épithéliales du glomérule, sont essentiels à la filtration glomérulaire et leur apoptose est un évènement précoce à la ND. Notre laboratoire a publié que SHP-1 est augmentée dans les podocytes en conditions élevées de glucose, ce qui inhibe la signalisation de l’insuline, essentielle pour la survie des podocytes. Notre hypothèse est que la délétion de SHP-1 dans les podocytes pourrait permettre un rétablissement de la signalisation de l’insuline et prévenir le développement de la ND. Une souris Cre-Lox inductible à la doxycycline (DX) a été utilisée pour démontrer l’impact d’une délétion de SHP-1 spécifiquement dans les podocytes à 4 et  20 semaines d’âge. 

 

    Concrètement, différents marqueurs de la ND sont bel et bien significativement augmentés chez les souris diabétiques (DM) comparativement aux souris non-diabétiques (NDM). Chez les souris DM ayant reçues de la doxycycline (DX4 et DX20), on observe un rétablissement de ces marqueurs. Ceci a été observé pour le DFG, l’albuminurie, l’expansion du mésangium, l’hypertrophie, l’expression de collagène IV, l’épaississement de la membrane basale et l’effacement des podocytes. 

 

    Également, une injection d’insuline avant l’euthanasie a permis de montrer que les souris DM présentent une inhibition de la signalisation à l’insuline qu’on observe notamment grâce à la phosphorylation de la protéine Akt (p-Akt), ce qui n’est pas le cas chez les souris DX4 et DX20. La délétion de SHP-1 permet donc une signalisation de l’insuline même en condition de diabète.

 

    Somme toute, nos résultats attestent que la délétion de SHP-1 à 4 semaines d’âge empêche la progression de la néphropathie diabétique chez les souris diabétiques et même que sa délétion à 20 semaines d’âge, après l’apparition de la ND, permet de renverser la pathologie rénale en permettant une meilleure fonctionnalité des podocytes.

La protéine tyrosine phosphatase SHP-2 : une nouvelle cible potentielle dans les cancers BRAF-dépendants ?


Vouilloz A1, Gagné-Sansfaçon J1, Geha S1, Rivard N1
1Université de Sherbrooke

Le cancer colorectal (CRC) est l’un des plus fréquents et des plus meurtriers dans le monde. Le cancer de type festonné, représentant jusqu’à 30% de tous les CRC diagnostiqués au Canada, suit une voie alternative indépendante des mutations classiques d’APC au cours de laquelle les polypes festonnés remplacent les adénomes traditionnels précurseurs du CRC. Cette voie implique plutôt des mutations précoces de l’oncogène BRAF, menant à une activation aberrante de la voie ERK/MAPK, ainsi qu’une méthylation des îlots CpG. SHP-2 est une tyrosine phosphatase nécessaire à l’activation de la voie MAPK par les facteurs de croissance. Des mutations oncogéniques de cette phosphatase ont été répertoriées dans différents cancers, dont le CRC. Cependant, la fonction oncogénique supposée du mutant SHP-2 dans l’intestin n’est pas encore connue. Dans cette étude, nous avons analysé l’implication de SHP-2 dans le développement des lésions festonnées. Pour ce faire, nous avons généré une souris exprimant la forme oncogénique SHP-2E76Kdans les cellules épithéliales intestinales (CEI). Comme les souris qui expriment une forme oncogénique de BRAF (BrafV600E), celles exprimant une mutation SHP-2E76K dans les CEI développent des polypes intestinaux festonnés et hyperprolifératifs avec l’âge.De manière intéressante, l’inhibition pharmacologique de SHP-2 dans des organoïdes intestinaux dérivés de souris BrafIEC-V600Eentraine une réduction marquée de leur croissance et de leur prolifération.In cellulo,nous avons démontré que l’inhibition de SHP-2 restreint l’activité d’ERK1/2 et limite la transformation des CEI induite par l’oncogène BRAF. Ainsi, nos travaux ont démontré que l’activation de SHP-2 est suffisante pour induire le développement de lésions festonnées et qu’elle pourrait représenter une nouvelle cible thérapeutique pour traiter les tumeurs colorectales mutées sur BRAF, connues pour être fortement résistantes aux traitements chimiothérapiques conventionnels. 

La régulation différentielle de la stabilité des isoformes de HNF4alpha par l’ubiquitine ligase UBR5


Laurie Lavergne1, Dominique Lévesque1, Élie Lambert1, François Boudreau1, François-Michel Boisvert1
1Département d’immunologie et de biologie cellulaire, Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Université de Sherbrooke

Le facteur nucléaire d’hépatocytes 4 α (HNF4α) est un facteur de transcription impliqué dans le développement de différents tissus du système gastro-intestinal. La dérégulation de HNF4α est responsable de la pathogenèse de certains cancers, comme celui du côlon et du pancréas. Il existe 12 isoformes de HNF4α produites à partir de deux promoteurs associés au même gène ainsi que par épissage alternatif. Ces isoformes sont retrouvées en différentes quantités dans la cellule au niveau protéique et des expériences suggéraient une interaction entre HNF4α et UBR5, une E3 ubiquitine ligase. L’objectif était de démontrer qu’UBR5 interagit avec les isoformes d’HNF4α pour entraîner leur dégradation par le protéasome. Des cellules HCT116 inductibles à la doxycycline pour surexprimer les différentes isoformes d’HNF4α ont été utilisées. Suite au traitement avec l’inhibiteur du protéasome MG132, le niveau d’expression de HNF4α augmentait, suggérant une régulation par le système ubiquitine-protéasome.  Des co-immunoprécipitations d’HNF4α et d’UBR5 ont été réalisées. Des cellules ont été transfectées avec un plasmide exprimant UBR5 alors que d’autres cellules ont été infectées par des virus exprimant un shARN contre UBR5. Nous avons confirmé une interaction de HNF4α avec UBR5 par des expériences de co-immunoprécipitations. Lorsque les cellules surexprimaient UBR5, il en résultait une diminution d’HNF4α et nous observions une augmentation d’HNF4α quand l’expression d’UBR5 était diminuée par un shARN. Ces résultats confirment que le protéasome est responsable de la dégradation des isoformes d’HNF4α et qu’il y a bien une interaction entre HNF4α et UBR5. De plus, comme le niveau de dégradation d’HNF4α est changé lorsque l’expression d’UBR5 est modifiée, cela suggère qu’UBR5 a un rôle à jouer dans la régulation de la stabilité des isoformes d’HNF4α. Ce rôle est probablement d’ubiquitiner les isoformes d’HNF4α pour entraîner leur dégradation par le protéasome.

Le chant choral : une approche novatrice dans la gestion de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)


Jonathan Landry1, Louise Drouin2, Pamela Tanguay1, Guillaume Léonard1,2, Nicole Marquis1
1École de réadaptation - FMSS, Université de Sherbrooke 2Centre de recherche sur le vieillissement (CdRV) - CIUSSS-de-l'Estrie-CHUS

Introduction La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) se caractérise notamment par la dyspnée et les exacerbations. Cette condition est connue pour avoir des répercussions sur la qualité de vie, la participation sociale et les activités de la vie quotidienne. Alors que la réadaptation pulmonaire (RP) est démontrée efficace via ses différentes modalités de traitements, le chant choral comporte des exercices semblables à la RP et pourrait améliorer participation sociale et les capacités cognitives. Méthode  Les outils de mesures qui ont été utilisés dans le cadre de ce projet sont entre autres le 6MWT (capacité fonctionnelle), le CAT et le SOC-13 (Qualité de vie). De plus, le VEMS et le VEMS6 ont été retenus parmi les paramètres de spirométrie pour évaluer la fonction pulmonaire. Résultats Le groupe de chant choral semble présenter peu de changement dans la capacité fonctionnelle (6MWT), puis une fonction pulmonaire maintenue en comparaison à une diminution significative dans le groupe RP (VEMS et VEMS6). Concernant la qualité de vie, les deux groupes ne semblent pas montrer de changement (CAT). Finalement, le groupe de chant choral montre une diminution de la dyspnée et une amélioration fonctionnelle (CRM) : un changement qui se maintient dans le temps et qui est statistiquement significatif. Conclusion  Le chant choral est une activité facilement applicable à grande échelle dans la population : elle est ludique, peu coûteuse, sociale et peut être facilement être pratiqué dans les établissements de santé et de services sociaux du Québec. Dans le cadre d’une approche centrée vers le patient, la diminution des symptômes de dyspnée pourrait justifier une étude de plus grande envergure pour évaluer l’effet du chant choral sur la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Le rôle de l’ADN recombinase RAD52 dans le maintien de la stabilité du génome mitochondrial


François Valiquette2, Alexandre Maréchal1
1Université de Sherbrooke 2Université de Sherbrooke

Les mitochondries sont des organelles essentielles au bon fonctionnement des cellules eucaryotes qui possèdent leur propre ADN (mtADN). Maintenir la stabilité de ce génome est essentiel à la prolifération et à la viabilité cellulaire comme en témoignent les nombreuses pathologies liées aux mutations du mtADN tel que le "Progressive external ophthalmoplegia". Des recherches récentes ont démontré que les mitochondries humaines ont adopté plusieurs gardiens du génome nucléaire pour la réplication et la réparation de leur génome. Malgré cela, la compréhension des mécanismes moléculaires responsables de la protection du génome mitochondrial demeure limitée. Nos analyses protéomiques ont montré que la recombinase RAD52 humaine interagit avec plusieurs protéines de réparation de l’ADN nucléaire, mais également avec la protéine de liaison à l’ADN simple-brin SSBP1 et l’hélicase TWINKLE, des protéines essentielles pour la réplication et la réparation du génome mitochondrial. Par immunofluorescence et fractionnement biochimique, nous avons démontré que RAD52 est bel et bien partiellement localisé à la mitochondrie dans les cellules humaines. De plus, des tests de formation de colonies réalisés en présence de mt-doxorubicine, un agent créant des bris double-brins dans le mtADN, ont montré que les cellules "knock-out" pour RAD52 ont une sensibilité accrue aux dommages à l’ADN mitochondrial. Ces données préliminaires nous poussent à croire que RAD52 pourrait participer au maintien de la stabilité du génome mitochondrial chez les cellules humaines. Par conséquent, ce projet permettra de caractériser un rôle encore inconnu de RAD52 et ainsi d’améliorer notre compréhension des mécanismes de maintien de la stabilité du génome mitochondrial. Nos investigations pourraient mener à l’élaboration de nouvelles stratégies permettant de sensibiliser l'ADN mitochondrial grâce à des agents génotoxiques ciblés dans le but éventuel de soutenir le développement des traitements de certains types de cancers qui résistent aux traitements de chimiothérapie classiques et dépendent fortement de leurs mitochondries pour proliférer.

Le rôle d’ASCL2 dans le maintien des cellules souches de l’œsophage


Maude Hamilton1,2,3, Dominique Jean1,2,3, Véronique Giroux1,2,3
1Département d'anatomie et biologie cellulaire 2Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé 3Université de Sherbrooke

Contexte : La première population de cellules souches de l’épithélium œsophagien a récemment été identifiée à l’aide du marqueur Kératine 15 (Krt15). Cependant, les mécanismes supportant l’expansion et la fonction de ces cellules demeurent peu connus. Par séquençage d’ARN, nous avons démontré que l’expression du facteur de transcription ASCL2 est fortement augmentée dans les cellules Krt15+ en comparaison avec les cellules Krt15-. ASCL2 est un gène cible de la voie Wnt/β-caténine, une voie cruciale à la prolifération cellulaire et au maintien des cellules souches dans d’autres épithéliums. Le but ultime de mon projet de recherche est de déterminer le rôle d’ASCL2 dans le maintien des cellules souches de l’œsophage et d’identifier ses partenaires de liaison. Dans le cadre de mon projet de stage, mes objectifs étaient (1) d’établir des lignées cellulaires d’œsophage déficientes pour ASCL2, (2) d’optimiser l’utilisation des anticorps dirigés contre ASCL2 et (3) de déterminer les partenaires de liaison d’ASCL2. Méthodes : (1) La méthode de CRISPR/Cas9 a été utilisée pour invalider ASCL2 dans des lignées cellulaires et des organoïdes d’œsophage de souris. (2) Trois anticorps dirigés contre ASCL2 ont été testés  en immunohistochimie (IHC). (3) Des immunoprécipitations d’ASCL2 ont été réalisées sur des cellules d’œsophage. Du clonage pour assemblage de Gibson a été réalisé. Résultats : (1) La baisse d’expression d’ASCL2 a été confirmée par immunofluorescence dans les cellules et les organoïdes invalidées pour ASCL2. (2) J’ai démontré que l’anticorps dirigé contre ASCL2 (Abcam #107046) est plus efficace que les autres (R&D #AF6539 et Millipore #MAB4418) en IHC. (3) ASCL2 a été immunoprécipité et j’ai vérifié sa liaison avec quatre partenaires potentiels (TCF4, SOX2, p63 et β-caténine). Conclusion : ASCL2 est exprimé dans l’œsophage de souris et peut être invalidé dans des lignées cellulaires et des organoïdes.

Le système apelinergique rétablit la fonction angiogénique et la signalisation des cellules musculaires lisses en condition hyperglycémique et hypoxique.


Stéphanie Robillard1,4, Éric Marsault3,4, Mannix Auger-Messier2,4, Pedro Geraldes1,4, Tristan Brazeau1,4
1Service d'endocrinologie 2Service de cardiologie 3Département de pharmacologie et physiologie 4Université de Sherbrooke

Introduction: La maladie des artères périphériques est une complication vasculaire du diabète causée par une altération des processus angiogéniques. Il est établit que le système apelinergique améliore la fonction cardiaque suite à une condition ischémique par une augmentation des processus angiogéniques. Des résultats préliminaires démontrent une revascularisation supérieure suite à une ischémie chez des souris diabétiques recevant un traitement à l’apeline comparativement aux souris diabétiques sans traitement.

L’objectif de notre étude est d’évaluer les effets d’un traitement à l’apeline et l’ELABELA sur la fonction angiogénique et la signalisation des cellules musculaires lisses (CML).

Méthodes Des cultures primaires bovines de CML ont été exposées à des concentrations normales (5.6 mM; NG) ou élevées de glucose (25 mM; HG) durant 48h ainsi qu’en condition hypoxique (1% d’O2) pour les dernières 16h. Les cellules ont été stimulées ou non avec l’apeline ou l’ELABELA afin d’en observer les effets. L’expression de facteurs proangiogéniques a été évaluée par immunobuvardage et qPCR. Également, des essais de prolifération et de migration cellulaire ont été réalisés afin d’étudier l’effet de l’apeline et l’ELABELA sur la fonction cellulaire en condition d’hyperglycémie et d’hypoxie.

Résultats Les résultats préliminaires ont permis de déterminer qu’une stimulation de 200 nM d’apeline ou d’ELABELA active les voies de signalisation de Akt et de ERK dans les CML. De plus, une augmentation de la prolifération et de la migration cellulaire a été observée suite à un traitement de 200 nM d’apeline ou de 500 nM d’ELABELA. Il a aussi été observé que la stimulation à l’ELABELA prévient la diminution de la migration et de la prolifération des CML induites par l’hyperglycémie.

Conclusion Nous pensons qu'une stimulation du système apelinergique améliorerait la reperfusion sanguine chez les souris diabétiques en stimulant les voies proangiogéniques, la prolifération et la migration des cellules musculaires lisses.

L’enzyme MDE1 de S. cerevisiae accompli le même travail au niveau de la troisième étape du cycle du MTA que les deux protéines, Mde1 et mMta3, chez S. pombe


Marc-Olivier Larivière1, Ariane Brault2, Simon Labbe1
1Université de Sherbrooke 2Université de Sherbrooke

Le cycle du 5'-S-methyl-5'-thioadenosine (MTA), ou voie de récupération de la méthionine, est un cycle biochimique, servant à éliminer le MTA des cellules. Il se constitue de six étapes enzymatiques menant ultimement à la formation de méthionine. Le MTA est un métabolite résiduel de la synthèse des polyamines pouvant être toxique à haute concentration dans les cellules. La troisième étape de cette voie est catalysée, chez Schizosaccharomyces pombe, par 2 protéines, MdeI et Mta3, tandis que chez Saccharomyces cerevisiae cette même étape est assurée par une seule enzyme, soit Mde1(s.c.). Ainsi, nous nous somme demandé si l’enzyme unique de S. cerevisiae était capable d’assurer le passage du 5’-methylthiribulose-1P en 2,3-dioxomethiopentane-1P, soit le même travail que les deux protéines chez S. pombe . Pour ce faire, nous avons utilisé une souche de S. pombe étant dépourvu du gène codant pour la protéine Met6, donc dont la voie primaire de synthèse de méthionine est coupée. Ainsi,  nous avons remplacé dans cette souche les gènes codant pour les protéines Mta3 et Mde1 de S. pombe par MDE1 de S. cerevisiae.

L’évaluation de progrès : Une étude de portée sur un examen écrit


Vincent Dion1, Debra Pugh2, Ilona Bartman2, Claire Touchie2, Christina St-Onge1
1Université de Sherbrooke 2Le conseil médical du Canada

Contexte/But: L’évaluation de progrès (PT) réfère à un type d’évaluation de plus en plus populaire où un examen exhaustif des connaissances est administré de manière longitudinale. Cette étude de portée a pour objectif de documenter les barrières, les facilitateurs et les résultats potentiels de l’implantation de ce type d’examen écrit dans un contexte d’études supérieures.

 

Méthode: La méthodologie d’Arksey et O’Malley a été utilisée pour identifier et résumer la littérature en lien avec le PT. Six bases de données ont été scrutées. Les articles relatifs à cette forme d’examen écrit en contexte d’éducation ont été inclus. La sélection des articles a été effectuée par deux membres de l’équipe (accord interjuge de 90%) avant de poursuivre avec l’extraction des données. Des statistiques descriptives et une analyse thématique ont été effectuées.

 

Résultats: La recherche initiale a rapporté 338 articles; au total 98 articles ont fait l’objet d’extractions. La majorité des PT présente des questions à choix de réponse dans un examen assez long (M = 179 items pendant 190 minutes). Cinq thèmes majeurs ont été identifiés avec l’analyse thématique : acceptabilité (p. ex., la satisfaction en lien avec la rétroaction), facilitateurs (p. ex., collaboration), barrières (p. ex., forte demande de ressources), preuves de validité (p. ex., preuves psychométriques), et impacts (p. ex., effets sur l’apprentissage).

 

Discussion: L’évaluation de progrès semble avoir un impact positif sur l’apprentissage et des preuves de validité significatives supportent son utilisation. Même si son utilisation demande beaucoup de ressources et de temps, des stratégies telle la collaboration avec d’autres institutions pourraient faciliter son implantation.

Medication transitional care in older adults at risk of medication problems - a study in Québec, Canada


Benjamin Piché1, Benoît Cossette4,5, Geneviève Ricard4,5, Rolande Poirier5, Mylaine Breton4,6, Marie-France Langlois4,5, Caroline Sirois7,8,9, claudie Rodrigue5, Louise Mallet2,3
1Faculty of Sciences (student), Université de Sherbrooke, Sherbrooke, QC, Canada 2Faculty of Pharmacy, Université de Montréal, Montréal, QC, Canada 3Department of Pharmacy, McGill University Health Centre, Montréal, QC, Canada 4Faculty of Medicine and Health Sciences, Université de Sherbrooke, Sherbrooke, QC, Canada 5Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, Sherbrooke, QC, Canada 6Centre de recherche Charles-Le Moyne – Saguenay–Lac-Saint-Jean sur les innovations en santé, Longueuil, Qc, Canada 7Département de médecine sociale et préventive, Université Laval, Quebec City, QC, Canada 8Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec, Quebec City, QC, Canada 9Institut national de santé publique du Québec, Quebec City, Québec, Canada

In chronically ill older adults, transitional care interventions have been shown to reduce mortality, readmissions, and emergency room visits at 3, 6, 12 and 18 months post-discharge.1

 

The Pharm2Pharm study, conducted in the US, showed that a medication transitional care intervention reduced drug-related admissions by 36% and resulted in a 2.6:1 return on investment from prevented hospitalisations costs.2

 

The study’s primary objective was the evaluation of the implementation of a pharmacist-led medication translational care intervention for older adults at risk of medication problems.

Mise au point d'un banc de test optique afin de caractériser des photodiodes avalanches utilisés dans les scanneurs TEP


Antonin Messing1
1Université de Sherbrooke

Introduction : L’objectif de ce projet est de mettre au point un banc de test optique afin de caractériser les performances des photodiodes avalanches utilisées dans les scanneurs TEP pour l’imagerie médicale. Ce banc de test permet d’effectuer les mêmes tests normalement effectués avec des sources radioactives.

Méthodologie : Une diode électroluminescente (DEL) est utilisée afin de reproduire le comportement des scintillateurs (cristaux servant à arrêter les particules de hautes énergies). Pour ce faire, il est nécessaire de pulser la DEL à l’aide d’un générateur de fonction arbitraire. À l’aide de ce dernier, il est possible d’envoyer une impulsion électrique pulsée d’une forme arbitraire à la DEL afin de générer un signal lumineux similaire à celui généré par les scintillateurs. Différents tests furent effectués afin de déterminer les paramètres optimaux de la DEL et pour s’assurer d’obtenir le même comportement que celui obtenu avec les sources radioactives typiquement utilisées.

Résultats : Des résultats similaires à ceux obtenu avec les sources radioactives furent obtenus, confirmant ainsi la possibilité de caractériser des photodiodes avalanches à l’aide d’une DEL.

Conclusion : La possibilité de caractériser des photodiodes avalanches à l’aide d’une source lumineuse tel qu’une DEL fut démontrée. Toutefois, plus de données devront être collectées afin de s’assurer de la validité de ces propos ainsi que pour établir une corrélation plus précise entre les mesures effectuées avec les différentes sources.  

Modélisation logique du programme québécois d’Accès priorisé aux soins spécialisés et des Centres de répartition des demandes de services – Résultats préliminaires


Camille Lebel2,6, Marie Beauséjour7, Richard Fleet5, Jean-François Clément7, Jean Lacroix2, Mylaine Breton7, Mariève Dupont4, Debbie Feldman2, Sylvain Gobeil4, Véronique Godbout1, Christine Loignon7, Jean-Marc Mac-Thiong6, Marie-Lyne Nault6, Raynald Pineault3, Carine Sauvé2, Cloé Rodrigue2, Martin Sasseville2, Marie-Claude Tremblay5
1Association d'orthopédie du Québec 2Aucune affiliation 3Institut national de la santé publique du Québec 4Ministère de la santé et des services sociaux 5Université Laval 6Université de Montréal 7Université de Sherbrooke

Introduction : Afin de répondre à l’enjeu des temps d’attente en soins spécialisés au Québec, le MSSS a créé les Centres de répartition des demandes de services (CRDS), qui font partie des mécanismes d’Accès priorisé aux soins spécialisés (APSS) visant à assurer à l’usager un accès à l’intérieur du délai requis et à proximité de son domicile. Le programme APSS-CRDS est une intervention novatrice qui n’a pas été l’objet d’une évaluation externe.

 

Objectifs : Co-construire avec les intervenants locaux, le modèle logique du programme APSS-CRDS dans l’une des 4 régions du Québec visées par le projet. 

 

Méthodologie : Des entrevues semi-dirigées avec des informateurs-clés portant sur la structure du CRDS et ses composantes seront soumis à une analyse de contenu. Ces éléments permettront d’élaborer les modèles logiques de l’APSS-CRDS pour chaque région, en comparaison avec le modèle préparé par le MSSS.  

 

Résultats : Les données préliminaires de la région à l’étude suggèrent que le gain d’efficience en termes de diminution de la tâche administrative des médecins de famille proposé par le modèle logique du MSSS n’était pas atteint. Ainsi, des outils informatiques, la consultation à distance et le suivi de dossiers ont été implantés sous l’initiative locale. L’objectif d’uniformité des requêtes n’était également pas atteint. Donc, des mécanismes de vérification de la conformité administrative et clinique des requêtes ont été implantés. L’objectif d’adhésion des médecins spécialistes était difficilement atteint au démarrage.Le leadership des responsables a permis d’augmenter l’offre de service au CRDS. Enfin, l’accès aux services spécialisés a été amélioré.

 

Conclusion : L’élaboration et la validation par les parties prenantes du modèle logique de l’APSS-CRDS dans chaque milieu permettra une meilleure compréhension du modèle APSS-CRDS. À terme, ces travaux conduiront à la formulation de recommandations pour une amélioration du fonctionnement du programme, favorisant la résolution des épisodes de soin.

 

 

 

Mucines; Cause de l’inefficacité des neutrophiles chez les patients atteint de Fibrose Kystique


William Salvail1, André M. Cantin2
1Université Bishop's 2Faculté de Médecine, Département de Pneumologie, Centre Hospitalier de l'Université de Sherbrooke

Introduction : Les molécules oxydatives, tel que le superoxyde (SO), jouent un rôle important dans le procédé de respiration cellulaire, ainsi que dans le sytème immunitaire. Les neutrophiles, contenant l'enzyme transmembranaire NADPH Oxydase (NOX), éliminent les pathogènes en produisant du SO. Chez les patients atteint de Fibrose Kystique (FK), la sécrétion de SO par les neutrophiles est inhibée, expliquant la récurrence et persistance des infections pulmonaire chroniques. Une augmentation de la concentration des mucines pulmonaires est aussi associée à la FK.

 

Objectifs : Déterminer la relation entre la haute concentration de mucines dans les poumons et l'inhabileté des neutrophiles à produire du SO, ainsi qu'explorer la possibilité que les mucines régulent l'activité d'enzymes produisant du SO, tel que NOX et Xanthine Oxydase.

 

Méthodes : Des neutrophiles furent isolés à partir d'échantillons de sang de volontaires. Ces neutrophiles furent activée utilisant du Zymosan opsonisé. L'activité des neutrophiles fût évaluée en mesurant la chemiluminsescence résultant de la réaction entre le Luminol et le SO, mesurée avec un luminomètre Packard. La production de SO fût aussi évaluée en mesurant L'oxydation de Cytochrome C par le SO, en mesurant l'absorbance du milieu à 550 nm (n=6). De l'héparine sodique fût utilisée à la place de mucines, due à son effet sur les neutrophiles similaire à celui des mucines. L'activité des neutrophiles en présence (n=10) et absence (n=10) d'héparine fût comparée.

 

Résultats : Une diminution significative de la production de SO par les neutrophils fût observée en présence de 1, 2, 3, 4 et 5 mg/ml d'héparine (p<0.05). La production de SO par NOX fût réduite de 49.47±5.09%, 74.64±2.24%, 89.56±0.96%, 95.90±0.19% et 98.94±0.10%, respectivement.

 

Conclusion: La présence de mucines en concentration élevée chez les patients souffrant de FK semble être la cause de l'inactivité de NOX dans les neutrophiles. Le mécanisme demeure incertain.

Où en est la littérature en ce qui concerne les classes flexibles en milieu scolaire?


Marie-Kristine Morin1, Mélissa Coallier1, Mélanie Couture1, Audrée Jeanne Beaudoin1, Camille Gauthier-Boudreault1
1Université de Sherbrooke

OÙ EN EST LA LITTÉRATURE EN CE QUI CONCERNE LE CONCEPT DE CLASSES FLEXIBLES EN MILIEU SCOLAIRE ?

 

Introduction Le concept de classe flexible est un concept qui gagne en popularité dans les écoles au Québec. Toutefois, à ce jour, il n’y a pas de consensus quant à la terminologie utilisée pour définir ce concept. Objectifs 1) Proposer une définition de l’aménagement flexible en fonction des évidences actuelles,  ; 2) Documenter les différentes composantes de la classe flexible, 3) Présenter les effets de la classe flexible en milieu scolaire. Méthode Examen de la portée réalisée avec différentes banques de données en utilisant les mots associés au « flexible seating » et au milieu scolaire entre 2009 et 2019. Résultats Une conceptualisation du terme « classe flexible » est présentement en cours. Les différentes composantes de l’aménagement flexible comprennent les ballons d’exercice, les stations debout et d’autres composantes de l’environnement physique. Les résultats montrent que certaines composantes pourraient augmenter le niveau global d’activité physique ainsi qu’améliorer les comportements orientés vers la tâche. Par ailleurs, les élèves et les enseignants semblent avoir une perception positive quant aux bienfaits de ces composantes. Il n’existe pas de consensus concernant leur impact sur le rendement scolaire et les coûts. Discussion Il demeure important d'évaluer les besoins individuels pour déterminer quelle composante utiliser et de quelle façon. La contribution de l’ergothérapeute serait pertinente pour ajuster les composantes de la classe flexible aux besoins de l’élève et expliquer le raisonnement de l’intervention. Conclusion Les classes flexibles semblent une option prometteuse pour augmenter le niveau d’activité physique et améliorer le comportement des élèves en classe, mais de futures recherches sont nécessaires pour mieux définir le concept et évaluer son impact sur l’engagement des élèves en classe.

 

Pre Mélanie Couture, erg., Ph.D.  Chercheure régulière au CRCHUS - Axe mère-Enfant

Outiller les proches aidants de personnes en perte d’autonomie cognitive pour un maintien à domicile actif, valorisant et sécuritaire – perspective des proches aidants


Viviane Breton1, Bernard Chassé2, Nathalie Dame1, Jessica Déry3, Dominique Giroux4, Jordan Mino-Roy1, Véronique Provencher1,5, Clémence Renaud1, Chantal Viscogliosi1,5
1Université de Sherbrooke 2Société Alzheimer des Maskoutains 3Centre Intégré Universitaire de Santé et de Services Sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) 4Université Laval 5Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Introduction : Actuellement, les services offerts aux personnes ainées en perte d’autonomie sont principalement de nature compensatoire et mettent peu en valeur les habiletés préservées des personnes ayant des troubles neurocognitifs majeurs (TNCM). Par ailleurs, les stratégies cognitives mettent à profit les capacités préservées et peuvent contribuer à maintenir l’autonomie.

Objectifs : Ce projet pilote vise à cibler les situations pour lesquelles les proches aidants nécessitent de l’enseignement pour maintenir la réalisation des activités significatives de leur proche, à déterminer les caractéristiques souhaitées pour un programme de formation et à identifier les facilitateurs et les obstacles à son implantation ainsi que les bénéfices de celui-ci.

Méthode : Cette étude repose sur le modèle Knowledge to Action (KTA). Les consultations par entrevue individuelle semi-structurée ont été réalisées auprès de proches aidants (11) et de professionnels du réseau de la santé et d’organisme communautaire (6). Une analyse de contenu thématique a été réalisée. L’expérimentation du programme est en cours. Les participants aux ateliers ainsi que les intervenants seront rencontrés pour recueillir leurs commentaires et suggestions pour bonifier le programme.

Résultats préliminaires : Les résultats qualitatifs obtenus ont permis de développer un programme opérationnalisant l’application des stratégies cognitives aux principaux enjeux ressortis qui concernent principalement la réalisation des habitudes de vie (ex. soins personnels, habillage) et les manifestations comportementales (ex. errance, questions répétitives).

Conclusion : Ce projet-pilote soutiendra le développement d’un projet de plus grande envergure visant à évaluer les effets de ces ateliers et la nécessité d’une adaptation pour les professionnels qui interviennent au soutien à domicile.

PAR COMBINAISON ENTRE LA THÉRAPIE GÉNIQUE ET LE GÉNIE TISSULAIRE : VISONS UN TRAITEMENT PERMANENT DE L’ÉPIDERMOLYSE BULLEUSE DYSTROPHIQUE RÉCESSIVE


Anabelle Demers1,3, Martin Barbier1,3, Angela Dakiw Piaceski1,3, Alex Larose1,3, Danielle Larouche1,3, Manuel Caruso2,3, Lucie Germain1,3
1Centre de recherche en organogénèse expérimentale de l'Université Laval/LOEX (Québec, Canada) et département de chirurgie, Faculté de médecine, Université Laval 2Centre de recherche sur le cancer de l'Université Laval (Québec, Canada), 3Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval (Québec, Canada).

CONTEXTE ET OBJECTIFS : L’épidermolyse bulleuse dystrophique récessive (EBDR) est une maladie génétique caractérisée par des décollements de la peau induits lors de stress mécaniques causant d’importantes infections. L’EBDR est causée par des mutations du gène COL7A1 codant pour le collagène de type VII (Col7) qui forme les fibrilles d’ancrages nécessaires à l’adhérence entre le derme et l’épiderme.  

 

La synthèse de substituts de peau à partir de cellules de patients modifiées génétiquement pour induire l’expression du Col7 et leur greffe subséquente a le potentiel d’offrir un traitement permanent des lésions cutanées des patients EBDR.

 

MÉTHODES : Les cellules d’un patient ont été transduites et utilisées pour produire des substituts de peau. Les taux de transduction ont été déterminés par cytométrie en flux. La production de Col7 à la jonction dermo-épidermique (JDE) avant et après 28 jours de greffe sur souris athymique ont été analysées par immunofluorescence. L’adhésion entre le derme et l’épiderme a été évaluée par des tests de décollement.

 

RÉSULTATS : Jusqu’à 55% des fibroblastes et 75% des kératinocytes ont été transduits. Des équivalents de peau reconstruite ont été fait à partir des cellules transduites. Des kératinocytes transduits positifs à la kératine 19 et situés à la JDE, y ont été observés. Il est estimé à environ 65% le nombre de kératinocytes souches transduits. De plus, une augmentation de la force d’adhérence a été mesurée dans les substituts de peau issus de cellules EBDR transduites comparativement aux non-transduites. Enfin, la présence de Col7 à la jonction dermo-épidermique a été observée par immunofluorescence après une greffe de 28 jours.

 

CONCLUSION : La méthode développée permet d’obtenir des taux élevés de transduction permettant de restaurer l’adhésion de l’épiderme au derme dans les substituts cutanés tout en conservant les cellules souches épidermiques. Il s’agit d’une avancée importante vers le traitement de l’EBDR.

Pharmacocinétique de trois différentes combinaisons de coenzyme Q10 et de transporteurs lipidiques


Sandrine Beaulieu1, Mélanie Plourde1
1Département de pharmacologie et de physiologie, Faculté de Médecine et de Sciences de la Santé, Centre de Recherche sur le Vieillissement, Université de Sherbrooke, Sherbrooke, Québec, Canada.

Introduction : La coenzyme Q10 est une molécule ayant des fonctions physiologiques essentielles. Elle contribue notamment à la synthèse de l’ATP et a un rôle antioxydant. Elle apporte également des bienfaits sur le système cardiovasculaire et neurologique. Cependant, sa synthèse est diminuée avec l’âge et le stress oxydatif. De plus, son absorption par voie orale est limitée, car elle est liposoluble et a un poids moléculaire élevé. Dans l’optique d’améliorer son absorption à l’aide d’un transporteur bénéfique pour la santé, la compagnie Neptune Solutions Bien-Être a développé MaxSiQ10®. Sa formulation combine la coenzyme Q10 ainsi que MaxSimil®, un produit de santé naturel permettant d’augmenter l’absorption des oméga-3. L’huile de poisson riche en oméga-3 sous forme de monoglycérides (MaxSimil) a des propriétés émulsifiantes et agit comme un transporteur lipophile.

Objectif : Le but de cette étude est donc de déterminer l’absorption de la coenzyme Q10 lorsqu’elle est administrée en combinaison avec MaxSimil. Cette combinaison sera comparée avec la coenzyme Q10 seule (en poudre) et la coenzyme Q10 combinée avec de l’huile de riz (huile neutre).

Méthode : 30 participants en bonne santé seront recrutés. L’étude de type chassé-croisé (crossover) sera randomisée et à double insu afin de limiter les biais. Chaque participant recevra les trois formulations de coenzyme Q10 à des doses équivalentes et à au moins une semaine d’intervalle. Onze échantillons sanguins seront prélevés entre 0 et 48h. Les niveaux de coenzyme Q10 seront analysés par UPLC-MS-MS de façon aléatoire.

Retombées anticipées : Puisque la synthèse de cette molécule essentielle est réduite avec l’âge et le stress oxydatif et que son absorption par voie orale est limitée, cette étude contribuera au développement d’un produit de santé naturel qui permettra de faciliter l’absorption de la coenzyme Q10 en plus d’avoir des bienfaits pour la santé.

Qualité de vie subjective: Y a-t-il un instrument à privilégier auprès d'une clientèle ayant des problèmes de dépendance?


Rachèle Labbé1, Mathieu Goyette2, Francine Ferland4,5, Jean-Lawrence Roy4,5, Joël Tremblay3
1UQAM 2Université de Sherbrooke 3UQTR 4CIUSSS-CN 5CISSS-CA

Objectif

Cette recension de littérature scientifique présente les instruments d'évaluation choisi pour mesurer la qualité de vie subjective qui sera intégrée dans le nouvel instrument d'évaluation de la dépendance actuellement en développement au Québec (ÉISD).

 

Introduction

Considérant qu'il y a plusieurs instruments de mesure qui évaluent plusieurs aspects de la qualité de vie et qu'il y a déjà quelques recensions d'instruments qui ont été publiées, la démarche de recension à ciblé les instruments proposés par ces recensions. Linton, Dieppe et Medina-Lara ont publié un article scientifique en 2016 qui fait la recension de 99 instruments de mesure de la qualité de vie en les catégorisant selon leurs différentes sous-échelles (bien-être global, santé mentale, bien-être social, bien-être physique, bien-être spirituel, fonctionnement général et activité).

 

Méthodes

Comme les instruments de mesure nécessaires pour l'ÉISD se concentrent principalement sur la qualité de vie subjective, seules les articles des sous-échelles suivantes on été ciblées: le bien-être social, la santé mentale, le fonctionnement global, le fonctionnement général et activités. Ensuite, chaque article de recherche concernant les instruments de mesure sélectionnés a été révisé et analysé selon leur validité et leur fiabilité pour s'assurer de la pertinence du questionnaire dans le cadre du projet. Les instruments de mesure avec un petit nombre d'items ont aussi été priorisés en raison des la restriction en temps imposée par la durée maximale prévue pour l'évaluation globale ÉISD.

 

Résultats préliminaires

Au final, 60 instruments de mesure on été selectionnés parmi les 99 présentés dans la recension de Linton et al. (2016) et proposés à l'équipe de chercheurs.

 

Conclusion

L'équipe de chercheurs utilisera la recension afin de sélectionner le meilleur instrument de mesure disponible pour évaluer la qualité de vie subjective et cet instrument sera ensuite ajouté à l'ÉISD afin de compléter les évaluations des usagers éprouvant des problèmes de dépendance.

Régulation de l’ARNm zapB par le petit ARN régulateur DicF


Evelyne Ng Kwan Lim1, Karine Prévost1, Eric Massé1
1Université de Sherbrooke

Introduction: Les petits ARN régulateurs bactériens (sRNA) interagissent avec des ARNm cibles et permettent de réguler l’expression de certains gènes suite à un stress. DicF est un sRNA de 53 nucléotides retrouvé chez Escherichia coli. Il est impliqué dans la régulation de la division cellulaire, plus précisément dans la formation et la séparation des chromosomes répliqués dans les cellules filles.

Objectif : Élucider les mécanismes d’interactions entre DicF et zapB, une cible potentielle du sRNA.

Méthodes : Une analyse in silico a été effectué entre l’ARNm zapB et le sRNA DicF afin de déterminer leur interaction. Une banque de souches dérivées d’E. coli a été construite grâce à des fusions traductionnelles de zapB au gène rapporteur lacZ, puis DicF a été surexprimé dans ces souches grâce à un plasmide. L’activité β-galactosidase a été ensuite déterminée et des Northern Blot ont été effectués sur les souches surexprimant le sRNA. De plus, une extension d’amorce a été réalisée afin de déterminer le mécanisme de génération du sRNA DicF.

Résultats : L’analyse in silico a prédit l’ARNm de zapB comme étant une cible potentielle du sRNA DicF. Les essais de β-galactosidase suggèrent que la traduction de ZapB serait activée lorsque DicF est surexprimé et les Northern Blot montrent une stabilisation de l’ARNm. L’extension d’amorce a confirmé que le sRNA est généré par une coupure de la RNaseIII en 3’ de DicF.

Conclusion : Les résultats suggèrent que l’ARNm de zapB serait régulé par DicF en condition de surexpression. Par contre, ces résultats n’ont pas encore été démontrés en condition « wild type ».  De plus, DicF serait généré par un clivage de la RNaseIII et ne contiendrait pas de promoteur.

Rendez-vous 10 ans plus tard - les défis de suivi des enfants recrutés dans une cohorte de grossesse en Estrie


Lindsay St-Cyr1, Amélie Boivin1, Cécile Delance1, Laurie Nicol-Clavet1, Erin Wilkie1, Cassandra Wareham1, Anne-Sandrine Desautels1, Luc Staedelin1, Myriam Flipot1, Virginie Gillet1, Andrea Baccarelli2, Larissa Takser1
1Université de Sherbrooke 2Columbia University

Introduction:

L’étude GESTE, étude Grossesse, enfant en santé et environnement, implique la recherche appliquée pour en faire une étude descriptive longitudinale sur une population pédiatrique. Cette étude a pour but d’évaluer l’effet des contaminants environnementaux et de l’écosystème intestinal (microbiote intestinal) sur le neurodéveloppement des enfants, plus précisément le risque des troubles d’attention et d’hyperactivité chez les enfants. La cohorte comporte de 700 à 800 familles demeurant dans la région de l’Estrie (Québec, Canada) selon les différentes phases de suivi du projet. La quatrième phase consiste au suivi des enfants âgés entre 8 et 10 ans. L’équipe se spécialise dans l’axe de recherche mère-enfant et avait comme objectif de recruter et d’assurer le suivi de 50 familles participants à l’étude durant l’été 2019.

 

Méthode:

Nous étions formés d’une équipe de 8 personnes afin d’assurer le suivi des visites de l’étude GESTE. Le temps moyen d’une visite GESTE prend environ 12h par participant. Les principales tâches se regroupent en 4 différentes catégories : la phase de recrutement; la phase pré-visite; la visite avec le participant (mère et enfant) et la phase post-visite.

 

Résultats préliminaires:

Nous avons dépassé notre objectif estival en effectuant les suivis de 58 participants (16% de plus que l’objectif de départ) avec un taux de présence de 96.7%. Nous avons également augmenté le taux de collecte de la plupart des échantillons biologiques comparativement à la période avant l’été.

 

Conclusion:

Le recrutement et le suivi ont été un succès. Toutefois, plusieurs éléments sont à considérer pour le recrutement d’une étude de ce calibre. Le personnel dédié au recrutement, l’organisation, l’emploi du temps de l’équipe, les réalités propres aux participants et le fait d’interagir avec une clientèle pédiatrique diversifiée sont tous des facteurs qui peuvent influencer le succès du recrutement et du suivi de la phase IV de l’étude GESTE.

Répertoire des valeurs associées à la profession d’ergothérapeute : adaptation transculturelle et validation de contenu auprès d’experts français


Godefroy Naud-Lepage1, Marjorie Désormeaux-Moreau1, Marie-Josée Drolet2
1École de réadaptation, Université de Sherbrooke 2Département d'ergothérapie, Université du Québec à Trois-Rivières

Introduction. Une absence de consensus et une confusion conceptuelle caractérisent les valeurs associées à l’ergothérapie. L’appropriation des valeurs étant un élément clé dans la construction de l’identité professionnelle, un tel constat peut expliquer le flou identitaire observé au sein de la profession.

Objectifs. Comparer la conceptualisation des valeurs ergothérapiques, telles que représentées en France et au Québec. Pour ce faire, procéder à l’adaptation transculturelle du Répertoire québécois des valeurs liées à l’ergothérapie en : a) élaborant un Répertoire français des valeurs liées à l’ergothérapie et en b) procédant à la validation de contenu des définitions associées aux valeurs comprises dans le répertoire.

Méthode. Suivant un devis recherche de développement, le Répertoire québécois des valeurs liées à l’ergothérapie a été soumis à un groupe d’experts français (1er tour: n=8; 2e tour : n=7). Un questionnaire en ligne a été utilisé pour apprécier la clarté et la représentativité des énoncés, de même que l'exhaustivité du répertoire. Les données recueillies ont fait l’objet de calculs d’indice de validité de contenu et d’analyses de contenu. La comparaison des répertoires repose quant à elle sur une analyse de contenu thématique.

Résultats. Le Répertoire français des valeurs liées à l’ergothérapie comprend 41 valeurs suivies de leur définition. Les experts consultés les ont jugées claires et représentatives des réalités auxquelles elles renvoient et le répertoire a été jugé exhaustif. Ultimement, 31 valeurs se sont révélées communes à la représentation française et québécoise, 10 propres à la France et 2 propres au Québec.

Conclusion. Des convergences axiologiques et des divergences culturelles ont été observées entre les représentations française et québécoise de la profession. Le répertoire élaboré nous apparaît comme un outil susceptible de soutenir la construction identitaire des ergothérapeutes ainsi que de valoriser leur spécificité axiologique.

Révision du système de rendez-vous dans des GMF/GMF-U d'un point de vue de patients


Amira Benzina1, Mylaine Breton11, François Bordeleau1, Christine Beaulieu1, Magali Dupont1, Luiza-Maria Manceau1, Isabelle Gaboury1
1Université de Sherbrooke

Contexte : L’accès adapté (AA) est un système de rendez-vous qui vise à permettre aux patients d’avoir accès à un professionnel de la santé en temps opportun. Plusieurs études ont prouvé les effets positifs de ce système de rendez-vous, mais d’autres ont aussi rapporté des difficultés lors de l’implantation de l’AA. Le présent projet vise à explorer l’expérience de l’utilisation du système de rendez-vous par des patients partenaires ainsi que décrire le fonctionnement du système de rendez-vous de groupes de médecine de famille (GMF) et de groupes de médecine de famille universitaires (GMF-U).  Cela a pour objectif d’explorer les attentes des patients et de l’organisation quant au système de rendez-vous des GMF/GMF-U afin de faciliter l’implantation de l’AA.

Méthodologie : Des simulations de prise de rendez-vous ont été effectuées par des patients appartenant à quatre différents GMF/GMF-U. Ensuite, des entrevues semi-dirigées ont été menées avec ces patients afin d’explorer leur perception du système de rendez-vous. Des entrevues semi-dirigées ont aussi été menées avec des agentes d’amélioration continue de la qualité et des secrétaires appartenant aux GMF/GMF-U pour comparer l’information obtenue à la perception et aux attentes des patients.

Résultats : La possibilité d’obtenir un rendez-vous, urgent ou autre, au moment opportun est considérée importante par les patients. De plus, recevoir un appel de la part de la clinique pour obtenir un rendez-vous de suivi figure parmi les attentes des patients. Finalement, il est important pour les patients d’être mis au courant concernant des changements apportés au système de prise de rendez-vous pour bénéficier des améliorations mises en place.

Conclusion : L’organisation des plages horaires de rendez-vous, la disponibilité des professionnels de santé dans leurs cliniques et les méthodes utilisées pour informer les patients concernant le système de rendez-vous pourraient être révisées afin d’améliorer l’expérience de prise de rendez-vous des patients.

Rôle des récepteurs aux opioïdes delta et mu dans le bulbe olfactif


Béatrice Quirion1,2,3,4, Véronique Blais1,2,3,4, Louis Gendron1,2,3,4
1Université de Sherbrooke 2Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé, Département de Pharmacologie, Université de Sherbrooke 3Institut de Pharmacologie 4Centre de recherche du CHUS

Les récepteurs aux opioïdes ont beaucoup été étudiés pour leurs rôles dans la douleur, l’addiction et la récompense dû à leur distribution au niveau du cerveau. Une des régions où les récepteurs opioïdergiques delta (DOP) et mu (MOP) sont retrouvés en grande concentration est au niveau du bulbe olfactif. Le bulbe olfactif fonctionne d’une façon très complexe. Il comporte plusieurs couches distinctes et différents types de neurones dont l’une des fonctions est de traiter les informations provenant des odeurs. Les odeurs sont des molécules qui se lient sur des cellules qui expriment des récepteurs olfactifs et dont l’axone projette au niveau de la couche glomérulaire du bulbe. Le signal sera par la suite transmis à un neurone mitral qui à son tour projette vers les centres supérieurs. Au niveau de la couche glomérulaire et couche granulaire, on retrouve des interneurones inhibiteurs essentiels pour la modulation du signal odorant. Le but de mon projet est d’étudier le rôle du DOP et MOP au niveau du bulbe olfactif en déterminant leur distribution respective au niveau du bulbe olfactif et en effectuant des expériences de comportement animal. Mes résultats préliminaires montrent que le DOP et le MOP se retrouvent dans la couche glomérulaire et granulaire du bulbe olfactif, soit les deux couches où l’on retrouve des interneurones inhibiteurs. L’hypothèse est donc que le DOP et le MOP se retrouveraient sur les interneurones inhibiteurs et leur activation mène à l’inhibition des interneurones inhibiteurs ce qui, par conséquent, modulerait l’olfaction et, possiblement, certains troubles comme la dépression.

Role of Laminin-2 in the Muscle Stem Cell Niche


Simon Dumontier1, Emmeran Le Moal1, Jasmin Collerette-Tremblay1, C. Florian Bentzinger1
1IPS - Université de Sherbrooke

Merosin-deficient congenital dystrophy 1A (MDC1A) is a rare and lethal congenital disease caused by deficiency for functional Laminin 2 (LAM2) in the muscle fiber basal lamina.  MDC1A is characterized by a progressive degeneration of skeletal muscle fibers and a severely impaired regenerative capacity that is paralleled by muscle stem cell (MuSC) dysfunction. We have started to interrogate the role of LAM2 for MuSCs using novel genetic models. To this end, we generated mice with conditional MuSC specific knockout alleles of two main receptors of LAM2: Dystroglycan, and Integrin alpha7/beta 1. These models will allow us to explore the importance of the MuSC-basal lamina dialog and will provide insights into the signaling pathways downstream of LAM2. Our preliminary results suggest that MuSC dysfunction in MDC1A is largely caused by the absence of a proper anchorage to the LAM2-rich basal lamina. MuSCs deficient for LAM2 receptors display severe functional deficits and are incapable to maintain quiescence. Altogether, our work will provide a better understanding of MuSC dysfunction in MDC1A will pave the way to new therapeutic opportunities for this devastating disease.

 

Grant Acknowledgment
This work is supported by the Natural Sciences and Engineering Research Council of Canada (NSERC), the Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS), the Fondation Jean-Luc Mongrain, the Banting Research Foundation, the Canadian Stem Cell Network, and the Canadian Institutes of Health Research (CIHR).

Sens donné à la participation sociale par des adultes ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) et des parents d’adultes ayant un TSA: une étude comparative


Marie Chrysagis1, France Beauregard2, Jasmine Charbonneau1, Mélanie Couture1
1faculté de Médecine et des Sciences de la santé, Département de réadaptation, Université de Sherbrooke 2Faculté d'éducation, Département de l'enseignement au préscolaire et au primaire, Université de Sherbrooke

Introduction :

La participation sociale, bien qu’amplement documentée chez les enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA), demeure peu étudiée chez les adultes québécois présentant le même diagnostic. Considérant ces lacunes, il serait pertinent d’obtenir plus d’informations sur le sens donné à la participation sociale par les adultes autistes et les parents d’adultes autistes au Québec.

Objectifs :

Ce volet de l’étude a pour but de dresser un portrait des personnes autistes entre 16 et 40 ans vivant au Québec et d’identifier le sens donné à la participation sociale par des adultes TSA et des parents d’adultes TSA ainsi que leur satisfaction face à celle-ci.

Méthode :

Cette étude s’inscrit dans un projet de recherche de plus grande envergure. Elle utilise un devis qualitatif descriptif. Des entrevues individuelles téléphoniques à l’aide d’un guide semi-structuré ont été réalisées auprès de 11 parents d’adultes ayant un TSA et 10 adultes ayant un TSA âgés entre 16 et 40 ans. Les participants ont été recrutés par l’entremise d’un questionnaire en ligne dans lequel ils avaient consenti à participer à une entrevue. Les données qualitatives ont été analysée selon la méthode proposée par Miles, Huberman et Saldana (2014).

Résultat :

Chez les adultes, l’engagement dans la communauté a souvent été évoqué, alors que pour les parents, les loisirs l’étaient davantage. Pour les 2 groupes interrogés, le travail et les relations interpersonnelles semblaient être des aspects importants de la participation sociale. Les adultes se disaient majoritairement satisfaits de leur participation sociale tandis qu’une minorité de parents l’étaient.

Conclusion :

Le sens donné à la participation sociale rejoint en partie ce qui fait consensus dans la littérature scientifique. Les adultes donnent un sens plus social à la participation sociale alors que pour les parents, le sens est plus pragmatique.

snoTHAW: Un outil visuel et interactif pour représenter des données d'expressions de snoRNAs


Michelle Scott1, Philia Bouchard-Bourelle1, Clément Desjardins-Henri1
1Université de Sherbrooke

Les petits ARNs nucléolaires (snoRNAs) sont biens caractérisés comme servant de guides pour la modification de l'ARN ribosomal, mais plusieurs études récentes démontrent également d'autres fonctionalités au niveau de l'expression des gènes. La majorité des snoRNAs humains sont encodés dans d'autres gènes dits hôtes.

 

snoDB est une base de données de 2064 snoRNAs humains qui contient présentement les données d'expressions pour quatre tissus normaux (sein, foie, ovaire et prostate) ainsi que leurs gènes hôtes respectifs. snoDB contient également des informations sur la famille, le chromosome d'emplacement et le niveau de conservation à travers les espèces de chaque snoRNA. Ces données sont lisibles sous forme textuelle, ce qu'un utilisateur pourrait considérer comme étant difficile à lire ou à interpréter.
 
snoTHAW est un progiciel enfant de snoDB conçu pour faciliter la consultation de ses données. snoTHAW offre à l'utilisateur une interface pour construire des cartes de chaleur illustrant non seulement les données d'expression, mais également les caractéristiques du snoRNA. La carte de chaleur est interactive: ses colonnes et rangées peuvent être réorganisées et ordonnées aux goûts de l'utilisateur et peut être exportée sous forme de fichier SVG(Scalable Vector Graphics) ou PNG(Portable Networks Graphics).

Using Principle Component Analysis to Measure Variability in Hemodialysis Patients


Fatima Bouslimi1,2, Véronique Legault2, Mingxin Liu1,2, Diana L. Leung2, Alan A. Cohen2
1Bishop's University 2Université de Sherbrooke

Introduction

In a rapidly aging population, studies on aging have become increasingly relevant and the use of biomarkers has been a popular method to gain insight into one’s physiological state. Most studies on aging analyze biomarkers one at a time, but we hypothesized that biomarkers do not work independently. Instead, we proposed that they work as a complex system, and variability among biomarkers in such a system presented a more comprehensive picture of an organism’s physiological state. In order to study these complex relationships, we used a multivariate statistical approach known as Principle Components Analysis (PCA), that allows us to look at all of these interactions at the same time. 

 

Objective

To detect the physiological process coined “Integrated Albunemia” among hemodialysis patients using clinical biomarkers and Principal Components Analysis.

 

Method

The data used was collected from hemodialysis patients at the CHUS. The biomarkers used were obtained from patients’ routine bloodwork (taken every four months) as they provided a bigger list of biomarkers and included key biomarkers needed for the analysis. Different versions of these 16 biomarkers were tested to see its effect on PC1 loadings (the PCA axis known as integrate albunemia). In addition, PCA scores were calculated and used to conduct correlation tests between the HD and WHAS (Women’s Health and Aging Study), a dataset where integrated albunemia was already observed.

 

Results

Preliminary results suggest that we are seeing the same phenomenon known as integrated albunemia in the HD dataset. In both WHAS and HD datasets, the same biomarkers were responsible for most of the variation. In addition, integrated albunemia presented HR95 = 1.28 [1.18, 1.4], indicating a strong relationship between integrated albunemia and increased risk of death.  

Validation de gènes candidats non caractérisés pour une fonction par rapport à la télomérase chez Saccharomyces cerevisiae


Joanna Augustin1, Hannah Neumann1, Raymund J. Wellinger1
1Département de microbiologie et infectiologie, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke

Contexte

La télomérase est une enzyme impliquée dans le maintien de l’intégrité génomique, pour ce faire la télomérase ajoute des répétitions télomériques aux extrémités des chromosomes. Elle est composée d'un ARN, nommé Tlc1, procurant une séquence matrice pour l'ajout des répétitions télomériques et une plateforme de liaison pour des sous-unités protéiques. Aujourd’hui, huit protéines appartenant au complexe de la télomérase chez la levure ont été identifiées. Il se pourrait également qu'il existe d'autres sous-unités ou des partenaires d'interaction de la télomérase encore inconnus.

 

Objectif

Préalablement, un criblage a été réalisé dans le but d’identifier des protéines pouvant interagir avec l'ARN de la télomérase. Ce projet consiste à effectuer les étapes préliminaires à la découverte de certaines fonctions de nouvelles protéines. De cette façon, nous avons, parmi un lot de candidats, déterminé quelles seraient des protéines intéressantes à découvrir leurs impacts sur la télomérase, en fin de compte onze protéines non caractérisé chez la levure ont été choisies.

 

Méthodologie

À la suite de la sélection, il y a eu différentes analyses préliminaires sur des souches mutées dans le but d’orienter les éventuelles recherches. Tout d’abord, nous avons fait la vérification des délétions des gènes candidats en ayant recours à une PCR. Ensuite, nous avons effectué un Southern blot pour déterminer si les délétions des gènes candidats avaient un impact sur la longueur des télomères. Par après, nous avons déterminé si l’abondance de l’ARN TLC1 était modifiée dans les souches délétères par RT-qPCR. En combinant les deux résultats obtenus, nous obtenons des candidats potentiels pour effectuer des recherches sur la localisation de tlc1 dans les cellules par la méthode FISH.

 

Par conséquent, les résultats préliminaires permettront d'approfondir les recherches sur quelques candidats par rapport à leur implication dans la fonction de la télomérase ou dans le maintien des télomères.