ÉDITION 2020

Quelles sociétés du vivre-ensemble? 

Réfléchir sur les expériences d’inégalités, de participation sociale et les processus identitaires

 

***Prolongement de la période de soumission jusqu'au 14 juin 2019***

 

 

 

Sommaire des sections (veuillez cliquer pour vous y rendre directement):

  1. Présentation de la thématique

  2. Axes thématiques

  3. Public concerné

  4. Dates et lieu

  5. Organisation

  6. Programme

  7. Conférenciers

  8. Proposition de communication

  9. Inscription

  10. Infolettre

  11. Contact

 

 

Présentation

Le Réseau franco-latino-américain de recherche sur le handicap (FRLA), l’équipe de recherche « Participation sociale et villes inclusives » (PSVI) et le Réseau international sur le processus de production du handicap (RIPPH) organisent conjointement le IVe colloque franco-latino-américain de recherche sur le handicap à l'Université de Laval, au Québec.

 

La compréhension du phénomène du handicap à travers les liens sociaux, ainsi que les conditions de production et de transformation des relations sociales tissées par les personnes en situation de handicap est un enjeu contemporain partagé par les acteurs civils, gouvernementaux et académiques dans le domaine du handicap. Pour cette quatrième édition du Colloque franco-latino-américain de recherche sur le handicap, nous souhaitons explorer la question du vivre-ensemble au regard des positions sociales occupées par les personnes en situation de handicap au sein de sociétés diverses, interrogeant non seulement le rapport que différentes cultures peuvent construire autour du handicap, mais aussi la manière dont les personnes en situation de handicap elles-mêmes participent de la construction des espaces sociaux et des territoires auxquels elles appartiennent. Comment, depuis le mouvement des années 1980 « Rien à notre propos sans nous » revendiquant l’autodétermination, ces personnes participent-elles aux décisions aux décisions qui les concernent?

 

En ce sens, le regard se déplace vers des enjeux liés à l’exercice des droits des personnes en situation de handicap, de culture sourde ou plus généralement faisant l’objet d’un processus de minorisation. Ainsi, nous souhaitons interroger la tension qui se joue dans les sociétés contemporaines entre l’appartenance à un territoire et l’affirmation de droits spécifiques, à la fois individuels et collectifs.

 

La compréhension des modalités d'exercice de ces droits nécessite de saisir l’ancrage dans lequel se situent les personnes quelle que soit leur identité sociale, afin de retracer les manières dont les personnes en situation de handicap et/ou de culture sourde peuvent investir les différents espaces sociaux. En ce sens, les expériences et les identités sont à la fois transformées par ces actions, mais aussi par une inscription dans un territoire donné. Cela implique la saisie de la relation complexe entre les collectifs et leur environnement fortifiée par l’interrelation des rapports sociaux et spatiaux.

 

Cette quatrième édition du colloque franco-latino-américain de recherche sur le handicap (Paris, 2014; Santiago de Chile, 2015; Porto Alegre, 2017) propose justement d'aborder les enjeux théoriques et pratiques liés à l'analyse des identifications et des expériences de discriminations, en favorisant l'exposition de travaux de recherche, d’analyses de pratiques professionnelles et de retours d’expérience dans les contextes francophones ou latino-américains.

 

Dans cette perspective, nous proposons d'analyser la place des personnes à travers l’exploration des expériences d’inégalités vécues, de participation sociale et des processus identitaires dans le cadre d’espaces sociaux et/ou territoriaux où les personnes peuvent dès lors être perçues à partir de catégories qui les minorisent différemment selon le lieu et/ou le contexte. En ce sens, pour des raisons socio-historiques qui leur sont spécifiques, ces espaces produisent des réalités diversifiées intéressantes à saisir à partir des mécanismes de cohésion et de tension. Ces mécanismes, tout en structurant des rapports conflictuels, se traduisent dans des formes de participation ou d’exclusion sociales singulières.

 

 

Axes thématiques

Dans le cadre de ce colloque, nous invitons les participants à discuter de ces dynamiques sociales en articulation avec trois thèmes, lesquels ne sont ni exclusifs ni exhaustifs:

  1. Les pratiques sociales liées à la transformation et à l’utilisation de ces espaces territoriaux, à travers :
  • la défense collective des droits;
  • la participation des personnes dans les multiples sphères de la vie sociale (culture, sport, loisirs, etc.);
  • la participation des personnes en situation de handicap aux différentes échelles de décisions politiques, sociales et culturelles;
  • la mise en place des politiques publiques (mise en accessibilité, éducation inclusive, emploi, etc.);
  • la justice sociale et spatiale (incluant des problématiques comme celle de la ville inclusive, l’aménagement urbain, les défis du milieu rural, etc.).
  1. Les formes d’appartenances des personnes en situation de handicap à un espace social et/ou territorialisé :
  • analyse des représentations sociales;
  • analyse des formes d’appartenances et de résistances;
  • étude des expériences individuelles et collectives des personnes en situation de handicap dans ces espaces.
  1. La complexité des rapports de pouvoir :
  • rapports à l’altérité;
  • multiples appartenances;
  • handicap et identité de genre;
  • handicap et sexualité;
  • handicap et classes sociales;
  • handicap et âge;
  • handicap et migration;
  • handicap et diversités culturelles, linguistiques et ethniques.

 

 

Public concerné

Toutes les personnes intéressées par les études sur le handicap, l'inclusion et la participation sociale des personnes en situation de handicap. Ce colloque s'adresse aux personnes en situation de handicap elles-mêmes, aux citoyens concernés par le vivre-ensemble, aux universitaires ainsi qu'aux professionnels et décideurs provenant des milieux gouvernementaux, des services publics, des municipalités, des entreprises et du milieu associatif engagés dans le développement de communautés inclusives ainsi que par la compréhension du phénomène du handicap. 

 

 

Dates et lieu

Ce colloque aura lieu du 25 au 27 juin 2020 au pavillon Alphonse-Desjardins de l'Université Laval à Québec (Canada): 2325 Rue de l'Université, Québec (Qc), Canada, G1V 0B4

 

 

Organisation

 

Coordination et présidence du colloque:

  • Ernesto Morales (Université Laval - Canada) 

  • Maria Fernanda Arentsen (Université de Saint-Boniface - Canada)

 

Membres du comité organisateur:

  • Andrea Benvenuto (École des hautes études en sciences sociales - France)

  • Charlie Trelles Severo (FADERS et G3P-Lab/PPGPsiq/UFRGS - Brésil)
  • Claude Guimond (Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec (COPHAN) - Canada)

  • David Fiset (Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS) - Canada)

  • Ernesto Morales (Université Laval - Canada) 

  • Francis Charrier (Université Laval - Canada) 

  • Gildas Brégain (Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) - France) 

  • Maria Fernanda Arentsen (Université de Saint-Boniface - Canada)

  • María Noel Míguez Passada (Université de la République - Uruguay)

  • Martial Meziani (Université de Cergy-Pontoise - France)

  • Méric Sauvé (Réseau international sur le Processus de production du handicap (RIPPH) - Canada)

  • Normand Boucher (Université Laval - Canada) 

  • Patrick Fougeyrollas (Université Laval - Canada) 

  • Véro Leduc (Université du Québec à Montréal (UQAM - Canada) 

 

Présidence du comité scientifique:

  • Martial Meziani (Université de Cergy-Pontoise - France)
  • Patrick Fougeyrollas (Université Laval - Canada)

 

Membres du comité scientifique:

  • Alexander Yarza (Universidad de Antioquia - Colombie)

  • Alexandre Baril (Université d’Ottawa - Canada)

  • Ana Cypriano Pereira (Universidade Federal do Rio Grande do Sul - Brésil)

  • Anahi Guedes de Mello (Universidade Federal de Santa Catarina - Brésil)

  • Andrea Benvenuto (École des hautes études en sciences sociales - France)

  • Anneliza Tobar Estrada (Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales - Guatemala)

  • Berenice Pérez Ramírez (Universidad Nacional Autónoma de México - Mexique)

  • Brenda Araceli Bustos Garcia (Universidad Autonoma de Nuevo Leon - Mexique)

  • Carolina Ferrante (Universidad de Buenos Aires - Argentine)

  • Charlie Trelles Severo (FADERS et G3P-Lab/PPGPsiq/UFRGS - Brésil)

  • Charles Gaucher (Université Moncton - Canada)

  • Dominique Masson (Université d’Ottawa - Canada)

  • Émilie Raymond (Université Laval - Canada)

  • Emmanuelle Fillion (École des hautes études en santé publique - France)

  • Jamal Khalil (Université Hassan II - Maroc)

  • Laura Mercedes Sosa (Universidad de La Plata - Argentine)

  • Lena Diamé NDIAYE (Université de Saint-Boniface - Canada)

  • Liliana Pantano (Universidad Católica Argentina - Argentine)

  • Luis Vera Fuente-Alba (Universidad de Chile - Chili)

  • Madezha Cépeda Bazán (Musas Inspiradoras de Cambio - Pérou)

  • Manuel Aramayo (Universidad Monteávila - Venezuela)

  • María Noel Míguez Passada (Universidad de la Republica - Uruguay)

  • Mariama Kaba (Université de Lausanne- Suisse)

  • Marta Ascurra (Universidad Nacional de Asuncion - Paraguay)

  • Martial Meziani (Université de Cergy-Pontoise - France)

  • Mona Paré (Université d’Ottawa - Canada)

  • Nicolas Marquis (Université Saint-Louis - Belgique)

  • Normand Boucher (Université Laval - Canada)

  • Patrick Fougeyrollas (Université Laval - Canada)

  • Pierre-Yves Baudot (Université de Picardie - France)

  • Sandra Katz (Universidad Nacional de La Plata - Argentine)

  • Sofia Angulo (Universidad de la Republica - Uruguay)

 

 

 

Programme

Le programme sera disponible prochainement.

 

 

 

Conférenciers

La liste des conférenciers sera disponible prochainement.

 

 

 

Proposition de communication

Les propositions de communications, de sessions ou d’affiches doivent être envoyées à l’adresse colloqueRFLAquebec2020@gmail.com en prenant soin d’indiquer l’objet « Proposition de communication – Colloque RFLA 2020 ».

 

Date limite : le 14 juin 2019.

 

  • Les propositions individuelles (communication ou affiche) doivent inclure le titre de la proposition, le rattachement institutionnel de l’auteur.e et ses coordonnées, une courte bio-bibliographie de l’auteur.e de 5-6 lignes et deux résumés : un de 500 mots et un autre de 250 mots. Les propositions seront évaluées sur la base du résumé le plus long, le résumé le plus court servira surtout à la construction du livret du colloque. Les résumés doivent inclure une introduction, le développement (qui doit contenir les objectifs, la méthodologie et s’il y a lieu les résultats) et une conclusion.

 

  • Les propositions de sessions : un groupe peut soumettre une proposition pour une session autour d’un thème central ou d’une approche. Il faut inclure le titre de la session et un résumé décrivant la cohérence entre les différentes communications, ainsi que le titre, un résumé de 250 mots et 5 mots clés de chaque communication. Il est possible que le Comité d’organisation du colloque ajoute une communication s’il le considère nécessaire.

 

  • Information à inclure dans les propositions:

            Forme de la présentation (communication, affiche ou session) :

            Titre de la présentation (dans le cas des sessions, inclure aussi les titres de chaque communication) :

            Nom, prénom, rattachement institutionnel des intervenants :

            Courriel :

            Numéro de téléphone de contact :

            Type de présentation : partage ou retour d’expérience, analyse de pratiques, résultats scientifiques.

            Langue de communication : français / espagnol / portugais / langue des signes.

            Mots-clés (5 maximum) :

 

  • Politique linguistique : Les organisateurs du colloque souhaitent rendre les présentations le plus accessibles possible à tous les participants francophones, hispanophones et lusophones. Toutefois, en fonction des budgets disponibles, il est possible que des présentations soient non traduites. Les organisateurs s’engagent à offrir les services de traduction Français-Espagnol et d’interprétation en langue des signes québécoise (LSQ) dans la salle principale. Si les budgets le permettent, ces services seront étendus à d’autres salles et la traduction en portugais et l’interprétation en langue des signes internationale (LSI) seront ajoutées. Nous vous remercions de votre compréhension.

 

  • Processus d’évaluation des propositions: L’évaluation des propositions se fera de manière anonyme. Les formulaires seront anonymisés avant d’être transmis aux membres du comité scientifique.

 

  • Option Supplémentaire : Les organisateurs du colloque souhaitent publier un numéro spécial à partir d'une sélection de communications. Ce numéro ne consistera pas en des actes de colloques, mais bien en une publication trilingue de la revue Développement Humain Handicap et changement social. Les articles scientifiques seront évalués en double aveugle par des pairs alors que les articles non scientifiques portant sur le partage d’expériences ou de pratiques seront évalués par un comité non scientifique. Les communicants qui souhaiteraient soumettre un article doivent dès maintenant indiquer dans leur message leur intention de soumettre un article à la revue avant le 25 juin 2020.

 

 

 

Inscription

La période d'inscription s'ouvrira en octobre 2019.

 

 

 

Infolettre

Recevez toutes les informations sur l'organisation du colloque, les dates de l'appel à communication et de la période d'inscription en vous abonnant à notre infolettre.

 

 

 

Contact

Pour toute question ou besoin d'information, n'hésitez pas à communiquer avec nous à cette adresse courriel: colloqueRFLAquebec2020@gmail.com

 

 

Facebook

Suivez-nous sur Facebook!

 

 

Retour au haut de la page